L’Encyclopédie/1re édition/ELÉMENT

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Elemens, (Géomét. trans.) On appelle ainsi dans la géométrie sublime, les parties infiniment petites ou différentielles d’une ligne droite, d’une courbe, d’une surface, d’un solide. Ainsi (Pl. d’anal. fig. 18.) le petit espace PMmp, formé par les deux ordonnées infiniment proches PM, mp, & par l’arc Mm de la courbe, est l’élément de l’espace APM ; Pp est l’élément de l’abscisse ; Mm, celui de la courbe, &c. Voy. Différentiel, Fluxions, Indivisibles, Intégral, Infini, &c. (O)

Elémens, en Astronomie. Les Astronomes entendent communément par ce mot les principaux résultats des observations astronomiques, & généralement tous les nombres essentiels qu’ils employent à la construction des tables du mouvement des planetes. Ainsi les élémens de la théorie du soleil, ou plûtôt de la terre, sont son mouvement moyen & son excentricité, & le mouvement de son aphélie. Les élémens de la théorie de la lune sont son mouvement moyen, celui de son nœud & de son apogée, son excentricité, l’inclinaison moyenne de son orbite à l’écliptique. Voy. Epoque, Mouvement moyen, Excentricité, &c. (O)

Elémens, s. pl. m. On appelle ainsi en Physique les parties primitives des corps. Les anciens, comme tout le monde sait, admettoient quatre élémens ou corps primitifs dont ils supposoient les autres formés, l’air, le feu, l’eau, la terre ; & cette opinion, quoiqu’abandonnée depuis, n’étoit pas si déraisonnable, car il n’y a guere de mixte dans lequel la Chimie ne trouve ces quatre corps, ou du moins quelques-uns d’eux. Descartes est venu, qui à ces quatre élémens en a substitué trois autres, uniquement tirés de son imagination, la matiere subtile ou du premier élément, la matiere globuleuse ou du second, & la matiere rameuse ou du troisieme. Voyez Cartésianisme, Ether, Matiere subtile, Globules, &c. Aujourd’hui les Philosophes sages reconnoissent, 1°. qu’on ignore absolument en quoi consistent les élémens des corps. Voyez Configuration, Corps, Matiere, Corpuscule, &c. 2°. Qu’on ignore encore, à plus forte raison, si les élémens des corps sont tous semblables, & si les corps different entr’eux par la différente nature de leurs élémens, ou seulement par leur différente disposition. 3°. Qu’il y a apparence que les élémens ou particules primitives des corps sont durs par eux-mêmes. Voyez Dureté. On sera peut-être étonné de la briéveté de cet article : mais nos connoissances sur ce qui en fait l’objet sont encore plus courtes. (O)

Elément ou premier Principe, (Chimie.) Voyez Principe.

Elément, (Medec. Physiol. Pathol.) ce terme est employé dans la théorie de la Medecine pour désigner les premiers principes de la structure du corps humain. Voyez Fibre, Nutrition. (d)