75 percent.svg

Le Koran (Traduction de Kazimirski)/44

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Librairie Charpentier (p. 405-408).

CHAPITRE XLIV.

LA FUMEE[1].


Donné à la Mecque. — 59 versets.


Au nom du Dieu clément et miséricordieux


  1. Ha. Min.[2]. J’en jure par le Livre évident,
  2. Nous l’avons fait descendre dans une nuit bénie, nous qui avons voulu avertir les hommes ;
  3. Dans une nuit où toute affaire sage est décidée une à une[3] ;
  4. En vertu d’un ordre émané de notre part, Nous envoyons réellement des apôtres
  5. Comme preuve de la miséricorde de ton Seigneur (Il entend et voit tout),
  6. Du maître des cieux et de la terre, et de tout ce qui est entre eux, si vous y croyez fermement.
  7. Il n’y a point d’autre Dieu que lui, qui fait vivre et qui fait mourir. C’est votre Seigneur, et le Seigneur de vos pères, les anciens.
  8. Mais, plongés dans le doute, ils s’en font un jeu.
  9. Observe-les au jour où le ciel fera surgir une FUMÉE visible à tous,
  10. Qui enveloppera tous les hommes. Ce sera le châtiment douloureux.
  11. Seigneur ! s’écrieront-ils, détourne de nous ce fléau ; nous sommes croyants.
  12. Qu’ont-ils fait des avertissements, lorsqu’un apôtre véritable vint vers eux,
  13. Et qu’ils lui tournèrent le dos en disant : C’est un homme instruit par d’autres, c’est un possédé ?
  14. Que nous ôtions seulement quelque peu du supplice prêt à les anéantir, ils retourneront à l’infidélité.
  15. Le jour où nous agirons avec une terrible violence, nous en tirerons vengeance.
  16. Déjà, avant eux, nous éprouvâmes le peuple de Pharaon, et un apôtre glorieux fut envoyé vers ce peuple.
  17. Il leur disait : Laissez partir avec moi les serviteurs de Dieu ; je viens vers vous comme envoyé digne de confiance.
  18. Ne vous élevez pas au-dessus de Dieu ; je viens vers vous muni d’un pouvoir incontestable.
  19. Je chercherai un refuge auprès de celui qui est mon Seigneur et le vôtre pour que vous ne me lapidiez pas.
  20. Si vous n’êtes pas croyants, séparez-vous de moi.
  21. Il (Moïse) adressa alors des prières à Dieu. C’est un peuple coupable, disait-il.
  22. Dieu, lui dit alors : Emmène mes serviteurs avec toi pendant la nuit. V(o)us serez poursuivis par les Égyptiens.
  23. Laisse les flots de la mer béants, leur armée sera noyée.
  24. Combien de jardins et de fontaines n’ont-ils pas abandonnés ?
  25. De champs ensemencés et d’habitations superbes ?
  26. De délices où ils passaient agréablement leur vie ?
  27. Oui, il en fut ainsi ; mais nous en avons donné l’héritage à un autre peuple.
  28. Les cieux ni la terre n’ont point pleuré sur eux, et ils n’ont pas eu de répit.
  29. Nous délivrâmes les enfants d’Israël de supplices avilissants,
  30. De Pharaon, prince orgueilleux, livré aux excès.
  31. Nous les choisîmes, à bon escient, d’entre tous les peuples de l’univers.
  32. Nous leur fîmes voir des miracles qui étaient pour eux une épreuve évidente.
  33. Ces gens-ci (les infidèles) disent :
  34. Il n’y a qu’une seule mort, la première[4], et nous ne serons point ressuscites.
  35. Faites donc revenir nos pères, si ce que vous dites est vrai, disent les incrédules.
  36. Valent-ils mieux que le peuple de Tobba[5]
  37. Et les générations qui les ont précédés ? Nous les exterminâmes, parce qu’ils étaient coupables.
  38. Nous n’avons point créé les cieux et la terre, et tout ce qui est entre eux, pour nous en faire un jeu.
  39. Nous les avons créés en toute vérité (sérieusement), mais la plupart d’entre eux ne le savent pas.
  40. Le jour de la décision sera le rendez-vous de tous.
  41. Dans ce jour le maître ne saura satisfaire pour le serviteur ; ils n’auront aucun secours à attendre.
  42. Le secours ne sera accordé qu’à ceux dont Dieu aura eu pitié. Il est puissant et miséricordieux.
  43. L’arbre de Zakkoum
  44. Sera la nourriture du coupable.
  45. Il bouillonnera dans leurs entrailles comme un métal fondu,
  46. Comme bouillonné l’eau bouillante.
  47. On criera aux exécuteurs des œuvres de Dieu : Saisissez le méchant, et précipitez-le au fond de l’enfer,
  48. El versez sur sa tête le tourment d’eau bouillante.
  49. Goûte ceci, lui dira-t-on, tu es le Puissant, l’Illustre[6].
  50. Voilà les tourments que vous révoquiez en doute.
  51. Les hommes pieux seront dans un lieu sûr,
  52. Au milieu des jardins et des sources d’eau,
  53. Revêtus d’habits de soie et de satin, et placés les uns en face des autres.
  54. Oui, il en sera ainsi, et nous leur donnerons pour compagnes des femmes aux yeux noirs, aux grands yeux.
  55. Il s’y feront servir toutes sortes de fruits, et ils en jouiront en sureté.
  56. Ils n’y éprouveront plus de mort après l’avoir subie une fois. Dieu les préservera des tourments.
  57. C’est une faveur que Dieu vous accorde ; c’est un bonheur immense.
  58. Nous avons rendu le Koran facile à comprendre en te le donnant dans ta langue. Peut-être les hommes réfléchiront-ils.
  59. Veille donc, ô Mohammed ! car eux aussi veillent et épient les événements.

  1. L’inscription de ce chapitre lui vient du mot fumée, qui se trouve dans le verset 9.
  2. Voy. II, 1, note.
  3. Dans cette unit, que les musulmans croient être celle du 23 et 24 du ramadan, tout ce qui doit arriver l’année suivante est décidé et fixé. L’expression affaire sage signifie : affaire qui vient de Dieu, qui est la sagesse absolue et qui ne peut pas être une affaire futile, sans but.
  4. Celle qui atteint tout homme dans ce monde
  5. Tobba était le titre des rois du Iémen, de la race Himiar, avant Mahomet.
  6. Ces mots sont ironiques.