La Légende de la mort en Basse-Bretagne/Table des matières

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


TABLE DES MATIÈRES
_______
LES INTERSIGNES.

Définition de l’intersigne, p. 1 ; sa fréquence, p. 2 ; ceux qui ont le don de voir, p. 3 ; présages fournis par les animaux, les cierges, les cloches, les rêves, p. 4.

I [1]. — 
Huit intersignes pour la même mort 
 8
II. — 
L’intersigne de l’alliance 
 13
III. — 
La pipée de Jozon Briand 
 18
IV. — 
La danse des pois 
 22
V. — 
La main sur la porte 
 24
VI. — 
L’intersigne des bœufs 
 26
VII. — 
L’intersigne du berceau 
 33
VIII. — 
L’intersigne de la tête coupée 
 35
IX. — 
L’intersigne de l’image dans l’eau 
 37
X. — 
L’intersigne des épingles 
 40
XI. — 
L’intersigne des rames 
 43
XII. — 
L’intersigne de l’enterrement 
 49
XIII. — 
Le moribond extrémisé par un prêtre mort 
 53
L’ANKOU

La Mort personnifiée ; le char de l’Ankou ; les pourvoyeuses de l’Ankou : la Peste et la Disette, p. 61.

XIV. — 
L’enterrement de la Gabelle, par la duchesse Anne 
 61
XV. — 
Comment le pays de Lannion fut préservé de la peste 
 63
XVI. — 
Le char de la mort 
 65
XVII. — 
L’aventure de Gab Lucas 
 67
XVIII. — 
La Mort invitée à un repas 
 71
XIX. — 
La vision de Pierre Le Rûn 
 76
XX. — 
Le chemin de la mort 
 84
XXI. — 
La ballade de l’Ankou 
 89
XXII. — 
Il n’est pas bon de simuler la mort 
 91
XXIII. — 
Qui plaisante avec la mort trouve à qui parler 
 96

Les jours où il est bon de mourir, p. 101. La fin du monde et la lampe des églises, p. 102.

XXIV. — 
L’aventure de Jean Cariou 
 103
APRÈS LA MORT
VEILLÉES FUNÈBRES. — LE DÉPART DE L’ÂME. — L’ « AGRIPPA » ET L’OFERN-DRANTEL

Précautions à prendre lorsqu’on ensevelit un mort, p. 105 ; périls de l’âme au moment de la mort : noyade, etc., p. 106.

XXV. — 
La veillée mortuaire 
 107
XXVI. — 
La veillée du prêtre 
 109
XXVII. — 
La veillée de Lôn 
 112
XXVIII. — 
La porte ouverte 
 117

L’âme demeurant au voisinage du corps, p. 120.

XXIX. — 
L’âme vue sous la forme d’une souris blanche 
 122
XXX. — 
L’âme vue sous la forme d’un moucheron 
 132

L’âme sous la forme d’une fleur, p. 135.

XXXI. — 
La femme aux deux chiens 
 136

Coutumes funéraires ; pratiques employées pour connaître le sort des âmes dans l’autre vie, p. 139.

XXXII. — 
L’Agrippa, ou Vif, ou Egremont 
 141
XXXIII. — 
L’Ofern-drantel (la messe de trentaine) 
 148
CIMETIÈRES ET CHARNIERS.
LES PÈLERINAGES POUR LES DÉFUNTS

Les conversations des ossements la nuit de la Toussaint, p. 156.

XXXIV. — 
La curiosité de Iouennic Bolloc’h 
 157
XXXV. — 
Histoire d’un fossoyeur 
 159
XXXVI. — 
Celle qui passa la nuit dans un charnier 
 164
XXXVII. — 
La fille au linceul 
 175
XXXVIII. — 
La coiffe de la morte 
 183
XXXIX. — 
Le linceul de Marie-Jeanne 
 188
XL. — 
La bague du capitaine 
 199
XLI. — 
La mère dénaturée 
 205
XLII. — 
Les pèlerinages des âmes 
 212
XLIII. — 
Le pèlerinage de Marie Sigorel 
 216
MORTS VIOLENTES ET MORTS VOLONTAIRES. — NOYÉS ET PENDUS. — LES VILLES ENGLOUTIES. — MOYEN D’APPELER LA MORT SUR QUELQU’UN.
XLIV. — 
Moyens d’appeler la mort sur quelqu’un 
 221

Saint-Yves de la Vérité ; pratiques à employer pour lui vouer ses ennemis, p. 221.

