Le Tour du monde/Volume 30

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

LE TOUR DU MONDE

NOUVEAU JOURNAL DES VOYAGES

Volume 30 — 1875 / 2d semestre



Le dernier journal de Livingstone. (1866-1873. — Traduction inédite.) 
 1


Excursion au Canada et la rivière Rouge du Nord, par M. H. de Lamothe. (1873. — Texte et dessins inédits.)
 
I. La ligne Allan. — Le Moravian. — Passagers et émigrants français. — La baie de Londonderry. — Le détroit de Belle-Isle. — Les glaces flottantes. — L’entrée du Saint-Laurent. — Anticosti. — Les Acadiens et les pêcheries. — L’estuaire du Saint-Laurent. — Les milices canadiennes. — II. Québec. — Aspect général. — L’université Laval. — La bibliothèque du Parlement. — L’esplanade. — La langue française au Canada. — Une réponse du duc d’Édimbourg. — La presse française à Québec. — La légende du Chien d’or. — III. Excursions autour de Québec. — La cascade du Montmorency. — Exploitation des touristes. — Lorette. — Un village indien. — Les derniers des Hurons. — Un notaire chef de tribu 
 97
IV. La campagne canadienne. — Aisance et luxe des habitants. — La routine agricole. — L’ambition des cultivateurs. — Trop d’avocats et de médecins ! — Nécessité d’une réforme. — V. De Québec à Montréal. — Les vapeurs de la compagnie du Richelieu. — Zouaves pontificaux en voyage. — La question du Pacifique. — Le pont Victoria. — Souvenirs du temps passé. — Une cité ambitieuse. — Le parc du Mont-Royal. — Les enfants d’Érin sur la terre étrangère. — VI. Le dimanche au Canada. — Un sermon politique. — Journalistes, avocats et députés. — Cent francs d’amende pour un coup de poing. — Un meeting d’indignation. — Partie de campagne. — Une particularité du paysage américain. — Vieilles redevances féodales. — Une dîme d’un nouveau genre. — Le sault Saint-Louis. — Les Iroquois de Caughnawaga. — Un hommage à la France. — Origine du village de Lachine. — Le sault du Récollet. — La pèche de l’alose. 
 113
VII. De Montréal à Ottawa. — M. Papineau. — Le Rideau et la Chaudière. — Industrie et paysage. — Une contestation entre capitales : le troisième larron. — La vallée supérieure de l’Outaouais. — Les Indiens Montagnais. — Le commerce des bois. — Défrichement à outrance. Les « brûlés ». — Meurtre de la poule aux œufs d’or. — VIII. Sic vos non vobis ! — La vie dans les bois. — La descente des rapides. — Un singulier fond de rivière. — Un hercule bas-canadien. — Les squatters. — L’allotissement des terres publiques. — Un défrichement. — La fabrication du sucre d’érable. — L’invasion canadienne-française. — Projets de canaux et de chemins de fer. — Mines d’oxyde de fer magnétique. — IX. Le palais du Parlement. — Architecture polychrome. — Critiques, cancans et caricatures. — Une journée des dupes parlementaire. — Lord Dufferin. — Ma mission à Manitoba. — Incendie. 
 129


Roquefort et ses environs (Aveyron), MM. Adrien Roques et Jules Charton. (1874. — Texte et dessins inédits.)
 
I. De Béziers à Bédarieux. — Nouvelle voie ferrée. — Le Bousquet-d’Orb. — Le château de Montpaon. — Les falaises du Larzac. — II. Le village de Saint-Paul-des-Fonts. — Les brebis du Larzac. — La traite des brebis. — Les fromages frais. — III. Roquefort. — Descente dans une cave. — Les casanières. — Les fleuries. — Fabrication des fromages. — IV. La rue des Caves. — Le rocher de Saint-Pierre. — Les rochers de la Peur. — La grotte des Fées. — Tournemire. — Saint-Affrique. 
 145


Le Polaris. Le radeau de glace, par M. le lieutenant Tyson. (1870-1873. — Extrait d’une traduction inédite. — Dessins inédits par Riou.)
 
