Les Nuits de Paris

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Les Nuits de Paris (1851-1852)
Drames et récits nocturnes
4 volumes
Legrand et Crouzet.









Paris le jour. — Réveil de Paris. — Pauvre Marie ! Sa grandeur et sa décadence. — Économie du grand drame parisien. — Les trois feux d’artifice. — Les hauteurs de Montmartre. — La famille du garde national. — Les trois génies. — Plan de Paris nocturne. — Paris oriental. — Le faubourg Saint-Antoine. — Mazarin et la Grande Mademoiselle, — La place Royale. — Le Marais. — La Cité. — La rue Quincampoix. — Histoire du Chevalier de Saulcy-Lagaronnays et de la belle Baradème. — Les agioteurs. — Les escrocs. — Lamalgue et Moutan. — Paris occidental. — Le temple de la Gloire. — Saint-Eustache. — Histoire de Pierre Dominé, le bedeau, et de maître Antoine Bidault, procureur au Châtelet. — Un beau coup de mousquet. — La place de la Concorde et les Champs-Élysées. — La Croix-Mansard. — Histoire de François Delapalme, maître en fait d’armes. — Cinq beaux coups d’épée. — Une tradition celtique. — Dangers d’une forêt future. — Paris noyé. 
 I


Le mont Cétard. — Un mariage gaulois. — Ar-Bel et Ghella. — Le batelier Thual. — Corvinus le centurion. — Le druide des pauvres. — Le dieu Cernunnos. — Alarix. — Œlian et Mysœis. — La couronne de César. — Les feux. — Vultur et Vorax. — Un nid sous les arbres. — La forteresse des Parisiens. — La légion au départ. — Le pont de bateaux. — Le bain. — Le glaive de César. — La piscine sanglante. — Thual et son aviron. — Le tombeaude l’esclave. — César
 1

DEUXIÈME NUIT. — LES EMPEREURS.
LE PALAIS DES THERMES.

Quelques mots à propos d’un historien de Paris. — Comme quoi le bon goût éprouve le besoin de faire raser Notre-Dame. — Julien l’Apostat, — Les Gallo-Romains. — Le camp. — Jalousie de Constance contre Julien. — Les philosophes à besace. — Le petit vainqueur. — Chrisidès et ses amis. — Le tribun Valentinien et le comte Maldio. — La retraite de Julien. — Les dieux de Julien. — Les amours de Julien. — Les familiers de Julien : Héliodore, Aprunculus et Nevita. — La bonne aventure. — Le songe. — Ce qu’il y a dans un mouton. — Danger des espions, et manière de s’en servir. — La mécanique d’Héliodore. — Trois augures qui ne se regardent pas sans rire. — Commencements de Julien. — Son arrivée à la cour. — Son amitié avec Valentinien et Maldio. — Sa passion pour les chaumières. — Son mariage. — Hélène et Fausta Severa. — La bataille de Strasbourg. — L’île des Alamaos. — Le pas du mari. — Tendresse de cœur de Julien. — Larmes de crocodile. — Entrevue matinale. — La lettre de Constance Auguste. — Les diverses sectes. — Bonnes commissions données à Valentinien et à Maldio. — Julien chez sa chère épouse. — Severa. — Un coucher de soleil parisien. — La table prétorienne. — Commencement de la comédie. — Encore Severa. — La clef des souterrains du palais des Thermes. — Julien demande la chaumière. Léon le scutaire. Lascivus Cæsar, pour faire suite à Lasciva puella. — Parade du Génie de l’Empire. — Le souterrain. — Combat de Maldio contre les Gentils. — Valentinien et Severa. — Assassinat de Maldio. — Exaltation de Julien Auguste. — Cinq pièces d’or et une livre d’argent. — Discours du trône. — Fin de la comédie impériale. — Règne de Julien l’Apostat. — Le temple d’Alexandrie. — Mort de Julien. — Ses illusions. 
 74
Un peu d’érudition. — Montmartre. — La ferme de Civis le Gaulois. — Le Manoir de Gontram le Burgunde. — Opinions politiques de Civis à l’égard du nez de son seigneur. — Deux voyageurs. — Sigefroy et Régnier le Compagnon. — Mariage de Clovis. — Bathilde la Blanche. — Bataille de Tolbiac. — Partage des terres. — Histoire du ménage de Régnier. — L’amazone. — Course à l’amazone. — Le taureau Niger. — La famille et les serviteurs de Civis le Gaulois, — La jolie Mona. — Le souper. — Comme quoi Mona regarde d’un bon œil Rénier le Compagnon. — Conversation sérieuse entre Civis et Sigefroy. — Propositions du Gaulois. — La forteresse. — Réveil de Bathilde la Blanche. — Histoire de Gontram. — Arrivée de Sigefroy. — Gunnomer le majordome. — Sigefroy s’instruit dans la religion. — Bonheur. — Visite à sainte Geneviève. — Le jour du baptême, veille de noces. — Coup de foudre. — Le leude Aubert et ses comtes. — Le passage secret. — Civis se montre utile et est récompensé. — Sigefroy devient manchot. — Le Wehrgeld. — Mort du leude Aubert. — Mésaventures de Civis. — La convalescence. — Le coffret d’ébène. — Le mariage. — Mort de sainte Geneviève. — Sigefroy le Manchot. — La basilique de Saint-Pierre et Saint-Paul. — Premier miracle de la châsse de sainte Geneviève. 
 161

