Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/322

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


314 coaimen’tair ;

un ensemble. Ce qui est évident, c’est qu’il y a, en maints endroits, des remplissages maladroits et des emprunts fort mal déguisés faits aux livres précédents. Nous signalerons ces supercheries dans nos notes, si- non complètement, ce qui serait infini, du moins de façon à ce qu’on puisse apprécier le procédé habituel du faussaire.

Page 3, 1. i : Prologve… bénévoles. Ma- nuscrit : Fragment dv prologve. Ce fragment est très court. "Voyez ci-après la note sur la 1. 13 de la p. 5.

L. 9 : le vous demande en demandant. Voyez ci-dessus, p. 286, note sur la 1. 20 de la p. 366.

Page 4, 1. 7 : Fut-il. M s. : Sera-il.

L. 14 : Rcjlauree. Ms. : Inftauree.

L. 17 : Her der tyjlet. Ms. : Her de Tyfiel. On dirait aujourd’hui Herr der Teufel, « Monsieur le Diable, »

L. 21 : Si ejîes de l’autre. Voyez ci-dessus, p. 131, note sur la 1. 11 de la p. 132.

L. 21 : Aualifque. Languedocien : Avales, dans le sens de « descends, disparais. »

L. 24 •.Pourtant que ce m’ejî. Ms. : Pourtant que ce n’ejl paSj « quoique ce ne soit pas. »

L. 30 : La Cornemufe des prélats. L’ouvrage a sa place dans la Bibliothèque de Saint-Victor (t. i, p. 247,

1- 5)

Page 5,1. 9 : Scotines. \o\ez ci-dessus, p. 236, note sur la 1. 1 1 de la p. 86.

L. 13 : Entre. C’est à ce mot entre… que s’arrête le fragment du prologue donné dans le manuscrit.

L. 16 : Salomon, et 1. 18 : ^///ce/z/ze. Voyez ci-dessus, p. 262, les notes sur les 1. 13 et 18 de la p. 216 et le texte.

L. 23 : Hipocrates Aphor. T&ù \i.h "^âp ■« ? c ; Ta (j-oivtxoc. « C’est au printemps que se manifestent les affections maniaques, r) {Aphorismes, in, 20). Dans les premiers mots de la traduction latine, il faut lire, comme le re- marque Burgaud des Marets, vere^ au lieu de verae.