Page:Lazare - Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, 1844.djvu/176

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Cuirs (halle aux).

Située dans les rues Françoise, no 3, et Mauconseil no 34. — 5e arrondissement, quartier Montorgueil.

Elle a été bâtie en 1784, sur l’emplacement de l’ancien hôtel de Bourgogne et du théâtre des Italiens. Elle était située précédemment dans la rue de la Lingerie. — « Ordonnance de police du 27 frimaire an XIV. Le préfet de police, vu les articles 2 et 32 de l’arrêté du gouvernement du 12 messidor an VIII, ordonne ce qui suit : — Article 1er. Les cuirs et peaux continueront d’être vendus à la halle située rue et division de Bon-Conseil. — Art. 2e. La halle sera ouverte pour la réception des marchandises, tous les jours, depuis le lever jusqu’au coucher du soleil. — Art. 3e. La vente aura lieu tous les jours, excepté les dimanches et fêtes, depuis 10 heures du matin jusqu’à 3 heures de relevée, etc. » (Extrait.) Moniteur du 1er nivôse an XIV (1805).

Cunette (barrière de la).

Située à l’extrémité du quai d’Orsay.

Elle se compose d’un bâtiment à deux arcades, colonnes et frontons. Une cunette établie en cet endroit lui a donné son nom. On appelle cunette un fossé de 6 m. de large pratiqué dans le milieu du fossé sec d’une place. — (Voir l’article Barrières).

Cuvier (rue).

Commence au quai Saint-Bernard ; finit aux rues du Jardin-du-Roi et Saint-Victor. Le dernier impair est 41 ; le dernier pair, 10. Sa longueur est de 531 m. — 12e arrondissement, quartier du Jardin-du-Roi.

On ne l’appelait anciennement que rue ou chemin devers Seine. En 1552, on disait simplement rue derrière les murs de Saint-Victor. Ensuite on la nomma rue du Ponceau, en raison d’un petit pont qu’on avait jeté vers le milieu de cette rue, sur la petite rivière de Bièvre, lorsqu’elle traversait l’enclos Saint-Victor. — Une décision ministérielle à la date du 2 septembre 1818, a fixé la largeur de cette voie publique à 10 m. En vertu d’une ordonnance royale du 22 juin 1837, la partie comprise entre les rues Jussieu et Saint-Victor, doit avoir 12 m. de largeur. La rue qui nous occupe a reçu en vertu d’une décision du roi, du 8 novembre 1838, le nom de rue Cuvier. Georges-Léopold-Frédéric-Chrétien-Dagobert Cuvier naquit à Montbéliard le 23 août 1769, la même année que Canning, Humboldt, Walter Scott et Napoléon, et mourut à 63 ans comme Aristote. — Les constructions riveraines sont presque toutes à l’alignement. — Égout du côté du quai.

La fontaine Cuvier, située à l’angle de la rue Saint-Victor, a été construite en 1840, par M. Lemaire. La statue qui décore ce petit monument a coûté 2 500 fr.

Dans cette rue était le couvent des Nouveaux-Convertis. — Le père Hyacinthe de Paris, capucin très zélé pour la conversion des protestants, forma en 1632 une société qu’il enflamma de son zèle. L’archevêque de Paris, Jean-François de Gondy, autorisa le 6 mai 1634 cette association, à laquelle il donna le titre de Congrégation de la propagation de la foi et le vocable de l’exaltation de la croix. Le pape, par une bulle du 3 juin de la même année et le roi par lettres-patentes de 1635 autorisèrent cet établissement. Les protestants, disposés à se convertir, furent d’abord réunis dans une maison située dans la cité, puis transférés dans la rue de Seine-Saint-Victor. Ce couvent, devenu propriété nationale, fut vendu le 30 mars 1793. Une partie de son emplacement a servi à l’agrandissement du Jardin-des-Plantes.

Cygne (rue du).

Commence à la rue Saint-Denis, nos 179 et 183 finit à la rue Mondétour, nos 26 et 28. Le dernier impair est 25 ; le dernier pair, 26. Sa longueur est de 102 m. — 5e arrondissement, quartier Montorgueil.

Plusieurs titres consignés dans le Cartulaire de Saint-Magloire, nous permettent d’affirmer que cette rue n’a été entièrement construite qu’en 1280. Sauval s’est trompé en distant qu’elle n’a porté le nom de Cygne qu’à partir du XVIe siècle ; dès la fin du XIIIe on connaissait la maison o cingne. Le poète Guillot, vers l’année 1300, en parle ainsi :

La rue o Cingne, ce me samble,
Encontre Mondestour assamble.

De plus, le rôle de 1313 indique la rue au Cygne. — Une décision ministérielle à la date du 13 vendémiaire an X, signée Chaptal, avait fixé la largeur de cette voie publique à 7 m. Cette largeur a été portée à 10 m., en vertu d’une ordonnance royale du 16 mai 1836. Les maisons nos 2, 4, 8, 10 ; 11, 13 ; celle sur le côté gauche à l’encoignure droite de la rue Saint-Jacques-l’Hôpital et la propriété située sur le côté droit à l’encoignure gauche de cette rue sont alignées. — Éclairage au gaz (compe Française).

Janvier 1844.
----


D.

Daguesseau (marché).

Situé dans la cité Berryer. — 1er arrondissement, quartier de la place Vendôme.

« Louis, etc… Par nos lettres-patentes du 6 février 1723, nous aurions accordé à notre amé et féal Joseph-Antoine Daguesseau, conseiller-honoraire en notre cour de parlement, à notre amé et féal Gilles Coste de Champeron, aussi conseiller en notre dite