XLV. — 
L’histoire du maréchal-ferrant 
 226
XLVI. — 
Les morts violentes ou volontaires 
 230

Présages à la naissance des enfants, p. 230 ; les noyés, p. 231.

XLVII. — 
Iannik-an-Od 
 237
XLVIII. — 
Les cinq trépassés de la baie 
 240
XLIX. — 
Les naufragés de Gueltraz (Ile Saint-Gildas) 
 245
L. — 
À bord de la Jeune-Mathilde 
 247

L’état intermédiaire à la vie et à la mort, p. 230.

LI. — 
Celle qui s’était noyée 
 250
LII. — 
La ville d’Is 
 253

Le rocher qui s’ouvre tous les sept ans, p. 258.

LIII. — 
Le pendu 
 259
L’ANAON

Les âmes en peine, p. 269. Précautions à prendre pour ne point chasser les âmes : le trépied, p. 269 ; le balayage, p. 270. Les enfants morts sans baptême, p. 270. Les pénitences que les âmes ont à faire sur cette terre, p. 271 ; les pénitences sous forme animale, p. 272 ; le nombre des âmes qui hantent les champs et les landes, p. 273 ; les trois nuits des âmes, p. 274 : Noël, la Saint-Jean et la Toussaint.

LIV. — 
La messe des âmes 
 276

Les cérémonies de la nuit de la Saint-Jean, p. 279 ; la nuit de la Toussaint : la complainte du charnier, p. 280 ; les repas des morts, p. 284 ; la complainte des âmes, p. 284.

LV. — 
Il ne faut point trop pleurer l’Anaon 
 288
LVI. — 
La mère qui pleurait trop son fils 
 293
LVII. — 
Le laboureur et sa ménagère 
 299
LVIII. — 
Le vieux fileur d’étoupes 
 303
LIX. — 
L’âme dans un tas de pierres 
 307
LES BONS REVENANTS
LX. — 
Le vieux de Tourc’h 
 311
LXI. — 
Jean Carré 
 325
LXII. — 
La pierre de salut 
 350
LES MORTS MALFAISANTS. — CONJURATIONS ET CONJURÉS

Moyens de se garantir des dangers surnaturels, p. 357.

LXIII. — 
La fiancée du mort 
 359
LXIV. — 
La rancune du premier mari 
 368
LXV. — 
Le crieur de nuit 
 373
LXVI. — 
Celle qui lavait de nuit 
 376
LXVII. — 
Les trois femmes 
 382
LXVIII. — 
Conjurations et conjurés 
 388

Les âmes condamnées à errer, p. 388 ; ceux qui out le pouvoir de conjurer, p. 389 ; les pratiques de conjurations, p. 389 ; l’âme délivrée par la cession qui lui est faite d’une œuvre pie, p. 390 ; conjuration de Mgr Luyer, p. 391.

LXIX. — 
La conjuration de Trogadek (gwerz) 
 392

Les mendiants en Bretagne, p. 394 ; la pénitente de Lochrist-en-Izelvet, p. 395.

LXX. — 
La princesse rouge 
 410
LXXI. — 
Le conjuré de Tadic-coz 
 415
L’ENFER ET LE PARADIS
LXXII. — 
Le diable et l’enfer 
 427

La construction de l’église de Tréguier, p. 427.

LXXIII. — 
Glaoud-ar-Skanv 
 429
LXXIV. — 
Le cheval du diable 
 433
LXXV. — 
Le cheval du diable (autre version) 
 436
LXXVI. — 
Jean l’Or 
 440
LXXVII. — 
L’homme à la quittance 
 449
LXXVIII. — 
L’auberge du paradis 
 456
LXXIX. — 
Le voyage de Iannik 
 458
LXXX. — 
Le boiteux et son beau-frère, l’ange 
 477

Errata, p. 489.


  1. Les récits portent un numéro d’ordre en chiffres romains.