Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/521

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
503
TABLE DES MATIÈRES

Natashquan (suite)
Un accès d’enthousiasme. — On voudrait rebâtir l’église, parce qu’elle est… trop grande. — Agriculture. — Une question qu’il ne faut pas faire aux petits Labradoriens. — L’unique chat de Natashquan. — Hareng et morue. — L’établissement Robin, Collas & Co. — Le voyage au loup marin. — Pêche au saumon. — Le Grand et le Petit-Natashquan. — Le joli sentier dans la jolie forêt. — Comme dans le Sahara. — La question du sable. — Seigneurie de Mingan. — À l’abri des journaux. — Le télégraphe. — Et moi aussi, je serai pêcheur ! — Les incidents du retour 
 377
Les habitants de la Côte Nord
« Nous ne sommes pas des sauvages ! » — Comment les Acadiens parlent le français. — L’instruction publique sur la Côte Nord. — La vie du missionnaire. — Une population chrétienne. — Ce que l’on boit et ce que l’on mange sur la Côte Nord. — Les habitations. — Éducation domestique. — Pourquoi l’on vit à si bon marché. — À Québec et à la Bonne-Sainte-Anne 
 393
Coup d’œil sur l’avenir
La Côte Nord ne sera jamais un pays agricole. — Témoignage du R. P. Arnaud. — L’élevage des animaux n’est guère praticable. — Culture des légumes. — Les grandes Compagnies qui exploitent les pêcheries. — Il est difficile aux pêcheurs d’acquérir de la fortune. — Les petits « négoces. » — Quand le chemin de fer du Labrador existera… — Marine marchande et marine de guerre. — Gesta Dei ver Francos 
 411
Où l’on expose ce que les gens de la Côte Nord attendent des pouvoirs publics
Il faut prolonger la ligne télégraphique jusqu’au détroit de Belle-Isle. — Un steamer chaque semaine. — En hiver, deux courriers par mois. — Que les Gaspésiens pêchent le saumon chez eux ! — Quais et jetées. — Une voie de terre tout le long de la côte. — La question seigneuriale. — Un district électoral au Labrador. — Un futur premier ministre du Canada 
 421