Page:Lazare - Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, 1844.djvu/671

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



an XIII, signée Champagny, et une ordonnance royale du 12 mai 1841, ont fixé la moindre largeur de cette voie publique à 10 m. Propriétés nos 1, 3, 5, alignées ; 7, retranch. 35 c. ; 9, ret. 30 c. ; 11, 13, redress. ; de 15 à la fin, alignées ; de 2 à 8, ret. 1 m. 20 c. à 1 m. 70 c. ; 10, ret. 30 c. ; 12, ret. 1 m. ; 14, alignée ; 16, 18, ret. 60 c. à 90 c. ; 20, doit être supprimée par l’alignement de la rue du Cœur-Volant ; partie du no 22, ret. 50 c. ; surplus, aligné. — Égout. — Conduite d’eau. — Éclairage au gaz (compe Parisienne).

Verdelet (rue).

Commence à la rue Jean-Jacques-Rousseau, no 11 ; finit aux rues Coq-Héron et de la Jussienne, no 2. Pas de numéro impair ; ce côté est bordé par les bâtiments de l’Administration des Postes ; le dernier pair est 10. Sa longueur est de 77 m.3e arrondissement, quartier Saint-Eustache.

En 1295, ce n’était qu’une ruelle étroite et puante hors des murs de l’enceinte de Philippe-Auguste. Elle se nommait alors rue Merderet. En 1311, on la trouve sous le nom de Breneuse, c’est-à-dire rue malpropre. Plus tard, par altération, elle fut appelée rue Verderet, puis Verdelet. — Une décision ministérielle du 20 fructidor an XI, signée Chaptal, a fixé la largeur de cette voie publique à 9 m. Les maisons nos 6 et 8 ne sont pas soumises à retranchement. — Conduite d’eau depuis la rue de la Jussienne jusqu’à la borne-fontaine. — Éclairage au gaz (compe Française).

Verderet (rue).

Commence à la rue de la Grande-Truanderie, nos 42 et 44 ; finit à la rue Mauconseil, nos 17 et 19. Le dernier impair est 17 ; le dernier pair, 12. Sa longueur est de 89 m.5e arrondissement, quartier Montorgueil.

Des actes de 1290, 1330, 1352 et 1406, l’indiquent seras les noms de Merderiau, Merderai, Merderel et Merderet. Cette rue étroite et sale, était un véritable dépôt d’immondices. Au XVIIe siècle, c’était la rue Verdelet. Depuis 1806, on la nomme rue Verderet. — Une décision ministérielle du 28 pluviôse an IX, signée Chaptal, fixa la largeur de cette voie publique à 7 m. Cette largeur est portée à 10 m., en vertu d’une ordonnance royale du 9 décembre 1838. Propriétés du côté des numéros impairs, retranch. 5 m. à 5 m. 30 c. ; 10 et 12, alignées ; surplus, ret. 1 m. 90 c. — Conduite d’eau depuis la rue Mauconseil jusqu’aux deux bornes-fontaines. — Éclairage au gaz (compe Française).

Verneuil (rue de).

Commence à la rue des Saints-Pères, nos 10 et 12 ; finit à la rue de Poitiers, no 5. Le dernier impair est 51 ; le dernier pair, 58. Sa longueur est de 486 m.10e arrondissement, quartier du Faubourg-Saint-Germain.

Ouverte en 1640, sur le grand Pré-aux-Clercs, elle dut son nom à Henri de Bourbon, duc de Verneuil, abbé de Saint-Germain-des-Prés, fils de Henri IV et de la marquise de Verneuil. Ce percement fut exécuté sur une largeur de 23 pieds. — Une décision ministérielle du 2 thermidor an V, signée Benezech, fixa la largeur de cette voie publique à 8 m. Cette largeur a été portée à 10 m. en vertu d’une ordonnance royale du 7 mars 1827. Les constructions du côté des numéros impairs devront reculer de 2 m. 60 c. environ ; les numéros de 4 à 12 et de 44 à 54 redress. ; le surplus est aligné. — Conduite d’eau entre les rues Sainte-Marie et de Poitiers. — Éclairage au gaz (compe Française)

Véro-Dodat (passage).

Commence à la rue de Grenelle, no 29 ; finit aux rues Croix-des-Petits-Champs, no 12, et du Bouloi, no 2. — 4e arrondissement, quartier de la Banque.

Ce passage, formé en 1826, porte le nom des propriétaires qui l’ont fait construire.

Verrerie (rue de la).

Commence à la place du Marché-Saint-Jean, no 39, et à la rue Bourtibourg, no 1 ; finit aux rues des Arcis, no 64, et Saint-Martin, no 2. Le dernier impair est 101 ; le dernier pair, 78. Sa longueur est de 452 m.7e arrondissement : de 1 à 41, et de 2 à 42, quartier du Marché-Saint-Jean ; de 43 à la fin, quartier des Arcis ; de 44 à la fin, quartier Sainte-Avoie.

Elle tire son nom d’une verrerie qui existait en 1185 dans cette rue. La partie de cette voie publique qui avoisine Saint-Merri portait, en 1380, le nom de cette église. Deux arrêts du conseil des 20 novembre 1671 et 20 février 1672, ordonnèrent l’élargissement de cette voie publique : « Sa majesté (portent ces arrêts) désirant procurer la décoration de sa bonne ville de Paris, et la commodité pour le passage dans les rues d’icelle, principalement en celle de la Verrie, qui est le passage ordinaire pour aller de son chasteau du Louvre en celuy de Vincennes, et le chemin par lequel se font les entrées des ambassadeurs des princes étrangers. » — Une décision ministérielle du 18 vendémiaire an VI, signée Letourneux, fixa la moindre largeur de cette voie publique à 10 m. En vertu d’une ordonnance royale du 16 mai 1833, cette moindre largeur a été portée à 12 m. Propriété no 1, alignée ; 3, retranch. réduit 1 m. ; 5, redress. ; 7, ret. réduit 90 c. ; 9, ret. réduit 2 m. ; 11, 13, ret. 2 m. 80 c. à 3 m. 80 c. ; 15, alignée ; 19, ret. réduit 2 m. 50 c. ; de 21 à 29, ret. 3 m. 20 c. à 3 m. 50 c. ; 33, ret. 2 m. 20 c. ; de 35 à 49, ret. 2 m. 40 c. à 2 m. 70 c. ; 51, ret. 2 m. ; 53, 55, ret. 3 m. 30 c. ; 61, 63, ret. 1 m. 50 c. à 2 m. 10 c. ; 65, ret. réduit 2 m. 10 c. ; 67, ret. réduit 3 m. 10 c. ; de 69 à 73, ret. 3 m. 15 c. ; 75, ret. 2 m. 60 c. ; de 77 à 83, ret. 2 m. 20 c. à 2 m. 80 c. ; 85, ret. réduit 3 m. ; 87, ret. réduit 4 m. ; 89, ret. réduit 5 m. 30 c. ; 91, ret. réduit 5 m. 70 c. ; de 93 à la fin, ret. 5 m. 90 c. à 6 m. 60 c. ; 2, ret. réduit 3 m. 50 c. ; de 4 à 8, ret. 4 m. 90 c. à 5 m. 50 c. ; 10, ret.