Coup d’œil sur l’état des missions de Chine

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coup d’œil sur l’état des missions de Chine
présenté au Saint-Père le pape Pie IX. 1848
Valmonde.


LES MISSIONS
CATHOLIQUES EN
CHINE EN 1846


Coup d’ŒiL
SUR L’ÉTAT DES
MISSIONS DE CHINE
PRÉSENTÉ AU SAINT-PÈRE
LE PAPE PIE IX



PAR
LE R. P. GABET
TABLE DES CHAPITRES


Lettre de Mgr Fourcade.

Lettre au Saint Père, le pape, PIE IX.

Remarques préliminaires.


CHAPITRES


I. Grandeur et en même temps peu de résultat des efforts faits pour la conversion des peuples de l’Asie.

— Discussion sur les raisons qu’on en donne : le temps n’est pas venu. — Corruption et dégradation des peuples infidèles. — Sagesse de ces nations. Persécutions. — Pauvreté des missionnaires. — Leur petit nombre. — Conclusion. 19


II. Véritables raisons qui empêchent les progrès de l’Évangile parmi les peuples de l’Asie. 27


III. Contestations entre les missionnaires.

— Leurs funestes effets. — Persécutions. — Conclusion. 29


IV. Sources des contestations.

— Application de M. Humpierres à les faire cesser. — Moyen d’y couper court. — Conclusion. 33


V. Seconde cause du peu de fruits des missions, absence d’un clergé indigène.

Nécessité d’un clergé indigène.

— Dommages qui résultent pour les missions de l’absence d’un clergé indigène. — Privation de culte. — La religion ne se nationalise pas. — Discussion des motifs qu’on allègue contre la formation d’un clergé indigène. — Incapacité administrative. — Antipathie nationale. — Attachement à leurs usages. — Conclusion. 37


VI. Troisième raison du peu de succès des missions.
— Nécessité d’apprendre la langue. — Funestes conséquences pour la religion de l’ignorance de la langue. — Obligation de savoir la langue lorsque le missionnaire paraît devant tes tribunaux. — Conclusion générale. 47


VII. Réflexions.
Sur la question quels sont ceux qui sont plus capables de travailler à l’oeuvre des missions étrangères. 51


VIII. Réflexion sur le temps de la conversion d’un peuple 53


IX. Considération sur la manière dont le Christianisme a coutume de s’établir chez une nation. 55


X. De la prédication et de la formation d’un clergé indigène. 59


XI. Instruction de la sacrée Congrégation de la Propagande adressée aux archevêques, évêques, vicaires apostoliques et autres supérieurs des missions. 67


FIN DE LA TABLE