QUATRIÈME NUIT. — LES CARLOVINGIENS.
LES FILLES DE CHARLEMAGNE.

Coup d’œil très léger sur la première race. — Paris grandit. — La vision de Wetin. — Le vautour. — Entrée de Charlemagne à Paris. — De l’avenir des singes. — Haroun-al-Reschid. — Les compagnons de Charlemagne. — La forte Rotrude. — Adèle et Berthe — La terrasse du palais. — Il était bon. — La nef d’azur. — Aïda et Mohammed sid-Barouch. — L’épée de Roland. — Roncevaux. — La coupe et le poignard. — La chèvre de Berthe et le chien du comte Roricon. — Le festin. — Les fils de Charlemagne. — La coupe de Merlin. — Abd-ul-Sidi. — La chambre à coucher de Charlemagne. — Aïda boit. — Les bords du Wéser. — L’esclave noir. — La nef d’azur. — Histoire d’Aïda la Sarrasine. — Son testament. — Fin du prologue. — Le drame. — Gisel, la dernière fille de Charlemagne. — Odilon, enchanteur de second ordre. — Méfaits de Rotrude. — La taverne de Rigobert. — Les chevaliers. — Aymon le brun et Raoul. — Robin le Dédaigné. — Propos de taverne. — Le défi. — Les quatre fenêtres. — Échelles de corde. — Rotrude attend sous l’orme. — Avanie de Robin-le-Dédaigné. — Le réduit de la tourelle. — Partie carrée. — Chevaliers entretenus. 
 240









QUATRIÈME NUIT. — LES CARLOVINGIENS.
LES FILLES DE CHARLEMAGNE.


Les Armures de Belgrade. — Le comte Halo. — L’armure dévissée. — Trois bonnes sœurs. — Où Rotrude est aimable. — La chambre de Gisel. — Dina. — Souvenir d’Aïda. — Le collège de l’empereur. — Malpert l’armurier. — Il est mort ! 
 1


