Page:Swift - Gulliver, traduction Desfontaines, 1832.djvu/205

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Chap. V. Zèle de l’auteur pour l’honneur de sa patrie. — Il fait une proposition avantageuse au roi, qui est rejetée. — La littérature de ce peuple imparfaite et bornée. — Leurs lois, leurs affaires militaires, et leurs partis dans l’état. 
 168
Chap. VI. Le roi et la reine font un voyage vers la frontière, où l’auteur les suit. — Détail de la manière dont il sort de ce pays pour retourner en Angleterre. 
 179


FIN DE LA TABLE.