Page:Histoire philosophique et politique des établissemens et du commerce des Européens dans les deux Indes, v9.djvu/12

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


VI TABLE XII. Objlachs qui s’oppofcnt aux profpêrités de la Virginie ^7 XIIL A quel point la Virginie apoujjefa population & fon commerce. Quelles font f es mœurs 77 XIV. Commencement des deux Carolines. Leur premier Cf leur dernier gouvernement civil Ù religieux. . ’. S 5 XV. Ce que les deux Carolines ont de commun 95 XVI. Ce qui dijlingue la Caroline Septentrionale 94 XVII. Ce qui dijlingue la Caroline Méridionale ïoi XVIII. Par qui , à quelle occafion , & de quelle manière fut fondée la Géorgie ? 109 XIX. Objlacles qui s’opposèrent aux progrès de la Géorgie. . . . . 114 XX. Situation & efpérances de la Géorgie, izz XXI. La Floride devient une pojfejfion Efpagnole 12,4 XXII. La Floride ejl cédée par la cour de Madrid à la Grande-Bretagne. . 131 XXIII. Ce que l’Angleterre a fait ^ ce quelle peut efpérer défaire dans la Floride. 133 XXIV. Etendue des poffejfions Angloifes dans l’Amérique 142-XXV. Arbres particuliers à VAmérique Septentrionale. . . • 14’^ XXVI. Oifeaux particuliers à V Amérique Septentrionale. . . . . 15^ XXVII. L’Amérique Septentrionale a reçu de l’Europe les animaux domcftiques. 1 54 XXVIII. Les grains de l’Europe ont été cul-