Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome27.djvu/460

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


I

��4o2 NOTICE ET FRAGMENTS

contre les Romains. Donc, ajoute-t-on, V Evangile de saint Malihieu fut écrit après cette guerre, qui y paraît prédite ^

Cette allégation spécieuse semble porter à faux dès que V Evan- gile des nazaréens - nous apprend que le Zacliarie dont parle saint Matthieu était flls de Joïada.

Sans nous étendre davantage sur l'utilité des Évangiles apo- cryphes, voyons en peu de mots ce que l'on connaît de ces anciens écrits ^

I. — ÉVANGILE D'ANDRÉ APOTRE.

Cet Évangile n'est connu que par le décret du pape Gélase, dont on a parlé dans l'avant-propos.

II. — ÉVANGILE D'APELLES.

Outre saint Jérôme cité dans l'avant-propos, Bède* fait men- tion de cet Évangile, dont saint Épiphane^ a conservé ce passage : « Le Christ a dit dans l'Évangile : Soyez d'honnêtes banquiers; servez-vous de toutes choses, en choisissant de chaque écriture ce qui vous sera utile. »

III. — ÉVANGILE DES DOUZE APOTRES.

Saint Jérôme, Orig•ène^ saint Ambroise, et Théophilacte", en ont parlé.

IV. —ÉVANGILE DE BARNABE.

Il est compris dans le décret de Gélase.

V. — ÉVANGILE DE BARTHÉLÉMY APOTRE.

Son nom se trouve dans le décret de Gélase, dans saint Jérôme, et dans Bède.

VI. —ÉVANGILE DE BASILIDES.

On ne connaît de cet Évangile que le nom cité par saint Jérôme, Origène, et saint Ambroise.

l.Matth., chap. xxiv, v. 6. (A'ofe de Voltaire.)

2. Voyez n° xxxvi. (/d.)

3. Tout ce qui précède est de Voltaire. Le sommaire qui suit des cinquante évangiles est non une traduction, mais une analyse de Fabricius.

4. Comment, in Luc. {Note de Voltaire.)

5. Hseres., 44, n» 1. (Ici.)

6. Homil., 1, in Luc. ex vet. vers. (/fZ.)

7. Proœm. Comment, in Luc {Id.)

8. Ad id. Lucœ Proœmium. {Id-)

�� �