Page:Lazare - Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, 1844.djvu/99

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qu’elle porte encore aujourd’hui. Il n’existe pas d’alignement arrêté pour cette impasse.


Bouvart (impasse).

Située dans la rue Saint-Hilaire, entre les nos 8 et 10. Sa longueur est de 26 m. Pas de numéro. — 12e arrondissement, quartier Saint-Jacques.

Ce n’était dans l’origine qu’un chemin qui descendait jusqu’à la rue des Noyers, et qu’on nommait en 1380 la Longue-Allée. Au XVe siècle, c’était la ruelle Josselin, Jousselin et Jusseline ; en 1539, la ruelle Saint-Hilaire. Elle prit d’un propriétaire le nom qu’elle porte actuellement. — Une décision ministérielle en date du 4 septembre 1818, a fixé la largeur de cette impasse à 6 m. Sa largeur actuelle n’est que de 1 m. 50 c. environ.


Brady (passage).

Commence à la rue du Faubourg-Saint-Martin, no 45 ; finit à la rue du Faubourg-Saint-Denis, no 46. — 5e arrondissement, quartier du Faubourg-Saint-Denis.

Ce passage, bâti par M. Brady, a été ouvert le 15 avril 1828.


Braque (rue de).

Commence à la rue du Chaume, nos 23 et 25 ; finit à la rue Sainte-Avoie, nos 50 et 52. Le dernier impair est 11 ; le dernier pair, 14. Sa longueur est de 118 m. — 7e arrondissement, quartier du Mont-de-Piété.

Son premier nom est rue des Bouchers, des Boucheries-du-Temple, en raison des boucheries que les chevaliers du Temple y avaient fait construire en 1182 ; cette voie publique se prolongeait alors jusqu’à la rue Vieille-du-Temple. Elle doit la dénomination qu’elle porte encore aujourd’hui à Arnould de Braque, qui en 1348 y fit bâtir une chapelle et un hôpital. Un Germain de Braque était échevin de la ville de Paris en 1447. — Une décision ministérielle en date du 13 fructidor an VII, signée Quinette, avait fixé la largeur de cette voie publique à 8 m. Cette largeur a été portée à 10 m., en vertu d’une ordonnance royale du 12 juillet 1837. Les constructions du côté des numéros impairs sont soumises à un retranchement qui varie de 2 m. à 2 m. 80 c. Celles no 2, 4, 6 et 8, ne devront subir qu’un faible redressement ; le surplus de ce côté est passible d’un retranchement de 0 m. 50 c. à 1 m. 70 c. — Portion d’égout du côté de la rue Sainte-Avoie. — Éclairage au gaz (compe Lacarrière).


Brasserie (impasse de la).

Située dans la rue de la Fontaine-Molière, entre les nos 4 et 6. Le dernier impair est 9 ; le dernier pair, 12. Sa longueur est de 81 m. — 2e arrondissement, quartier du Palais-Royal.

Elle tire son nom de la rue Traversière, aujourd’hui Fontaine-Molière, qui s’appelait aussi en 1720 rue de la Brasserie. — Une ordonnance royale du 4 octobre 1826 a fixé la largeur de cette voie publique à 8 m. Les constructions du côté des numéros impairs sont soumises à un retranchement qui varie de 2 m. 80 c. à 3 m. 30 c. Celles du côté opposé ne devront reculer que de 0 m. 40 c. environ.


Breda (place).

Située à la jonction des rues Breda et Neuve-Breda. — 2e arrondissement, quartier de la Chaussée-d’Antin.

La formation de cette place a été autorisée en 1830 sur les terrains de M. Breda. Elle n’a été dénommée qu’en 1840 (voyez l’article suivant). — Éclairage au gaz (compe Anglaise).


Breda (rue).

Commence à la rue Notre-Dame-de-Lorette, nos 31 et 36 ; finit à la rue Laval, no 19. Le dernier impair est 29 ; le dernier pair, 26. Sa longueur est de 208 m — 2e arrondissement, quartier de la Chaussée-d’Antin.

En vertu d’une ordonnance royale du 21 avril 1830, M. Breda a été autorisé à convertir le passage qui portait son nom en deux rues publiques, l’une de 11 m. 69 c. ; l’autre de 9 m. 75 c de largeur, formant à leur jonction une place triangulaire. Les conditions suivantes furent imposées à ce propriétaire : de livrer gratuitement à la ville de Paris le sol des deux rues et de la place triangulaire qui sera formée à leur rencontre ; de supporter les premiers frais de pavage, d’éclairage et d’établissement de trottoirs ; de ne pas élever au-delà de seize mètres de hauteur les maisons à construire dans la rue qui débouchera sur la rue des Martyrs, et qui n’aura quem. 75 c. de largeur. — L’élargissement à 11 m. 69 c. de l’autre rue aura lieu immédiatement sur tous les terrains appartenant actuellement à M. Breda et seulement par mesure de voirie, au-devant des propriétés qui n’appartiennent plus à M. Breda. — La rue qui fait l’objet du présent article est fixée à 11 m. 69 c. de largeur. La propriété no 18 bis est soumise à retranchement. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).

Le passage Breda avait été formé en 1822.


Breda (rue Neuve-).

Commence à la rue des Martyrs, nos 39 et 41 ; finit aux rue et place Breda. Le dernier impair est 29 ; le dernier pair, 18. Sa longueur est de 184 m. — 2e arrondissement, quartier de la Chaussée-d’Antin.

Autorisée par l’ordonnance royale que nous avons indiquée à l’article précédent, cette voie publique a 9 m. 75 c. de largeur. Les constructions riveraines ne doivent pas excéder 16 m. de hauteur.