Différences entre les versions de « Page:Nerval - Voyage en Orient, II, Lévy, 1884.djvu/246 »

Aller à la navigation Aller à la recherche
 
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
La seconde femme est, comme nous l’avons dit, nommée
 
La seconde femme est, comme nous l’avons dit, nommée
 
''durrha'' (ce mot veut dire ''perroquet'', et est peut-être employé
 
''durrha'' (ce mot veut dire ''perroquet'', et est peut-être employé
dérisoirement) ; on parle souvent des querelles qu’elles suscitent,
+
dérisoirement) ; on parle souvent des querelles qu’elles suscitent,
 
chose assez concevable ; car, lorsque deux femmes se partagent
 
chose assez concevable ; car, lorsque deux femmes se partagent
 
les attentions et l’affection d’un seul homme, il est rare
 
les attentions et l’affection d’un seul homme, il est rare
Ligne 31 : Ligne 31 :
 
femmes ou davantage d’être absolument impartiaux à leur
 
femmes ou davantage d’être absolument impartiaux à leur
 
égard ; mais la stricte observation de cette loi est bien rare.
 
égard ; mais la stricte observation de cette loi est bien rare.
  +
 
 
Si la ''grande dame'' est stérile, et qu’une autre épouse, ou
 
Si la ''grande dame'' est stérile, et qu’une autre épouse, ou
 
même une esclave, donne un enfant au chef de la famille, souvent
 
même une esclave, donne un enfant au chef de la famille, souvent
157 214

modifications

Menu de navigation