L’Encyclopédie/1re édition/HOMOGENE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Briasson, David l’aîné, Le Breton, Durand (Tome 8p. 281-282).

HOMOGENE, adj. (Phys.) se dit en comparant des corps différens, pour marquer qu’ils sont composés de parties similaires, ou de semblable nature. Il est opposé à hétérogene, qui indique des parties de nature différente. Voyez Hétérogene.

Ce mot est composé du grec ὅμος semblable, & de γένος genre.

On appelle fluide homogene, celui qui est composé de parties, qui sont toutes sensiblement de la même densité, comme l’eau, le mercure, &c. L’air n’est pas un fluide homogene, parce que ses parties, ou ses différentes couches ne sont pas de la même densité. Voyez Athmosphere, Air & Densité.

Lumiere homogene, est celle dont les rayons sont tous d’une même couleur, & par conséquent d’un même dégré de réfrangibilité & réflexibilité. Voyez Lumiere & Couleur.

Quantités homogenes, en Algebre, sont celles qui ont le même nombre de dimensions, comme a3, bbc, bcd, &c. On dit que la loi des homogenes est conservée dans une équation algébrique, lorsque tous les termes y sont de la même dimension.

Quantités sourdes homogenes, sont celles qui ont le même signe radical, & . Voyez Sourdes.

Homogene de comparaison, en Algebre, est la quantité, ou le terme connu d’une équation, que l’on appelle aussi nombre absolu. Ainsi, dans l’équation , 4 est l’homogene de comparaison. On ne se sert plus gueres de cette expression, & on désigne l’homogene de comparaison par le mot de dernier terme, ou terme tout connu de l’équation. Voyez Équation. (O)

Homogene, adj. (Méd.) ὁμογενὴς, homogeneus. Ce terme est souvent employé dans les ouvrages de Medecine, pour désigner les substances dont les parties sont égales entre elles, par leurs qualités intrinseques ou par leurs effets.

On trouve dans les définitions de Gorré, que le nom d’homogene est quelquefois donné à une sorte de fievre continue, dont les symptomes ne changent point, sont toujours les mêmes, soit par leur caractere, soit par leur durée : dans ce sens, homogene est synonyme d’homotone. Voyez Fievre homotone.