Page:Le Tour du monde - 09.djvu/432

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


  • TIEN-TSIN. – Yamoun occupé par la légation. – Description d’un boudoir chinois. – Jeune fille abandonnée. – Palais impérial concédé aux missions françaises. – Pagode des supplices. …91
  • TIEN-TSIN ET SES ENVIRONS. – Commerce et culture. – Marchés. – Gibier. – Chasse au faucon. – Marchandes de légumes. – Les femmes en Chine. – Mendiants aveugles. – Fortifications de Tien-tsin. – Décadence de cette ville. – Le fleuve Jaune et le grand Canal. – Affreuse misère. – Négociations politiques. – Départ de Tien-tsin, le 22 mars 1861. – Cortège et escorte du ministre de France. – Maladie de Mme de Bourboulon. – Villes de Yang-Tchouen et de Hos-si-Mou. – Plaines de Tchang-kia-Ouang. – Description de Toung-Tcheou. – Le pont de Pali-Kiao le soir après la bataille. – Détails rétrospectifs. – Le canal de Pékin. – Les faubourgs de la capitale. – Immense curiosité. – Trompettes sonnant la marche. – Entrée par la porte de Toung-pien-Men. – Arrivée au palais Tsing-Kong-Fou, affecté à la légation. …97
  • LE PALAIS DE LA LÉGATION À PÉKIN. – Description du palais de la légation. – La Grande-Porte. – Le drapeau français à Pékin. – La cour d’honneur. – Appartements particuliers. – Casernement de la gendarmerie. – La chapelle. – Le kiosque aux sentences. – Le yamoun de premier secrétaire. – L’enclos des antilopes. – Les arbres et les fleurs du parc. – Les légations d’Angleterre et de Russie. …113
  • RÉVOLUTIONS DE PALAIS ET NÉGOCIATIONS POLITIQUES. (Mars 1861. – Mai 1862.) – Mort de l’empereur Hien-Foung. – Révolution de palais. – Régence des deux impératrices. – Le prince de Kong, premier ministre. – Les princes de Y et de Tchun s’étranglent dans la prison honorable. – Exécution publique du grand mandarin Sou-Chouen. – Négociations en faveur des chrétiens. – Les missions catholiques en Chine. – Immenses concessions obtenues. – Décret impérial en faveur de la liberté de conscience. – Adresse des néophytes chinois au ministre de France. …118
  • PROMENADE DANS PÉKIN. – La ville mongole. – Plan et topographie de Pékin. – Magnifique panorama. – Rempart, portes, fortifications et fossés de la ville. …113


VOYAGE DE L’OCÉAN PACIFIQUE À L’OCÉAN ATLANTIQUE À TRAVERS L’AMÉRIQUE DU SUD, par M. PAUL MARCOY. (1846-1860. – Texte et dessins inédits.)

  • PÉROU. – Sixième étape. – D’ÉCHARATI À CHULITUQUI. – Fray Astuto et Fray Bobo. – Toute la vérité, rien que la vérité. – Visite à la Mission de Cocabambillas. – Le verre de limonade et la cuiller d’argent : Apologue qui prouve qu’en diplomatie un moine franciscain est plus fort qu’un voyageur artiste. – Détails et portraits. – L’auteur accomplit un pèlerinage pieux à travers l’hacienda de Bellavista. – Épitre familière. – Le secrétaire d’une altesse sérénissime. – Nec pluribus impar. – Un flambeau de la science. – Grâce à quelques verres de vin d’oranges, l’auteur apprend une foule de choses qu’il ignorait. – Ne touchez ni à la hache ni à l’amour-propre. – Départ pour la plage de Chahuaris. – Indiens Antis. – Manière de s’assurer si la race des chiens muets est perdue comme le prétendent quelques savants. – Où le voyageur, en herborisant, trouve à la fois des fleurs et des gibernes. …129
  • Sixième étape. – D’ÉCHARATI À CHULITUCHI. – La messe du départ. – Échange d’adieux entre ceux qui partent et ceux qui restent. – Buen viage ! – Premiers rapides et premiers baisers de la vague. – Mancureali. – Un capital énorme représenté par douze haches en fer de Biscaye. – Illapani. – Le bivac de Chulituqui. – Confidence à laquelle l’auteur et conséquemment le lecteur étaient loin de s’attendre. …145
  • Septième étape. – DE CHULITUQUI À TUNKINI. – Hymne à l’aurore. – Effets désastreux d’une nuit passée en plein air. – La plage de Mapitunuhuari. – Chasse au radeau. – Où la situation s’aggrave et se complique. – Qui rappelle à trois mille ans d’intervalle, les débats du bouillant Achille et du superbe Agamemnon. – Du jambon cru considéré comme toxique. – Pendant que l’expédition franco-péruvienne ne sait à quel saint se vouer, l’auteur s’amuse à relever des altitudes. – Monographie du coq de roche. …152
  • Septième étape. – (Suite.) – La copie d’un acte authentique. – Serment fait sur un bréviaire à défaut d’Évangile. – Adieux éternels sur la plage de Coribeni. – Une mauvaise nuit passée à Sirialo. – Le site de Polohuatini. – Qui prouve que les théories de M. Proudhon sur la propriété, sont généralement plus répandues qu’on n’a l’air de le croire. – Les Antis de Sangobatea. – Chiens bleus et chiens rouges. – Études anthropologiques. – Qui traite de Simuco le tireur d’arc, et de la façon dont il acheta sa seconde femme. – Un leçon de géographie sur la plage de Quitini. – Un baptême. – Le capitaine-parrain et le lieutenant-marraine. – Une phrase musicale d’Hérold confiée aux échos de Biricanani. – Les eaux calmes de Canari. – Un tableau de genre tout composé. – Les ajoupas de Manugali. – Où l’expédition franco-péruvienne, à l’exemple de Nausicaa, fille d’Alcinoüs, étale pour le sécher son linge mouillé sur la plage. …161
  • Septième étape. – (Suite.) – Le désastre de Pachiri. – Où le lecteur reconnaîtra avec l’auteur l’impossibilité de s’occuper de botanique. – Les rapides de Yaviro. – L’orateur de Saniriato. – Le rapide de Sintulini. – Mort de Fray Juan Bobo. – Où le lecteur apprendra de quelle façon un capitaine de frégate et son lieutenant perdirent leurs chemises tout en gardant leur présence d’esprit. – Date obolum Belisario. – Histoire d’un double bonnet de coton. – La justice et la Vengeance divines poursuivant le Crime. – De Charybde en Scylla. – Un chef d’expédition scientifique suspendu par les aisselles. – Le rapide de Tunkini. – Description d’une gorge ou cañon. – Brusque passage des ténèbres à la lumière. – Les parties planes de l’Amérique. …177