Le Polaris. — Le capitaine Hall et son équipage. — Banquet d’adieu. — Le drapeau historique. — Départ. — Recrues inattendues. — Premiers signes d’insubordination. — Hivernage. — Exploration en traîneau. — Mort du capitaine Hall. — Retour au sud. — La voie d’eau. — Panique. — Déchargement de vivres sur la glace. — Disparition du Polaris. — L’équipage du glaçon. — Dernière apparition du Polaris. — Perte d’un bateau. — Chasse aux phoques. — Le bateau reconquis. — Changement de glaçon. — Construction de huttes de neige. — Fabrication de lampes. — Inventaire. — Rationnement sévère. — Affaiblissement des forces. — Adieux au soleil. — Chasses stériles. — Les trous de respiration des phoques. — Expédition en traîneau. — Prise d’un phoque. — Cinq chiens fusillés. — Indiscipline. — Le déjeuner des jours de fête. — Souvenir de la patrie. — Indifférence pénible des étrangers. — Aurore boréale. — Vie enfouie sous la neige. — Prise d’un renard. — Craintes de révolte. — Froid et ténèbres. — Fêtes de Noël. 
 161
Maigreur et affaiblissement. — Complets de l’équipage. — Comment on partage un phoque. — Le jour de l’an. — Progrès du jour. — Vol de vivres et de vêtements. — Le glaçon commence à fondre. — Calculs cupides des matelots. — Craintes d’un massacre. — Réapparition du soleil. — Perte d’un chien. — Congélation du mercure. — La dernière pipe. — Mort du dernier chien. — Fissures dans le glaçon. — La famille des Esquimaux. — Modifications perpétuelles du glaçon. — Beauté des banquises au soleil. 
 177
Un homme blessé. — Un ours tué. — Usage cruel. — Le glaçon s’use et s’isole. — On s’embarque. — De glaçon en glaçon. — Essai d’un nouveau glaçon. — Alerte. — Il se brise. — M. Meyer et la chaloupe en grand danger. — Sauvetage difficile. — Défense de la chaloupe contre la mer. — Péripéties. — Renard et oiseaux. — Le jour de Pâques. — Aurore boréale. — Réflexions. — Vol de pemmican. — Crainte de famine. — Terribles coups de mer. — Désastres. — Changement de domicile. — Nuit effroyable. — On boit la pluie. — Ruse de chasse. — Troupe de canards. — Navigation. — Montagnes de glace. — Espérance. 
 193


Voyage en Chine, par M. J. Thomson. (1870-1872. — Traduction inédite. — Dessins inédits, d’après les photographies et les croquis de l’auteur.)
 
Formose. I. Le port de Ta-kao. — Un pilote. — La ville de Ta-kao. — Sauvagerie : un exemple. — La montagne des Singes. — Difficulté de la navigation. — II. Thaï-Ouan. — Les forts. — Un catamaran. — III. Siége du fort de Zélandia. — Anciennes coutumes. — IV. Les faubourgs de la capitale. — Le gouverneur. — Audience. — Le champ d’exécution. — Forêts. — Établissement hospitalier. — V. Excursion dans l’intérieur. — La culture. — Les villages. — Difficulté du voyage. — Les Hak-kas. — VI. Poali-bi. — Les étrangers de la plaine. — Les Pepohoans. — La vallée de Baksa. — Bon accueil. — Les enfants. — Beautés du paysage. — Le bambou : ses usages. — VII. Ka-san-po. — Kamana. — Ascension. — Myriapodes. — Les fruits. — Le mont Morisson. — Ponts de bambou. 
 209
Formose. VIII. Le Png-chien. — Autels. — Villageois et villageoises. — Repas : assaisonnement. — Consultations. — IX. Ka-san-po. — Une prédication. — Une chambre à coucher. — Ameublement. — Les flèches. — Chants et danse. — X. La-lung. — La pêche. — Arbres et fleurs. — Travail des eaux. — XI. Mariage entre les Pepohoans et les sauvages. — Rencontre d’un serpent. — Sublime panorama. — La-koli. — XII. Froid accueil. — Le commerce d’échange. — Une apparition. — XIII. Retour. — Étonnements comiques. — Incidents. — Repos à Baksa. — École. — XIV. Distribution des différentes races et tribus dans l’île de Formose. — Produits. — Exportation. 
 225


Tempêtes et naufrages, par MM. Zurcher et Margollé. (1870-1874. — Texte et dessins inédits.)
 
