Page:Lazare - Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, 1844.djvu/476

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Lazare - Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, 1844, p.470.png

Les genres de mort suivant l’âge, sont à peu près dans la même proportion pour les corps qui ne sont pas transportés à la Morgue.

Morland (boulevart).

Commence au boulevart Bourdon ; finit à la rue de Sully et au quai des Célestins. Le côté gauche n’est pas encore bordé de constructions ; le seul pair est 2. Sa longueur est de 454 m. — 9e arrondissement, quartier de l’Arsenal.

On le nommait autrefois quai du Mail, en raison d’un mail dont la construction avait été ordonnée par Henri IV, et qui fut supprimé au milieu du XVIIIe siècle. — « Au Palais des Tuileries, le 14 février 1806. Napoléon, etc… Nous avons décrété et décrétons ce qui suit… : Art. 3e. Le quai du Mail, qui sera appelé le quai du colonel Morland, en mémoire du colonel des chasseurs de la garde de ce nom, tué à Austerlitz, sera porté à une largeur de 17 m. 50 c. etc… »

Jusqu’en 1843, cette voie publique longeait le petit bras de la Seine, qui bordait l’île Louviers. Par suite du comblement du bras du Mail et de la construction d’un nouveau quai, celui qui nous occupe a été transformé en boulevart dont la largeur doit être de 20 m. Ce boulevart a été nivelé et planté en 1844 (Voyez l’article de l’île Louviers).

Mortagne (impasse).

Située dans la rue de Charonne, entre les nos 39 et 41. Pas de numéro. Sa longueur est de 47 m. — 8e arrondissement, quartier Popincourt.

Elle doit son nom à sa proximité de l’hôtel Mortagne, depuis hôtel Vaucanson. Cette impasse a porté aussi la dénomination d’impasse des Suisses. Une ordonnance royale à la date du 4 avril 1831, a fixé la largeur de cette voie publique à 10 m. Les constructions du côté gauche sont soumises à un retranchement qui varie de 1 m. 20 c. à 3 m. 10 c. ; celles du côté opposé devront reculer de 3 m. 20 c.

Moscou (rue de).

Commence aux rues de Berlin et d’Amsterdam ; finit au chemin de ronde de la barrière de Clichy. Le dernier impair est 7 ; le dernier pair, 14. Sa longueur est de 475 m. — 1er arrondissement, quartier du Roule.

Elle a été ouverte, en 1840, sur les terrains appartenant à MM. Riant, Mignon et Mallet frères. Sa largeur est de 12 m. Cette rue, qui n’est pas encore autorisée par l’administration, porte le nom de l’ancienne capitale de la Russie.

Motte-Picquet (avenue de la).

Commence à la rue de Grenelle, no 151 ; finit au chemin de ronde de la barrière de l’École-Militaire. Le dernier impair est 29 ; le dernier pair, 34. Sa longueur et de 1 358 m. — 10e arrondissement, quartier des Invalides.

La partie comprise entre la rue de Grenelle et les avenues de la Bourdonnaye et de Tourville, fut tracée vers 1680 ; le surplus n’a été formé qu’en 1775. Cette avenue appartient à la ville de Paris en vertu d’une loi du 19 mars 1838. — Conduite d’eau dans une partie. (Voyez avenue de La Bourdonnaye.)

Toussaint-Guillaume Picquet de la Motte, connu sous le nom de La Motte-Picquet, né à Rennes (Ille et Vilaine) vers 1720, entra au service à l’âge de quinze ans. Il avait déjà fait neuf campagnes, lorsqu’il s’embarqua, en 1745, sur la Renommée, commandée par le capitaine Kersaint. L’année suivante, cette frégate qui