Invasion perpétuelle. — Mission des Normands. — Le Manoir de Gavaud, poissonnier fieffé du comte de Paris. — Dame Aloïse. — Le frère meunier. — Le petit Roland. — La pièce d’or. — Le brochet du diable. — La pèche miraculeuse. — Le vieux Hugues et Odolin le rameur. — Mystères. — La voix du Skalde. — Chant des Dieux. — L’hospitalité. — Le Destin. — Odolin et le petit Roland. — Ressemblance terrible. — Le souper du vassal. — Les péages de la Seine. — Jalousie. — Le flacon. — L’arbalète de Godelle. — Assassinat d’un archer. — La veille d’Odolin. — Le rêve d’Aloïse. — Danger d’écouter aux fenêtres. — Un alibi. — Les fils de l’esprit. — Moyen de vivre cent ans. — Le diner du comte Eudes. — Le ambassadeurs. — Pour Aloïse ! — Un bras coupé. — Un terrible évêque. — Conseils du frère meunier. — L’enceinte de Paris. — La tour de bois. — Le comte, l’évêque et l’abbé. — Le coup de l’évêque. — Wolff le plastron. — Roland perdu. — La tente d’Achille. — L’évêque coupe un autre bras. — L’épée de Hugues. — Tristesse d’Odolin. — L’enfant sera roi. — Réveil du lion. — L’assaut. — Pour Aloïse ! — Ce qu’il y avait sous le manteau d’Odolin. — La Tour Pucelle. — Le cartel. — Le héraut. — La lice. — Le combat. — Pour Aloïse ! — Incendie de la tour. — Roland est roi. — Hauts faits de l’empereur Charles le Gros. 
 54
SIXIÈME NUIT. — PHILIPPE-AUGUSTE.
LE MAÇON DE NOTRE-DAME.

Première partie.

Les Capétiens. — La féodalité. — Les deux voyageurs. — Éric et Ève. — Dans une haie. — Amaury Montruel, seigneur d’Anet, et Mohammed-el-Reïs. — La prophétie d’Imila — L’homme et la femme les plus difficiles à tuer du royaume. — Les portes de Paris. — Le chevalier Dieudonné et le beau page Albret. — La rue Saint-Honoré. — La chanson des libres maçons. — Jean Cador. — L’hôtel de Nesle. — Le légat du Saint-Père. — Jean de Nesle et Antoine Cadocu. — Le parcliemin du légat. — Le Roi et le chéri du roi. — Le parchemin du roi. — Partie perdue. — Le réduit de messire Amaury. — Le clerc Samson. — Agnès la belle. — La Fontanelle. 
 166

LE MAÇON DE NOTRE-DAME.

Deuxième partie.

Le parvis Notre-Dame. — Le clerc et l’écolier. — Le page. — Le logis de la plus belle fille de Paris. — La vision du page Albret. — La litière vide et les secrets de maître Samson. — Projet d’émeute. — Souvenir des vingt ans. — L’éloquence des écus, — Recette pour faire des étudiants politiques. — Christian le Danois. — Le maléfice. — Maurice de Sully. — La rosace du portail. — Le réveil de Paris. — Dangers de la concurrence. — Ezéchiel et Tréfouilloux. — Pour un liard ! — Première entrevue d’amour. — Le Syrien. — Dilah. — Jean Cador et ses esclaves noirs. — L’abbaye Saint-Martin-Hors-des-Murs. — La reine Angel. — Les deux nonnes. — Les fleurs de la patrie. — L’ordre du roi. — La cavalcade. — Largesse de madame Agnès. — La loge de Jean Cador. — Le portrait de Dilah. — Le Collier de Perles. 
 248

LE MAÇON DE NOTRE-DAME.

Troisième partie.

La fin de la journée. — Mauvaise rencontre. — Ce que coûtait maître Antoine Cadocu. — La taverne de Saint-Landry. — Maître François Gauthier. — L’ambassade. — Cadocu mord. — La rêverie de madame Agnès. — Sermon de messire Amaury. — La toilette. — L’orgie des routiers — L’ivresse de Cadocu. — Agnès à la taverne. — Alix la buveuse, Jeanne la danseuse, Catherine la chanteuse : tournoi de ribaudes. — La chanson des routiers. — Défaite de madame Agnès. — Amaury Montruel paye les frais de la guerre. — Dans l’allée d’ormeaux. — La chambre du roi. — Le clerc Samson et ses histoires. 
 338









SIXIÈME NUIT. — PHILIPPE-AUGUSTE.
LE MAÇON DE NOTRE-DAME.

{Suite de la troisième partie.)

Les bésicles de Philippe-Auguste. — À deux de jeu. — L’ouverture du concile. — Philippe-Auguste sur la sellette. — La statue de la Vierge. — Comme quoi Mahmoud el Reïs mit sept années à tuer Salim, commandeur des croyants. — La fiole. — Les quatre porteurs. — Entrée de Mahmoud el Reïs à l’Abbaye de Saint-Martin. 
 1

LE MAÇON DE NOTRE-DAME.

