Page:Revue historique - 1898 - tome 67.djvu/196

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


23. — La Revue de Paris. 1898, 15 février. — Frédéric Masson. Les Bonaparte et le Consulat à vie, de janvier à mai 1802 (des faits qui conduisent peu à peu au consulat à vie ; intrigues des membres de la famille du premier Consul, entre autres de Lucien, d’un côté, qui pousse à un changement de la Constitution d’accord avec Napoléon, et, d’un autre, Joséphine, qui craint qu’on n’aboutisse enfin à l’hérédité, puis au divorce). — C.-E. Bonin. Visite au tombeau de Gengis-Khan. — Bardoux. Châteaubriand et Mme de Duras, 1808-1814. = 1er mars. Général Fleury. Après Solférino (lettres que le général écrivit à sa femme du 29 juin au 8 juillet ; intéressante lettre du 8, où Fleury raconte comment il fut envoyé à Vérone porteur d’une proposition d’armistice qui fut accueillie par l’empereur d’Autriche et aboutit peu de jours après à la paix de Villafranca). — Blowitz. Souvenirs de 1872 et de 1876 (anecdotes sur l’histoire intérieure de la France). = 15 mars. Mulhouse, 15 mars 1798.


24. — Revue des Deux-Mondes. 1897, 1er novembre. — Marquis de Gabriac. Chateaubriand et la guerre d’Espagne ; 2e art. : Chateaubriand ministre des affaires étrangères. — G. Valbert. Une reine de Suède, sœur du grand Frédéric. = 15 nov. Étienne Lamy. Les luttes entre l’Église et l’État au xixe siècle ; 2e art. : les phases ; la Révolution française et le premier Empire. — Auzou. Peut-on sauver la Loire ? (détails sur la navigation du fleuve pendant les derniers siècles). = Albert Sorel. L’Europe et le Directoire ; 4e art. : la perte de l’Italie ; la France en danger (l’article se termine naturellement par le rappel de Bonaparte qui, le 20 septembre, est invité à prendre, pour assurer son retour, « toutes les mesures politiques que votre génie et les événements vous suggéreront »). 5e article le 1er janvier 1898. La révolution de Brumaire (récit détaillé des deux journées de Brumaire ; le coup d’État réussit parce que le Directoire était décrié et Bonaparte populaire. Il continuait la Révolution en associant fortement les républicains par le mot d’ordre de la république consulaire : égalité, liberté civile, régime représentatif et limites naturelles). — Fr. Funck-Brentano. Les problèmes bibliographiques et leurs solutions. = 15 janvier. H. Houssaye. La bataille de Ligny, 1815 ; 1er art. : les plans de campagne ; le passage de la Sambre. 2e art. le 1er février : les batailles de Ligny et des Quatre-Bras. — M. Bréal. Un officier de l’ancienne France (biographie du comte de Thorenc, qui figure, on le sait, dans les Mémoires de Gœthe). = 1er février. Duc de Broglie. Victor Duruy. — P. de Ségur. La dernière des Condé ; 1er article (Louise-Adélaïde de Condé, sœur du duc de Bourbon, qui mourut mystérieusement en 1830 ; son éducation, son roman d’amour avec la Gervaisiais) ; fin le 15 février (ses pérégrinations en Europe durant l’émigration ; elle finit par prendre le voile : elle fonda, en 1816, l’ordre de l’Adoration perpétuelle et mourut dans la communauté, dont elle était la prieure, le 10 mars 1824). = 15 février. Émile Ollivier. Napoléon III ; 1er art. : création et procédés du gouvernement impérial (curieux portrait de l’empereur ; faute