Page:Swift - Gulliver, traduction Desfontaines, 1832.djvu/204

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Chap. VI. Les mœurs des habitans de Lilliput, leur littérature, leurs lois, leurs coutumes, et leur manière d’élever les enfans. 
 69
Chap. VII. L’auteur, ayant reçu avis qu’on lui voulait faire son procès pour crime de lèse-majesté, s’enfuit dans le royaume de Blefuscu. 
 82
Chap. VIII. L’auteur, par un accident heureux, trouve le moyen de quitter Blefuscu, et après quelques difficultés retourne dans sa patrie. 
 95


Chapitre premier L’auteur, après avoir essuyé une grande tempête, se met dans une chaloupe pour descendre à terre, et est saisi par un des habitans du pays. — Comment il en est traité. — Idée du pays et du peuple. 
 106
Chap. II. Portrait de la fille du laboureur. — L’auteur est conduit à une ville où il y avait un marché, et ensuite à la capitale. — Détail de son voyage. 
 124
Chap. III. L’auteur mandé pour se rendre à la cour, la reine l’achète et le présente au roi. — Il dispute avec les savans de sa majesté. — On lui prépare un appartement. — Il devient favori de la reine. — Il soutient l’honneur de son pays. — Ses querelles avec le nain de la reine. 
 133
Chap. IV. Différentes inventions de l’auteur pour plaire au roi et à la reine. — Le roi s’informe de l’état de l’Europe, dont l’auteur lui donne la relation. — Les observations du roi sur cet article. 
 155