Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/342

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


3-54 COMMENTAIRE.

L. 31 : Comme vne dague de plomb. Voyez 1. 1, p. 295’, 1. 9.

Page 106, 1. 13 : Comme tefmoigne Martial.

Claudere quœ cœnas lactuca solebat avorum, Die mihi, cur nostras inchoat illa dapes ?

(Epigrammcs, liv. xiii, 1+)

L. 16 : Moitftarde après difner. Voyez ci-dessus, p. 181, la note sur la 1. 20 de la p. 247.

L, 21 : Àuec ample comment. Voyez ci-dessus, p. 180, la note sur la 1. 10 de la p. 247.

L. 32 : Boire eftoit vn. Ms. : Boitte ejloit vin.

L. dernière : Leurs cahuets. Ms. : Le cahuei.

Page 107, 1. 18 ; Le roc Marpefian.

Nec magis incepto vultum sermone movetur Quam si dura silex aut stet Marpesia cautes.

(Virgile, Enéide^ vi, 4.70)

L. 24 : Efmailloient. Ms. : Ef moulaient.

L. 30 : le gros rat. « Quand quelqu’un a dit un mot pour un autre, le gros rat ! lui dit-on (voyez ci- dessus, p. 298, note sur la 1. 27 de la p. 457). Ici, dans l’exclamation de frère Jean, il y a une allullon de rat à ras ou rafe’. » (Le Duchat}

L. 30 : Romps. Ms. : Rends.

L. 3 I : De pair. Ms. : Du pair.

L, 33 : Fcder.

Nam, displosa sonat quantum vesica, pepedi, DifBssâ nate, ficus.

(Horace, Satires, i, viii, 46)

Page 109, 1. 2 : Qu’en monofillahes. « Rabelais ne les prête à frère Fredon, que pour, en la perfonne de ce religieux, fe moquer de la Régie de S. François, en ce que fur toutes choies elle recommande le lUcnce comme la Reine des Vertus Chrétiennes. Au feuillet 144. de la Pafilon de J. C. à perfonnages, les fix