éléments Wikidata

Livre:Guiard - Virgile et Victor Hugo, 1910.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Guiard - Virgile et Victor Hugo, 1910.djvu
TitreVirgile et Victor Hugo Voir et modifier les données sur Wikidata
AuteurAmédée Guiard Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionBloud
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1910
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages



CHAPITRE PREMIER
Virgile dans l'Éducation de Hugo.
Première rencontre de Virgile et de Victor Hugo. — Premiers essais de traduction en vers. — Travail de nuit et travail de jour. — Complicité du Maître d'Études. — Comment Victor Hugo traduit Virgile. — Conditions d'une bonne traduction en vers d'après Barthélémy et Delille. — Cacus : Fidélité : Suppressions et amplifications, inexactitudes, résumés, vers chevilles. — Coloris : adoucissements, ennoblissements. Noms propres. — Harmonie : Facture du vers et rhythme de la phrase. — Destinée de Cacus dans l'œuvre de Victor Hugo. — Virgile et Tibulle. — L'influence de Didon. — Victor Hugo rival de Delille. — Le vieillard du Galèse. — Un texte virgilien difficile à faire admettre au français. — Le goût de Hugo pour les êtres horribles. — L'antre des Cyclopes, le rhythme des marteaux, la foudre de Jupiter. — Son influence sur l'œuvre de Hugo. — Achéménide : vocabulaire, langue, style, harmonie. — Progrès de Victor Hugo : finesse psychologique, sensibilité, réalisme, variété de tons. — Conclusion 
 1-29
CHAPITRE II
Virgile et Hugo pendant la lutte romantique.
L'Éducation classique de Victor Hugo. — Influence persistante de Virgile. — Épigraphes. — Transformations d'un vers à travers l'œuvre de Victor Hugo. — Jugements de jeunesse sur Virgile. — La Préface de Cromwell. Citations, imitations et réminiscences. — Sentiments de Hugo et sentiments virgiliens. — Polyphème de 1818 à 1832. — Victor Hugo maître de son art 
 30-54
CHAPITRE III
Influence de Dante et de l'Amour sur Hugo.
Retour de Victor Hugo à Virgile. — La traduction, entreprise chimérique. — Don Salluste et Énée. — Un distique de Virgile. — Les colombes d'Énée. — Les leçons de respect de Dante. — Caractère
prophétique attribué à Virgile. — Les églogues. — Les amours pastorales dans Virgile et dans Victor Hugo. — L'art du paysage. — La vie humaine et la vie monstrueuse. — Virgile compagnon de voyage de Hugo. — La nature, l'art, l'histoire, la vie. — Parodies de Virgile. — Les infiltrations virgiliennes dans les Rayons et les Ombres. — Les grands problèmes, foi religieuse, union nationale. — Virgile et la Bible. — La maîtrise de Victor Hugo traducteur. — Les Présages de la mort de César et l'Églogue de Silène. — Victor Hugo émule de Virgile : Le Rouet d'Omphale, la Vipère. — Rôle du poète, des lettrés. — Le Credo d'un Penseur. — Influence de Lamartine. — Victor Hugo s'écarte de la vie du poète selon Virgile 
 55-89
CHAPITRE IV.
Influence de Virgile sur la Satire
et la Religion de Hugo
.
Virgile et la guerre civile. — Un vers de Virgile qui inspire une scène de Hugo. — Les souvenirs virgiliens dans les fureurs des Châtiments. — Les Géorgiques et les Contemplations. — L'effort et la volupté dans le sentiment de la nature. — La Théologie de la Bouche d'Ombre et le Platonisme d'Anchise. — Le sens de la religion païenne dans le poème de Dieu 
CHAPITRE V .
Hugo rival de Virgile dans l'Épopée et l'Églogue.
La lutte des deux poètes épiques. — L'Antre des Cyclopes et l'Antre d'Iblis. — Avilissement des Cyclopes et de Polyphème. — Le Satyre et Silène. — Influence des mots latins sur l'imagination de Hugo. — Dernier avatar de Polyphème. — Cacus et Rostabat. — Principes de composition des deux poètes. — Agrandissement du merveilleux virgilien : les Présages. — Le règne de l'ordre et le règne du chaos. — Le Triomphe des lois morales. — Influence des idées politiques sur le jugement littéraire. — Victor Hugo à "Waterloo et Virgile à Philippes. — Réminiscences virgiliennes dans le roman des Misérables, — Les Chansons des Rues et des Bois et la nouvelle conception de l'églogue. — Histoire de Galatée. — Les personnages de l'églogue, les paysages. — Résultats de la tentative bucolique de Hugo 
CHAPITRE VI.
Victor Hugo critique de Virgile.
Place de Virgile dans le collège poétique. — Raison de son rang inférieur: manque de sincérité, césarisme, goût. — Virgile 
au-dessous de Lucrèce et de Juvénal. — Virgile au-dessous de Dante. — Difficultés du traducteur d'après Hugo. — Hugo critique des Géorgiques applique-t-il ses principes ? — Contradictions perpétuelles des jugements de Hugo sur Virgile. — Raison de ses préférences 
CHAPITRE VII
L'Influence virgilienne après la rupture
et pendant la vieillesse de Hugo
.
La vieillesse de Hugo. — Persistance de l'influence virgilienne après la rupture. — I. Les Bucoliques. — Tityre et les rois. — Le vers sur l'Angleterre. — Corydon et la satire de Hugo. — Effacements de souvenirs: Chloé remplace Églé. — L'époque virgilienne et Hugo. — Altération du caractère pastoral par l'envahissement de la sensualité. — II. Les Géorgiques : L'Invocation, les Présages de la mort de César. — L'éloge de l'Italie. — Le Chêne. — Le printemps. — Victor Hugo se contente de ses premières traductions scolaires. — III. L'Énéide : Procédés de composition de Virgile et de Hugo. — La tempête. — La disparition de Vénus. — La Sibylle. — Le Tartare. — Pourquoi Virgile n'est pas un justicier. — Les évocations historiques. — Le rôle de la France. — Les derniers livres de l'Enéide: Évanouissement des Cyclopes. — Reminiscitur Argos. — Laurente. — Victor Hugo et la prosodie latine. — IV. La personne de Virgile. — Incertitudes de Hugo dans son appréciation de Virgile. — Liberté et Discipline 
Les trois attitudes de Victor Hugo vis-à-vis de Virgile : l'écolier, le disciple, le maître. — La lyre de Virgile et la lyre de Hugo. — I. Conception virgilienne de l'humanité et du rôle du peuple romain. — Opinion de Hugo sur la fonction du peuple français. — Les hommes providentiels. — II. La nature et l'effort de l'homme : les contradictions de Hugo. — III. La religion virgilienne et la religion de Hugo. — IV. L'Art: la fonction de l'artiste chez le Romain et chez le Français. — L'Art d'imitation de Virgile et l'art de création de Hugo. — Importance du « Moi » dans la poésie impersonnelle du poète latin. — V. L'Amour : ligne de conduite inverse de Virgile et de Hugo. — La Corde d'Airain. — La perfection virgilienne et son contraire d'après Sainte-Beuve. — Conclusion : Les deux familles de génies