Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/326

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


3l8 COMME.VTAIRE.

pas dans le maauscrit. De l’AuInaye n’a pas hésité à substituer, sans l’autorité d’aucun texte, le nom de Panurge ù celui de Pantagruel dont la gravité et la décence lui paraissaient compromises. Mais dans le cinquième livre cet endroit n’est pas le seul où le ca- ractère des personnages soit mal observé. — Ce n’est pas dans les ±étes de Cérès, mais de Cybèle qu’Ovide {Fastes^ VI, 332) nous représente Priape, « ruber hor- torum custos, » contemplant Ve-ita dans son sommeil, comme Pantagruel regardait les clergesses.

Page 17, 1. 13 : Arijîceus. Y oyez Virgile, Géorgiques^ liv. IV, v. 318. Ce passage est repi^oduit presque tex- tuellement plus loin, p. 170.

Page 18, 1. i : Deux Papegaux. C’est très proba- blement au grand schisme de 1379, causé par Urbain VI siégeant à Rome et par le prétendu Clément vu siégeant à Avignon, qu’il est fait allusion ici. Il est vrai que le calcul des lunes, recommencé de cent ma- nières par les commentateurs, ne correspond pas à cette époque ; mais il ne faut pas le prendre trop au sérieux, et d’ailleurs il y a un environ, qui sauve tout.

L. 12 : Monarques. Ms. : Marquis.

Page 19, 1. 5 : Maniaques. Ms. : Momiacques.

L. 7 : Nouuelles & monjlrueufes. Voyez ci-dessus, p. 105, note sur la 1. 11 de la p. 62.

Page 20, 1. 15 : Tropdicieux. Ms. : Tropdijleulx. Le nom de cette contrée est expliqué plus bas par l’auteur lui-même : « trop d’iceux enfans, » le trop grand nombre d’enfants dans les nobles maisons.

Page 21,1. 3 : Ils font bojfus. Voyez ci-dessus, p. r47, note sur la 1. 19 de la p. 190.

L. 12 : Die. Ce mot manque dans 1564.

L. 33 : lûurfanjpain qui ejl excejjluemcnt long. On dit proverbialement : « long comme un jour sans pain. »

Page 23, 1. i : Comment Us oifeaux gour manieur s font muets. L’auteur nomme gourmandeurs les com- mandeurs des ordres religieux et militaires, et leurs commanderies sont appelées gourmanderies, à cause des