Différences entre versions de « Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 4, 1838.djvu/173 »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m
aucun résumé de modification
 
m
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 28 : Ligne 28 :
 
Les guerres les plus invétérées ont parfois une trêve ; le
 
Les guerres les plus invétérées ont parfois une trêve ; le
 
temps le plus froid et le plus orageux a ses heures de chaleur et
 
temps le plus froid et le plus orageux a ses heures de chaleur et
de calme<ref>''The most inveterate wars have their occasional terms of truee ; the most bitter and boisterous weather its hours of warmth and calmess''.</ref> : il en était de même de l’horizon matrimonial de cet
+
de calme<ref>''The most inveterate wars have their occasional terms of truee ; the most bitter and boisterous weather its hours of warmth and calmness''.</ref> : il en était de même de l’horizon matrimonial de cet
 
aimable couple, qui, ordinairement couvert de nuages, s’était
 
aimable couple, qui, ordinairement couvert de nuages, s’était
 
éclairci momentanément. La splendeur de leurs nouveaux vêtements,
 
éclairci momentanément. La splendeur de leurs nouveaux vêtements,
197 174

modifications

Menu de navigation