Perte du Captain. — Typhons au Japon. — Cyclones dans l’Atlantique. — Cyclone essuyé par l’Amazone. — Ouragan à Zanzibar. — Coup de vent dans la Baltique. — Perte du Northfleet. — Naufrage de la Ville-du-Havre. — Incendie du Cospatrick. — Canot de sauvetage de Camaret. — Lois des tempêtes. — Météorologie télégraphique. — Les phares. — Sociétés de sauvetage. 
 241


Voyage dans le Lazistan et l’Arménie, par M. Théophile Deyrolle. (1869. — Texte et dessins inédits.)
 
Voyage à Hamsi-Keuïe et Karatchoukour. XXIX. Excursion à Hamsi-Keuïe. — Aimable hospitalité du consul de France. — À quinze cents mètres au-dessus du niveau de la mer. — Les ingénieurs turcs et leurs mérites. — Les prestations. — Difficulté pour l’exécution des travaux d’une route à travers les Alpes pontiques. — Beauté du paysage et de la végétation dans les montagnes. — Les fruits sauvages. — XXX. Nouveau voyage à Karatchoukour à la recherche d’une voie pour transporter les loupes de noyers à la mer. — Arrivée à Karatchoukour par les hauts plateaux. — Énergie des loupeurs. — Moyens de transport. — Immenses civières portées par trente hommes. — Départ pour Platana. — XXXI. Départ pour Platana par la crête des montagnes. — Méséré ou yaïla. — Beauté des femmes. — Descente trop rapide du plateau. — Moyens qu’emploient les montagnards pour obvier à cet inconvénient. — Hospitalité forcée. — Maigre souper. — La vallée de Platana. — Arrivée à la mer et à Trébizonde. — Voyage à Gumuch-Khané. XXXII. Route de Gumuch-Khané par le Karakapan. — Paysage d’Horducoup. — Industrie des montagnards. — Un village. — Une colonie grecque. — Khans. — Au sommet de la montagne. — Descente. — Les abies nordmaniana. — Arrivée à Gumuch-Khané. — Amabilité des horticulteurs indigènes. — Bonne récolte. — Retour à Trébizonde. — Voyage au Caucase. XXXIII. Batoum, son port. — Hortensias bleus. — Arrivée à Poti. — Description sommaire de cette ville. — Son importance et son avenir. — Le port et les digues. — Le chemin de fer. — État des travaux. — Rencontre de Français. — Koutaïs et Poti. XXXIV. Départ pour Koutaïs. — Voyage à cheval en suivant la voie du chemin de fer. — Les forêts. — Tcholagdidi et Kodor. — Arrivée à Orpiri. — Importance commerciale de cette ville. — Les fourgons tatars et les caravanes de chameaux. — La route de Koutaïs. — XXXV. Koutaïs ; ce qu’était cette ville, ce qu’elle est et ce qu’elle pourra devenir. — Les dames imérithiennes et mingréliennes. — Quelques mots sur les mœurs. — L’agriculture, la viticulture et la sériciculture dans la Transcaucasie. — Recherches horticoles. — XXXVI. Départ de Koutaïs. — Voyage en voiture jusqu’à Orpiri. — Retard du bateau à vapeur. — Difficulté de naviguer sur le Rion. — Navigation interrompue. — Où nous conduit l’énergie d’un scopsi. — Comment on nourrit et on couche les voyageurs. — XXXVII. Arrivée à Poti, où j’ai à souffrir les rigueurs de la loi russe sur les passe-ports. — Chasse aux faisans. — Je suis sur le point de m’échapper comme un criminel. — Départ pour Constantinople. — Retour à Trébizonde, où je passe l’hiver. — De Trébizonde à Baïbourt. XXXVIII. Départ de Trébizonde. — Précautions à prendre pour voyager avec sécurité en Asie Mineure. — Lavallée du Galian-Sou. — Tentative manquée pour franchir le col de Kitova-Dagh. — Retour sur nos pas. — Mauvaises routes. — Éboulements. — Rencontre d’une caravane. — Les Kroumlis. — Les ponts de bois du Scharchut-Sou. — Mauvaise nuit à sept mille pieds d’altitude. — Un tumulus. — De Baïbourt à Erzeroum. XXXIX. Arrivée à Baïbourt. — Difficulté pour se procurer de la viande fraîche. — Les carêmes des Arméniens. — Renseignements historiques sur Baïbourt. — Les canards du Tchorock-Sou. — Ascension du Kop-Dagh. — Mauvais état des khans. — Nuit passée chez des pasteurs. — Départ. — Les caravanes dans la neige. — Rencontre du tchapar anglais. — Les calcaires de Chaordorick. — Les boucs de la plaine d’Erzeroum. — Conversation avec un kiaia arménien. — Arrivée à Erzeroum. 
 257
Erzeroum. XL. Les nouvelles fortifications d’Erzeroum. — La population de la ville et du villayet. — Les Nestoriens. — Les Yésides. — Les Terekimans. — Le commerce et les productions. — Les tapis de feutre. — Les bœufs et les buffles. — Les chiens et leurs désagréments. — Bataille dans la rue. — XLI. Description d’Erzeroum. — Les rues et les maisons. — Le tezek. — Les monuments. — L’Ouloud-Djami et le Mourgo-Seraï. — La légende de Mourgo. — Le climat d’Erzeroum. — Voyage d’Erzeroum à Van. — XLII. Départ d’Erzeroum. — Les forts du Deveh-Boïni (col du chameau). — La plaine d’Hassan-Kalé. — Aspect de cette ville. — Le Mutessarif. — Les sources thermales. — La plaine d’Ertef. — Adieux à mes compagnons. — Le village de Medjili. — Un vieux soldat. — Pont submergé. — Arrivée dans un campement kurde. — XLIII. Mauvaise route. — Description d’un campement kurde. — Mœurs des Kurdes. — Leurs costumes. — Costume des femmes. — Tombeaux kurdes. — Le village de Paramaxis et les employés du télégraphe. — La plaine de Kinnis. — XLIV. Le caïmakan de Kinnis. — Justice patriarcale. Description de la ville. — Un nouveau zaptié kurde. — Arrivée au village arménien de Tchevermeli. — Les habitations. — Description de Xénophon. — Le caïmack. — Le yahourth. — Le miel et l’apiculture. — Description des ruches. — XLV. Départ de Tchevermeli. — Salines de Mischang. — L’Euphrate. — Singulière navigation. — La plaine et le village de Gop. — Mœurs des Arméniens. — Monastère forteresse. — Attaqué par les chiens. — Le village de Piran. — Conversation avec le kiaïa. — XLVI. Un ancien village arménien. — Silos taillés dans les rochers. — Admirable culture. — Arrivée à Aklat. — Les jardins fruitiers. — Aspect du lac de Van. — Description d’Aklat. — Visite aux monuments anciens des environs. — Singulière habitation. — Précautions inutiles pour se défendre des puces. — XLVII. Départ d’Aklat. — Incident. — Avidité d’un Arménien. — Visite à la forteresse. — Les tortues. — La montagne et les chameaux de Nemrod. 
 273


