Page:Le Tour du monde - 08.djvu/432

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


VISITE AUX GROTTES DE MAMMOUTH, DANS LE KENTUCKY (ÉTATS-UNIS), par M. POUSSIELGUE. (1859. – Texte et dessins inédits.)

  • De New-York à Liberty. – Une école mutuelle dans un bois. – Christianburg. – Le coneylure vert. – Paysages. – Une singulière auberge. – Le vol est rare. Pourquoi ? – Cattlesburg. – Une mauvaise diligence. – Lexington. – Francfort. – Louisville. – Mammouth-Hotel. – Visite aux grottes. – La Rotonde. – L’église gothique. – La chambre des revenants. – Poissons singuliers. – Le fauteuil du diable. – Le puits des Andes. – La mer morte. – Styx-River. – Le vignoble de Marthe. – Le puits terrible. – Retour à l’hôtel. …81
  • NOTE SUPPLÉMENTAIRE SUR LES GROTTES DE MAMMOUTH. …94


VOYAGE DE L’OCÉAN PACIFIQUE À L’OCÉAN ATLANTIQUE, À TRAVERS L’AMÉRIQUE DU SUD, par M. PAUL MARCOY. (1848-1860. – Texte et dessins inédits.)

  • PÉROU. – Cinquième étape. – DE CUZCO À ECHARATI. – Quelques mots sur le chemin qui conduit de Cuzco à la pampa d’Anta. – Qu’un domestique de confiance peut être à la fois fripon, gourmand et imposteur. – Les nuages du ciel. – À quoi songeait le voyageur en arrivant à Mara. – Où Arimane et Oromase interviennent à propos d’une bille de chocolat. – Qui traite du pardon et de l’oubli des offenses. – La déesse de Pintobamba. – Souvenirs et silhouettes. – Le ravin d’Occobamba. – Ci-gît un noble cœur. – Les ruines d’Ollantay-Tampu vues à vol d’oiseau. – La chronique et la tragédie. …94
  • Cinquième étape. – DE CUZCO À ECHARATI. – La chronique et la tragédie (suite). – Où le voyageur, qui comptait étaler des confitures sur le pain de son déjeuner, se voit réduit à manger ce pain sec. – Le port de la Cordillère d’Occobamba. – Monologue poétique interrompu par un coup de foudre. – Rêveries philosophiques dans un sentier couvert. – Arrivée à Occobamba. – Le voyageur invoque l’appui de la justice, représentée par un alcade. – Jugement et exécution de José Benito. – Jusqu’où peut aller l’amour d’une mère. – Description d’une fontaine. – Une épaule de mouton. – Où l’auteur de ces lignes se voit contraint de faire sa soupe lui-même. – Les deux moitiés d’un fonctionnaire. – Essai sur la topographie locale. – Un déjeuner à Mayec. – La carte à payer. – Ce qu’il en coûte de parler mariage aux veuves d’un certain âge. – Idylle d’après Théocrite. – Le logis et les poules d’Unupampa. – La ferme des patates douces. – Étymologie au rebours du bon sens. – Qui rappelle Philémon et Baucis de mythologique mémoire. …117
  • Cinquième étape. – DE CUZCO À ECHARATI. – Sta Viator. – L’hospitalité d’une épicière. – Portrait au pastel d’une grande dame. – L’hacienda de Tian-Tian et son majordome. – Dissertation sur le Theobroma cacao. – Ornithologie. – Faute d’une chemise blanche, l’auteur dit un adieu définitif aux illusions qu’il caressait. – Aspects variés d’un paysage. – Où le voyageur, en cherchant l’âme d’une fleur, se sent saisir le nez par des tenailles. – L’hacienda de la Chouette. – L’hibiscus mutabilis. – Conversation à travers les lames d’une persienne. – La femme abandonnée. – Une fleur blanche le matin, rose à midi, pourpre le soir. – Biographie et physiologie de quatre jeunes filles. – Le voyageur soupe en famille chez le gouverneur de Chaco. – Arrivée à Echarati. – L’hacienda de Bellavista. …129


MOEURS TURQUES.

  • LES FEMMES TURQUES, LEUR VIE ET LEURS PLAISIRS, par M. F. JÉRUSALÉMY. (1862. – Texte et dessins inédits.) Les bazars. – Les visites. – Les promenades. – Les bains. – Pèlerinages aux Turbés et aux Tékièhs. – La Khalva yédjéssi ou soirées du Khalva. …145
  • LE CYDARIS, par M. ANTONIN PROUST. (1862. – Texte et dessins inédits.). …154


VOYAGE DANS LE SAHARA ALGÉRIEN, DE GÉRYVILLE À OUARGLA, par M. le commandant V. COLOMIEU. (1862. – Texte et dessins inédits.). …161


EXCURSION AUX ENVIRONS DE GONDOKORO, par M. GUILLAUME LEJEAN. (1862. – Texte inédit.). …199


UNE SCÈNE EN AUSTRALIE. …200


NAUFRAGE DU LIEUTENANT KRUSENSTERN DANS LES GLACES DE LA MER DE KARA (VOYAGE D’EXPLORATION AUX CÔTES SEPTENTRIONALES DE LA SIBÉRIE. (1862. – Texte et dessins inédits.)

  • Départ de Kouia. – Orage. – L’île Varandei. – L’île Dogat. – L’île Vaigatz. – Samoyèdes. – La mer de Kara. – Iles et montagnes de glaces. – Chocs. – L’Iermak et l’Embryo emprisonnés. – Dangers ; épreuves. Anniversaire de la fondation de la Russie. …203
  • Conseil. – On décide qu’on abandonnera la goëlette. – L’équipage abandonne la goëlette l’Iermak dans les glaces. – En route on abandonne aussi la chaloupe et les traîneaux. – Prière. – Le forgeron Sitnikov. – Accident. – Clairières. – Navigation sur des morceaux de glace. – Vue de la terre. – Morses. – La faim. – Espoir trompé. – Les tombeaux. – Un renard. – Vol. – Le matelot Ponowa. – On atteint la terre. – Tente des Karachins. – Hospitalité de Setch-Sirdetto. – Le fleuve Obi. – Le chef Egor. – Obdorsk. – Tempête de neige. – Retour à Kouia. …209