« Page:Ozanam - Œuvres complètes, 3e éd, tome 7.djvu/265 » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
 
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
eux des personnes immortelles qui disposent de leur
eux des personnes immortelles qui disposent de leur
éternité, nous les croyons maîtres à beaucoup d’égards
éternité, nous les croyons maîtres à beaucoup d’égards
de leur bonheur— ou de leur malheur dans le
de leur bonheur ou de leur malheur dans le
temps. Assurément, nous ne méconnaissons pas
temps. Assurément, nous ne méconnaissons pas
l’empire des événements extérieurs, les crises politiques
l’empire des événements extérieurs, les crises politiques
Ligne 13 : Ligne 13 :
a d’imprévu dans la condition humaine, par la prévoyance
a d’imprévu dans la condition humaine, par la prévoyance
des institutions. Nous estimons la société
des institutions. Nous estimons la société
perfectible nous en poursuivons, non le renversement,
perfectible ; nous en poursuivons, non le renversement,
mais le progrès. Et cependant nous déclarons
mais le progrès. Et cependant nous déclarons
qu’on n’aura rien fait tant qu’on ne sera pas allé
qu’on n’aura rien fait tant qu’on ne sera pas allé
Ligne 23 : Ligne 23 :
les maladies, plus durables que les chômages, et
les maladies, plus durables que les chômages, et
qui multiplieront encore les indigents longtemps
qui multiplieront encore les indigents longtemps
après que l'herbe des cimetières aura couvert les
après que l’herbe des cimetières aura couvert les
dernières traces de la guerre civile.
dernières traces de la guerre civile.

Dieu ne fait pas de pauvres ; il n’envoie pas de
Dieu ne fait pas de pauvres ; il n’envoie pas de
créatures humaines dans les hasards de ce monde,
créatures humaines dans les hasards de ce monde,
173 598

modifications

Menu de navigation