À travers l’Australie, par M. le colonel P. Egerton Warburton. (1873. — Texte et dessins inédits.)
 
But de l’expédition. — Emploi des chameaux. — Disette d’eau. — Les puits naturels. — Fuite des chameaux. — Trombe de sable. — Captures d’indigènes. — Les dunes. — Caractère des solitudes australiennes. — Un chameau empoisonné. — Médicament inattendu. — Autres chameaux tués et salés. — Fourmis, mouches et abeilles. — Encore un chameau perdu. — Rareté des puits. — Rencontre d’indigènes. — Fourmis impitoyables. — Famine croissante. — Dispositions testamentaires. — Lewis trouve de l’eau. — Charley blessé par les indigènes. — Lewis part à la recherche de l’Oakover. — Bonne nouvelle. — Sortie du désert. — La rivière. — Le dernier chameau. — Arrivée à la côte. — Réception enthousiaste. 
 289


Tlemcen, par M. E. de Lorral. (1875. — Texte et dessins inédits.)
 
Départ d’Alger. — Arrivée à Tlemcen. — Ali et son père. — II. Notre guide. — Mansourah. — La pépinière du génie. — Le grand bassin et l’abbé Bargès. — Les plaisirs nautiques des habitants de Tlemcen. — Un quartier inhabitable. — Beauté de la campagne. — Le tombeau de Sidi Bou-Djemah. — Le marché aux grains. — Bab-el-Khamis. — Les ruines. — La mosquée. — Le maçon juif et le maçon musulman. — Une rencontre inopinée. — Le village français et le vin du pays. — La cité troglodytique de Tlemcen. — Lalla-Setti. — El-Kalâh. — La tour des Moulins. — Le cercle militaire. — III. Tlemcen. — Le climat. — La ville en 1842 à l’arrivée des Français. — Les quartiers indigènes actuels. — Les Koulouglis. — Les Haddars. — Les Israélites. — Bibliothèque. — Musée. — Sidi-el-Hallouy. — Le village des Nègres. — La tour d’Agadir. — Porte Sidi-Daoudi. — Le bois de Boulogne. — Sidi-Yacoub. — Le plateau des femmes sans enfants. — Sacrifices. 
 305
IV. Un peu de statistique, aussi peu que possible. — Soirée en ville. — Intérieur. — Repas et musique israélites. — Une étymologie curieuse. — Bou-Médine. — Le Mefrouch. — Les cascades. — V. Flâneries à travers les campagnes. — Une fête à Sidi-Yacoub. — Les voitures de place. — Aïn-el-Hout et les poissons sacrés. — Une princesse vertueuse. — Négrier. — Ouzidan. — Les habitants de Saf-Saf. — Le ravin de Saf-Saf. — Le général de Mac-Mahon et Margaillan du Var. — Les cascades vues d’en bas. — Un triste spectacle. — VI. Bréa. — Hennaya. — Oued-Zitoun. — Une recette de cuisine. — Les bords de la Tafna. — La smala de Blad-Chaba. — Hammam-Boughara. — Lalla-Maghrnia. — Un marché arabe. — Ce que c’est qu’une nefra. 
 321
VII. Aïn-Tolba et la mère Sahut. — Le djebel Filhaoucen. — Une Sibérie algérienne. — L’Oued-Isly. — Le marabout de Sidi-Brahim. — Nedromah. — Les blocs de pisé. — Le « jardin de l’agha ». — Les Troglodytes. — Nemours. — Souvenirs botaniques. — Une tempête. — Les marins du Maroc — Retour. — Le moulin de la Mouilah et le Populus euphratica. — Les Trara et Honeïn. — Un pays de chasse. — Sidi-Medjahed. — Le plus beau paysage de la province. — Le capitaine B… — Un castrum. — Un silo. — Les gorges de la Tafna. — Le Kef. — La confédération des Beni-Snous. — Beni-Badel. — Tléta. — Zara. — Tafsra. — La maison de l’agha et son hospitalité. — Une noce et les sept mille invités de l’agha. — Un menu appétissant. — Les enfants en laisse. — La mer d’alfa. — Les Douze Apôtres. — Les Sources de la Tafna. — Une forêt. — Le condamné reconnaissant. — Le caravansérail d’Aïn-Goraba et le procédé pour servir trois fois la même bouteille de bière. — Littérature juive. — Terni. — Notre déjeuner et nos convives. — Bou-Médian et sa femme. — Nécessité du reboisement. — Le roulis terrestre. — Le campement de Desfontaines en 1784. — Le Harhad et son puits naturel. — Rentrée à Tlemcen. 
 337
VIII. Hennaya. — Les Trois-Marabouts. — La vallée de l’Isser. — Un défilé remarquable. — Le rocher du Chat. — Légende. — Sidi-Amara. — La Plâtrière. — Beni-Saf et ses mines. — Mersa-si-Ahmed. — Les plans inclinés et le minerai. — Rachgoun. — L’embouchure de la Tafna. — Takembrit. — Le chalet d’Aïn-Beida. — Retour. — IX. Le col des Juifs. — Les Beni-Mester. — Encore Sidi-Medjahed. — Sidi-Zaher. — Gar-Rouban. — Rencontre lugubre. — X. Le siroco. — La rue. — Les édifices français. — Le Mechouar. — La rue des Orfévres. — Sidi-l’Hassein. — La grande mosquée et son lustre de bois. — Bou-Salem. — Les mendiants. — Le chemméss. — Le frère du garde champêtre. — La rue de Mascara. — Les cordonniers indigènes. — Le café mauve. — Le dellal. — Les cendres de bains maures. — La jarre de beurre fondu. — Le fondouk. — La place du Beylik. — Les charmeurs de serpents. — Les potiers. — La forteresse Toubiana. — Les tisserands. — Le Borda. — Les grottes. — Salubrité de Tlemcen. — Lamoricière. — Sidibel-Abbès. — Retour à Alger. 
 353


Voyage en Cochinchine, par M. le docteur Morice. (1825. — Texte et dessins inédits.)
 
