Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/175

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


PANTAGRUEL, T. I, P. 228-23 r. I 67

au Cueur, et fut bien ioyeulx quil eftoit failly de fon corps. »

L. 26 : Luy impofa tel nom. Sur le nom de Panta- gruel, voyez ci-dessus, p. 158-160, la note sur la p. 213.

L. 28 : Langue Hagarene. Langue du fils d’Agar, des Arabes.

Page 229, 1. 10 : Lâchement non en lancement. Allu- sion à Lanisman, « compatriote, » en allemand. Nous avons vu plus haut (t. i, p. 24) : « lans, tringue : à toy, compaing. »

L. i^ : Il fera chofes merueilleufes^ & s’il vit il aura de Veage. On s’attend après ces mots s’il vit à quelque promesse.extraordinaire, comme dans ce passage de L’yftoire des fept fages (ch. 11, éd. de la Société des an- ciens textes français^ p. 61) : a Quant les fept maiftres ouyrent la refponfe dirent entre eux : Se ceftuy enfant vit, y fera de luy quelque grant choufe degne de mé- moire. » La plaisanterie consiste dans cette attente trompée. Cette phrase était devenue du reste une.sorte de locution proverbiale : « Vous ferez homme de bien, s’il n’y a faute ; fî vous viuez vous aurez de l’aage. » (Noël du Fail, t, i, p. 54.) — On lit à la fin de ce cha- pitre dans l’édition de Marnef : « Ceulx font defcenduz de Pantagruel qui boyuent tant au Soir que la nuyt font contrainctz de eulx leuer pour Boire et pour eftaindre la trop grand foif et charbon ardant que ilz ont de- dans la gorge. Et cefte foif fe nomme Pantagruel pour fouuenance et mémoire dudit Pantagruel. »

Page 230, 1. 15 : In modo ^figura, m En mode et figure. »

Page 231, 1. 2 : Troys arpens & deux fexterees. « A laquelle playe il ne trouua nul fons. » {Grandes Cro~ nicques, p. 29)

L. 28 : Foy de gentil homme. Voyez ci-dessus, p. 107, la note sur la p. 66, 1. 4.

L. 30 : Da iurandi. Dans la grammaire de Donat, le maître, demandant à l’élève de lui énumérer les ad- verbes qui servent à l’adîrmation, au serment, lui dit :