Quinze Jours de campagne

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

TABLE DES MATIÈRES

Introduction

Chapitre I Origine et préliminaires de la guerre. – Opinion de M. Thiers sur la situation de l’Europe. – Séance du Corps législatif du 30 juin 1870. – Candidature du prince Léopold de Hohenzollern au trône d’Espagne. – Déclaration de M. le duc de Gramont, ministre des affaires étrangères, du 6 juillet. – Attitude de M. de Bismarck. – Communication du gouvernement du 15 juillet. – Déclaration de guerre. – Comparaison des forces respectives des puissances belligérantes. – Mobilisation et concentration des armées françaises et allemandes. – Proclamations de l’empereur Napoléon III et du roi de Prusse.
Chapitre II Commencement des hostilités. – Sarrebrück. – Premiers revers de l’armée française. – Wissembourg. – Mort du général Douay. – Bataille de Wœrth ou Reichshoffen. Forces des combattants. Positions de l’armée française, le combat, la déroute. – Bataille de Forbach. Enlèvement de Spicheren. – Le territoire est envahi. Proclamation du roi de Prusse au peuple français.
Chapitre III Angoisses du gouvernement et de la population à la nouvelle de nos désastres. – Le département de la Seine est mis en état de siège. – Une journée au pied du Mont-Valérien. – Formation de la légion des francs-tireurs Lafon-Mocquard. – Un engagé. – Ce que c’est qu’un ami. – Rôle des francs-tireurs dans une guerre de résistance à l’invasion. – Les préparatifs. – Départ de Paris du 1er bataillon Lafon-Mocquard. – Arrivée à Reims. – Les francs-tireurs sont incorporés dans l’armée du maréchal Mac-Mahon. – Conseil de guerre tenu à Reims. – Tableau des marches de Reims à Sedan. – Composition du 1er corps. – Départ de Reims.
Chapitre IV En campagne ; de Reims à Sedan. – Accident de chemin de fer. – Incertitude des Allemands sur nos mouvements. – Conversion de l’armée prussienne. –Hésitations du maréchal de Mac-Mahon. – D’Attigny à Voncq. – Une soupe aux pommes de terre. – Une soirée chez les turcos. – À bout de forces. – Sur la paille. – Le Chesne-Populeux, Raucourt, Remilly. – Un excellent repas. – Défaite de Beaumont. – Défilé des fuyards du 5e corps. – Une mauvaise nuit. – Les signes avant-coureurs de la défaite.
Chapitre V La Chapelle. – Déménagement des habitants. – Un souvenir de Gœthe. – Indécisions. – Le combat. – Effet du bruit du canon sur les chèvres. – Le drapeau improvisé. – La situation devient grave. – En retraite. – Dans la forêt. – Un héros. – Entrée en Belgique. – Une commission inutile.
Chapitre VI Bataille de Sedan. – Mouvements des deux armées dans la journée du 31 août. – Premier combat de Bazeilles. – Positions le 1er septembre au matin. – Le champ de bataille ; Sedan et ses environs. – Attaque de Bazeilles. – Prise de la Moncelle. – Le maréchal de Mac-Mahon, blessé, remet le commandement au général Ducrot, qui prescrit la retraite sur Mézières. – Le général de Wimpffen réclame le commandement. – Prise de Daigny, Givonne, Balan, Floing. – L’armée est complètement cernée. – Charges de la cavalerie de la division Margueritte. – Terribles effets de l’artillerie allemande. – Prise du calvaire d’Illy. – Le général de Wimpffen reprend Balan. – L’Empereur fait hisser le drapeau blanc. – Signature de la capitulation.
Chapitre VII Notre séjour en Belgique. – Coup d’œil sur l’ensemble de la guerre. – Guerre autour de Metz. – Borny, Rezonville, Gravelotte. – Paris, bataille de Champigny. – Strasbourg. – Les armées de la Loire. – Châteaudun. – Violences et cruautés des Allemands. – Rôle de la marine pendant la guerre. – Combat autour d’Orléans, Coulmiers. – L’armée du Nord. – L’armée de l’Est. – Belfort. – Signature de l’armistice et du traité de Francfort.