Différence de la philosophie de la nature chez Démocrite et Épicure

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Traduction par Jacques Ponnier.
Texte établi par Jacques Ponnier, Ducros.


KARL MARX


DIFFÉRENCE

DE LA
PHILOSOPHIE DE LA NATURE
CHEZ

DÉMOCRITE ET ÉPICURE


TRADUCTION, INTRODUCTION et NOTES
par
Jacques PONNIER



ÉDITIONS DUCROS
M CM LXX



1. 
La crise de la philosophie 
 11
2. 
La philosophie critique 
 17
3. 
La critique de la religion 
 24


1. 
Les travaux préparatoires 
 30
Critique religieuse 
 31
La dialectique 
 35
La théorie de l’alternance  
 37
Conclusion 
 41
2. 
La Dissertation 
 42
Les deux objets de la Dissertation 
 42
Réalisme de l’atomistique 
 44
Différence Démocrite/Épicure : la déclinaison 
 45
La répulsion 
 47
Les qualités de l’atome 
 48
Monde atomistique et monde phénoménal 
 50
Le temps 
 51
La conscience singulière abstraite et les météores 
 51
Épicure, idéaliste de la représentation 
 55
Épicure et le monde 
 57
Éternité de la matière, éternité de l’homme 
 59
L’urgence et le mot d’ordre 
 62
Transformation et projection 
 64


Démocrite et Epicure matérialistes 
 67
Métaphysique et matérialisme 
 69
Le déplacement de la problématique de la Dissertation, Strauss et Bauer, abstraction et unilatéralité 
 70


L’Homme et la Nature 
 76
La production 
 79


Marx et Hegel 
 83
Concret et abstrait 
 86


Production et objectivité 
 90
La production et le ciel 
 94
Objectivation et aliénation 
 95
Communisme et travail 
 97


 102


KARL MARX
DIFFERENCE DE LA PHILOSOPHIE
DE LA NATURE CHEZ DEMOCRITE ET ÉPICURE



Épicure, sur l’État 
 109
Épicure, comme le philosophe de la représentation 
 110
Le transfert de l’idéalité dans les atomes et la dialectique immanente de la philosophie épicurienne 
 111
Hasard et possibilité chez Épicure 
 116
La supériorité de la rigueur logique d’Epicure comparée à celle des sceptiques 
 117
L’atome comme forme immédiate du concept, la déclinaison 
 117


La philosophie épicurienne des météores 
 119
Gassendi et Epicure 
 122
La construction épicurienne du monde 
 124
La philosophie épicurienne et le scepticisme 
 128
L’absence de compréhension de Plutarque à l’égard d’Epicure 
 132
Le concept de sage dans la philosophie grecque (Description conceptuelle de l’histoire de la philosophie grecque) 
 133
Les déterminations essentielles de la philosophie 
 142


L’ataraxie 
 143
Hasard et nécessité 
 146
Le rapport de l’homme à Dieu 
 147
La crainte et l’être transcendant 
 147
Le culte et l’individu 
 149
La providence et le Dieu dégradé 
 150
L’immortalité individuelle 
 152
Du féodalisme religieux. L’enfer de la populace 
 152
La nostalgie de la multitude 
 154
L’orgueil des élus 
 156
Critique des vues de Plutarque sur d’autres philosophes, nommément sur Platon 
 158


Plutarque et Lucrèce 
 162
La critique que fait Lucrèce des philosophies de la nature antérieures 
 164
Les atomes comme substance 
 166
La guerre des atomes 
 167
Le clinamen 
 168
Les qualités extérieures de l’atome 
 171
Parallèle entre les Épicuriens, les Piétistes et les Supra-naturaliste 
 173



Points nodaux dans le développement de la philosophie. 
 176
Sur la forme subjective de la philosophie platonicienne. 
 180
Contre la conception de l’atomisme professée par Ritter. 
 187
Le jugement de Hegel sur la philosophie épicurienne de la nature 
 189
Schéma de la philosophie de la nature (de Hegel), trois versions 
 189


Le rapport des philosophies épicurienne, stoïcienne et sceptique aux philosophies grecques antérieures 
 196
L’atome comme la forme la plus universelle du concept dans la philosophie épicurienne de la nature 
 197
Les tâches de l’historiographie philosophique 
 198
La liberté de la conscience en tant que le principe de la philosophie d’Épicure 
 200


COUP D’ŒIL SUR LES CAHIERS D’EXTRAITS DE BERLIN (1840-1841) 
 201




1. Objet de la Dissertation 
 217
2. Jugements sur le rapport de la physique chez Démocrite et Épicure 
 220
3. Difficultés relatives à l’identité de la philosophie de la nature chez Démocrite et Épicure 
 222
4. Différence principielle générale de la philosophie de la nature chez Démocrite et Épicure 
 234


1. La déclinaison de l’atome de la ligne droite (Déclinaison et répulsion) 
 239
2. Les qualités de l’atome 
 251
3. Atomes-principes et atomes-éléments 
 259
4. Le temps 
 267
5. Les météores 
 273


 285
Les preuves de l’existence de Dieu 
 285
Critique de Plutarque 
 287



1. Le vocabulaire hégélien 
 293
2. Conception hégélienne de l’atomisme 
 299
3. La dialectique répulsion/attraction et l’idée de déclinaison (étude sur le rapport Marx-Hegel) 
 305
4. Hegel et Épicure (résumé du texte des Leçons sur l’histoire de la philosophie) 
 319