Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/335

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


V« LIVRE, T. III, P. 67-70. 327

Page 67, 1, i : En ay-U ? Voyez ci-dessus, p. 269, la note sur la 1. 8 de la p. 265.

L. 4 : Luniiru. maior, <^ La grande lunaire, » plante crucifère.

L. 26 : Celle des aflres rotans. Voyez ci-dessus, p. 273, k note sur la 1. 18 de la p. 306.

L. 31 : Amplifiions… de faucijfes. Ms. : Amplifiions leurs tabourins de fouijfes de faulcijf es. Y oyez ci-dessus, p. 289, la note sur la 1. i de la p. 393.

L. 32 : Aires. Ms. : Oires.

Page 68, 1. i : Saulmur. Ms. : San-Louant,

L. 13 : Laifjljfions d’orenauenc la mer. Ms. : Là luif- ffons doresfnauant lu natif.

Page 69, 1. 9 : Mateothecnie. « Science vaine. » — « MaTaiOT£x_v{a quoque est quaedam, id est, supervacua artis imitatio, quîe nihil sane nec boni nec mali habeat sed vanuni laborem. » (Quintilien, Institution oratoire, II, 20)

L, 21 ; Entelechie.ou Endelechie ? Dans l’antiquité la question était déjà controversée. Dans le Jugement des voyelles de Lucien le 8 se plaint d’avoir été injustement banni de ce mot : àoeîXeTÔ (acu tyiv èvâ’£X£)(_ciav, i•^^i}À^/^tl.a,•^ dc^i&ûv X£-]f£ ; 6ai 7 ; apà Tràvra ; toù ; vofiou ; .

Page 70, 1. i : Nous vous. Ms. : Ne vous ; préférable.

L. 12 : Ciceron. — Tusculanes, I, 10.

L. 13 : Diogenes Laertius. — Vie d’Aristote, 14. c

L. 14 : Politian. — Miscellane’es, c. i.

L. 15 : Bude. Budé, De asse, liv. i.

L. 17 : Scaliger. Ceci n’a pu être écrit qu’après la mort de Rabelais, « Scaliger, dit Le Duchat, n’a parlé de ’ Ventéléchie que dans la 307. de fes Exercitations contre Cardan, n. 12. 14. 15^ & 39. & particulièrement n. 15. où, après avoir défini l’entendement, & expliqué les opérations de l’Ame fuiuant le fyitème de ceux qui admettent l’entélechie d’.Ariftote : a Hsc quidem, dit-il, rifui lunt, atque contemptui novis Lucianis, atque Diagoriis culinariis. » Le Duchat, qui croit que le cinquiesme livre est en entier de Rabelais, et qui sait