Page:Lesage - Histoire de Gil Blas de Santillane, 1920, tome 2.djvu/439

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


XIV
Fabrice place Gil Blas auprès du comte Galiano, seigneur sicilien 
 81
XV
Des emplois que le comte Galiano donna dans sa maison à Gil Blas 
 85
XVI
De l’accident qui arriva au singe du comte Galiano ; du chagrin qu’en eut ce seigneur, comment Gil Blas tomba malade, et quelle fut la suite de sa maladie 
 91


LIVRE VIII


Gil Blas fait une bonne connaissance, et trouve un poste qui le console de l’ingratitude du comte Galiano. Histoire de don Valerio de Luna 
 99
II
Gil Blas est présenté au duc de Lerme, qui le reçoit au nombre de ses secrétaires ; ce ministre le fait travailler et est content de son travail 
 105
III
Il apprend que son poste n’est pas sans désagrément. De l’inquiétude que lui cause cette nouvelle, et de la conduite qu’elle l’oblige à tenir 
 110
IV
Gil Blas gagne la faveur du duc de Lerme, qui le rend dépositaire d’un secret important 
 114
V
Où l’on verra Gil Blas comblé de joie, d’honneur et de misère 
 116
VI
Comment Gil Blas fit connaître sa misère au duc de Lerme, et de quelle façon en usa ce ministre avec lui 
 120
VII
Du bon usage qu’il fit de ses quinze cents ducats ; de la première affaire dont il se mêla, et quel profit lui en revint 
 126
VIII
Histoire de don Roger de Rada 
 128
IX
Par quels moyens Gil Blas fit en peu de temps une fortune considérable, et des grands airs qu’il se donna 
 138
X
Les mœurs de Gil Blas se corrompent entièrement à la cour. De la commission dont le chargea le comte de Lemos, et de l’intrigue dans laquelle ce seigneur et lui s’engagèrent 
 146
XI
De la visite secrète et des présents que le prince d’Espagne fit à Catalina 
 153
XII
Qui était Catalina. Embarras de Gil Blas, son inquiétude, et quelle précaution il fut obligé de prendre pour se mettre l’esprit en repos 
 158