I. Arrivée à Saigon. — Les sampans. — Les malabars. — Achat d’un salaco. — Débarquement par les coulies. — Le panca. — Effets du climat. — Les mendiants annamites. — II. Définition de la moustiquaire. — Préparation inattendue de deux couleuvres. — Promenade dans la ville. — La rue Catinat. — Capitaine ! capitaine ! — Femmes hindoues et annamites. — Le supplice des bourbouilles. — III. Trouvailles du naturaliste. — Lézards indigènes. — La population annamite. — Caractères de la race. — Qualités et défauts. — Nourriture. — Boisson. — Vêtements. — Démarche et gestes. — Le gros orteil. — Le gamin de Saigon. — IV. Les troupes annamites. — Linhtaps et Matas. — Le vieillard annamite. — Amour du cheval. — La femme annamite ou Congaï. — Costume. — Coiffure. — Caractère. — Le bétel et le tabac. — La langue et l’écriture. — V. Le Jardin botanique. — La Plaine des Tombeaux. — Un enterrement annamite. — L’évêque d’Adran. — Les geckos. — Le Margouilla. — VI. Les théâtres. — Deux espèces. — Les marionnettes. — Le répertoire. — Le Grand Théâtre. — Représentation extraordinaire. — Générosité chinoise. — Dix heures de spectacle. — Excursion de chasse. — Le Pointat. — Un échange de politesse. — L’hôpital de Choquan. — Cholen. — Son importance commerciale. — Les parcs de crocodiles. 
 369
VII. Gocong. — Caractère processif des Annamites. — L’inspection. — Le général Tanh. — Un palais annamite. — Luxe du mobilier. — Les rizières. — L’œil des barques. — La pagode. — VIII. Départ pour Hatien. — À bord du Vaïco. — Les éléphants et le fil télégraphique. — Chaudoc. — Voyage en jonque. — Gienthan. — Admirables paysages. — Hatien. — Poivriers. — La Venise. — Pêcheries. — Le limule. — IX. La fête du Têt. — Jeux. — Le jet des javelines. — L’escarpolette. — Le volant. — Le bakouan. — Spectacles. — Excursions dans les environs. — Le Bonnet-à-Poil. — Pèlerin cambodgien. — Pagode. — Magnifique panorama. — Ouatiers. — Matelas cambodgiens. — X. Les fumeries d’opium. — Le poisson de combat. — L’ancien palais de Maqueuou. — La pagode du Diable. — Un cobra capelle. — XI. Visite à l’île de Phu-Quoc. — Éducation d’un éléphant blanc. — Chaudoc. — En arrêt devant un serpent. — Moustiques. — Vinh-Long. — Mitho. — Retour à Saigon. — Départ pour l’Est. 
 385
XII. Voyage en voiture à bœufs. — Tayninh. — Aspect général. — Caractère de la population. — Le jardin de l’inspecteur. — XIII. Excursion à Nu-i-ba-dinh. — Légende de la grotte. — La source miraculeuse. — Une chasse au tigre. — Mort d’un des chasseurs. — XIV. Le marché de Tayninh. — Types cambodgiens. — Différences entre le Cambodgien et l’Annamite. — Ma ménagerie. — Singes. — Cerfs. — L’herpétor tentaculé. — Le varan. — Tortues. — Cigognes. — Ours. — Pangolins. — XV. Chasse au condiph. — Retour pittoresque. — Serpents. Les parasites des serpents. — Insectes. — Buprestes et sagres. — Araignées, scorpions et fourmis. — XVI. Un Stieng. — Le cerf panolia. — Chasse au cerf. — Promenade à Tromdo. — Rencontre d’un rhinocéros. — Dernière visite à Saigon. 
 401


Revue géographique du deuxième semestre de l’année 1875, par M. Vivien de Saint-Martin. (Texte inédit.) 
 417


Liste des gravures
 425


Liste des cartes, profils et plans
 430


Table des matières
 431