L’Enfer (trad. Rivarol)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


TABLE DES MATIÈRES

DU PREMIER VOLUME


Avertissement
De la vie et des poèmes de Dante 1
Vue générale de l’Enfer 43
Chant premier. — À la chute du jour, le poëte s’égare dans une forêt. — Il y passe la nuit, et se trouve au lever du soleil devant une colline où il essaye de monter, mais trois bêtes féroces lui en défendent l’approche. — C’est alors que Virgile lui apparaît et lui propose de descendre.
45
Chant ii. — Le jour dont la naissance est indiquée dans le premier chant tire vers sa fin. Le poëte hésite sur le point de descendre aux Enfers ; mais son guide le rassure, en lui apprenant que Béatrix est descendue du ciel pour l’envoyer à lui. Alors ils s’avancent tous deux vers les souterrains.
55
Chant iii. — Les deux poëtes arrivent à une immense porte ouverte en tous temps. — Après avoir lu l’inscription, ils passent dans la première enceinte de l’Enfer, que le fleuve Achéron partage en deux moitiés. — Description du premier supplice. — Discours de Caron.
63
Chant iv. — Dante se réveille au delà du fleuve, sur le bord des limbes qui forment le premier cercle des Enfers. — Il y voit les enfants morts sans baptême et les hommes qui n’ont suivi que la loi naturelle.
73
Chant v. — on trouve le juge des Enfers à l’entrée de ce deuxième cercle, où sont punies les âmes que l’amour a perdues. — Description de leur supplice. — Aventure de François d’Arimino.
81
Chant vi. — Troisième cercle, où sont punis les Gourmands. — Cerbère, emblème de la gourmandise. — Prédiction sur les affaires du temps. — Entretien sur la vie future.
91
Chant vii. — Quatrième cercle, dans lequel Pluton ou Plutus, emblème des richesses, veille sur les avares et les prodigues. — Description de leurs supplices. — Entretien sur la Fortune. — Passage au cinquième cercle, où les Vindicatifs sont plongés dans le Styx.
99
Chant viii. — Suite du cinquième cercle, où on trouve Phlégias, emblème des vindicatifs. — Passage du Styx. — Première entrevue des démons.
107
Chant ix. — Les deux poëtes sont toujours en présence de la cité. — Apparition des Furies. — Un ange vient ouvrir les portes de la cité. — Sixième cercle, où sont punies les âmes infectées d’hérésies.
115
Chant x. — Suite du sixième cercle. — Dante apprend les malheurs dont il est menacé. — Entretien sur l’état des morts.
123
Chant xi. — Dernier coup d’œil sur les hérétiques. — Les deux poëtes marchent vers le septième cercle. — Division générale de tout l’Enfer, tant de ce qu’on a vu que des trois cercles qui restent à voir.
133
Chant xii. — Premier donjon du septième cercle, où sont punis les violents contre le prochain. — Le Minotaure qui se nourrissait de chair humaine, emblème des tyrans et des assassins. — Les Centaures.
141
Chant xiii. — Deuxième donjon, où sont punis les violents contre eux-mêmes, tant les suicidés que ceux qui se font tuer. — Description de leur supplice. — Les harpies et les chiennes noires, double emblème des peines qui donnent le dégoût de la vie.
149
Chant xiv. — Troisième donjon, dans lequel sont punies trois sortes de violences. — Celle contre Dieu, ou l’impiété ; celle contre nature, ou la sodomie ; et celle contre la société, ou bien l’usure. — Description du supplice des impies. — Allégorie sur le temps et sur les fleuves d’Enfer.
157
Chant xv. — Suite du troisième donjon. — Supplice des violents contre nature, c’est-à-dire des sodomistes. — Entretien de Dante et de son précepteur.
165
Chant xvi. — Suite du troisième donjon, et des violents contre nature. — On a vu dans le chant précédent les littérateurs : ce sont ici les militaires atteints du même vice. — Chute de Phlégéton dans le huitième cercle.
173
Chant xvii. — Description du monstre de la fraude, nommé Gérion. — Il porte les deux poëtes sur son dos au fond du huitième cercle : mais avant de quitter le septième, Dante jette un coup d’œil sur ce qui lui reste à voir dans le troisième donjon, et y trouve les usuriers, qu’il nomme violents contre la société.
181




TABLE DES MATIÈRES

DU SECOND VOLUME


Chant xviii. — Division du huitième cercle, dont le fond est partagé en dix vallées ou boyaux concentriques ; toutes les sortes de fraudes y sont punies. — Description de la première et de la seconde vallée, où se trouvent les corrupteurs et les flatteurs.
5
Chant xix. — Troisième vallée, où sont punis les simoniaques, soit qu’ils aient vendu ou acheté des bénéfices. — Imprécation du poëte contre les grands biens et l’avarice de l’Église.
13
Chant xx. — Quatrième vallée, où sont punis ceux qui se mêlent de prédire l’avenir. — Entretien sur l’origine de Mantoue. — Astrologues, sorciers et sorcières.
21
Chant xxi. — Cinquième vallée, où sont punis les prévaricateurs, juges et ministres qui ont vendu la justice et la faveur des rois. — Entretien avec les démons.
29
Chant xxii. — Suite de la cinquième vallée. — Prévaricateurs qui ont vendu les grâces et les emplois. — Combat de deux démons. — Passage à la sixième vallée.
39
Chant xxiii. — Descente à la sixième vallée, où sont punis les hypocrites. — Passage à la septième vallée.
47
Chant xxiv. — Descente à la septième vallée, où sont punis les voleurs et brigands qui ont usé de mensonge et de fourberies.
55
Chant xxv. — Suite de la dernière vallée, où sont punis les concussionnaires.
63
Chant xxvi. — Huitième vallée, où sont punis les capitaines qui ont usé de la fourbe plus encore que du courage. — Mauvais conseillers.
73
Chant xxvii. — Suite de la huitième vallée. — Aventure du comte Guidon, guerrier sans foi et conseiller sinistre.
81
Chant xxviii. — Neuvième vallée, où sont punis les sectaires et tous ceux dont l’opinion ou les mauvais conseils ont divisé les hommes.
91
Chant xxix. — Passage à la dixième vallée, où sont punis les charlatans et les faussaires.
101
Chant xx. — Suite de la dixième vallée. — Le poëte poursuit trois sortes de faussaires : ceux qui ont falsifié leur propre personne, les faux monnayeurs et les faux témoins.
111
Chant xxxi. — Neuvième cercle de l’Enfer, partagé en quatre girons, où sont punis tous les genres de traîtrise. — Les géants bordent le neuvième cercle.
119
Chant xxxii. — Premier giron, dit de Caïn, où sont punis les parricides et traîtres envers leurs parents. — Passage au second giron, dit d’Anténor, où se trouvent les traîtres envers la patrie.
127
Chant xxxiii. — Aventure d’Ugolin. — Passage au troisième giron, dit de Ptolomée, où sont punis les traîtres envers leurs bienfaiteurs.
137
Chant xxxiv. — Quatrième et dernier giron, dit de Judas, où Lucifer, traître envers Dieu, est entouré de traîtres envers leurs bienfaiteurs. — Sortie de l’Enfer.
147


FIN