Quatrième partie.

L’infirmerie. — Deux visages. — Le poison. — Réveil de Mahmoud. — Le prieur Anselme. — La reine Angel. — Le remède de Mahmoud. — La tentation. — La bourse. — De la part du Roi ! — Deux âmes sœurs. — Dilah. — La vie de la Reine pour la vie du Roi ! — Mahmoud et ses rêves. — Éric. — La tourelle. — La lumière. — Le Chant des hirondelles. — Le bruit mystérieux. — Ève ! Ève ! — Mahmoud enchaîné. — Fondations d’une émeute. — La taverne Saint-Jacques. — La sainte Université. — Gens qui parlent latin. — Prise de la Porte au Peintre. — La petite Marthe. — Le ribaud et la ribaude. — Attaque de l’abbaye. — Pauvre Louise. — La cellule et la reine. — L’incendie. — La voix de l’émeute. — Quousque tandem ! — Les liens de Mahmoud el Reïs. — Les ribauds rossés : fin d’un écolier de quinzième année. — Le lendemain de l’émeute. — Les trois tonneaux. — Philippe-Auguste et Agnès. Mahmoud et ses deux noirs au Louvre. — Le pacte. — À quoi servit l’image de Notre-Dame. — Dénouement. — Le désert. 
 23

Prologue.
L’auberge de la Pavot. — La théorie de la cognée. — Pauvre mouton. — Histoire de Tranquille. — La clairière. — Le page Huguet. — La Hyène. — Agonie. 
 127


Première partie.

L’exécution du cadavre. — Les loups-Garous. — Jean le Brun et Jean le Blond. — Heure indue. — Le souper de frère Tranquille. — Le grand-œuvre. — Fin du rêve de Tranquille. 
 211


Deuxième partie.

La toilette du sire de Graville. — Les États du roi Salomon. 
 324

Fin de la table du tome troisième.









(Suite de la deuxième partie.)
La Salle des Enchantements. — La Jalousie. — Madame Blanche. — Où Tranquille se fâche. — Sauvez le Roi ! 
 1

{{c|DIXIÈME NUIT. — LOUIS XI ET SES ENFANTS.

FRÈRE TRANQUILLE.

Troisième partie.

Les Bourgeois de Paris. — Hôtes mystérieux. — Chez la Pavot. — Fils et Mère. — La toilette de Tranquille. — Repens-toi ! — La leçon d’armes. — Combat de Nuit. 
 69


Quatrième partie.

La rue Saint-Antoine. — Les Chevaux du Roi. — Jean le Brun. — Deux Napolitains. — Sauvée ! — Frère Tranquille. — Mystères du Cœur. — Bon Parent. — Une Restauration. — La Récompense de Tranquille. 
 159


Fin de la table du tome quatrième et dernier.









TOME PREMIER
Les trois génies 
 xxi
Duel de Delapalme 
Mariage gaulois 
 4
Les affranchis de César 
 65
Scène d’auspice 
 105
Les souterrains des Thermes 
 153
Les balances 
 221
L’épée de Roland 
 261

TOME DEUXIÈME.
Les armures enchantées 
 52
Le rêve de dame Aloyse 
 99
Pour Aloyse 
 152
L’assassin du roi 
 175
Le réduit de messire Amaury 
 235
Pour un liard 
 278
Noël pour madame Agnès 
 321
Un tournoi de dames 
 369

TOME TROISIÈME
La reine Ingeburge et Mahmoud 
 42
Pauvre Louise 
 92
Philippe-Auguste et Mahmoud 
 110
La duchesse Isabelle et frère Tranquille 
 187
Exécution du cadavre de Nemours 
 220
Jean le blond et Jean le brun 
 252
Jean le blond retrouvant frère Tranquille 
 315
La tente de la reine de Saba 
 373

TOME QUATRIÈME
Frère Tranquille 
 7
Sauvez le roi ! 
 61
La toilette de frère Tranquille 
 123
L’arrivoir du Louvre 
 158
Tarchin et frère Tranquille 
 227
Mort de Tarchin 
 269
La dernière partie 
 308
Louis d’Alègre jurant de venger son père 
 383