Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome44.djvu/594

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


6518. 
Lacombe 22 septembre — « Vous êtes trop bon de m’envoyer. » 
 C. et F.
6519. 
Mme du Deffant Ferney, 24 septembre. — « Ennuyez-vous souvent. » 
 B.
6520. 
Damilaville 24 septembre. — « Je vous remercie, mon cher ami, mon cher frère. » 
 B.
6521. 
Le comte d’Argental 26 septembre. — « Je vous supplie de présenter. » 
 B.
6522. 
Lacombe Ferney, 26 septembre. — « Je suis obligé de recourir. » 
 B.
6523. 
Damilaville 26 septembre. — « Vous semblez craindre. » 
 B.
6524. 
Mme d’Épinai 26 septembre. — « Si vous êtes chèvre. » 
 B.
6525. 
Duc de Nivernais Ferney, 29 septembre. — « Oserai-je, monseigneur le duc, prendre la liberté. » 
 B. et F.
6526. 
Vernes Septembre. — « Voici où en est l’affaire. » 
 B.
6527. 
Damilaville 1er octobre 1766. — « Je vous envoie cette lettre ouverte. » 
 B.
6528. 
Du duc de Nivernais 3 octobre 1766. — « Je reçois la lettre. » 
 B. et F.
6529. 
Le comte d’Argental 8 octobre. — « Vraiment, je ne suis pas étonné. » 
 B.
6530. 
Le duc de Richelieu Ferney, 8 octobre. — « Il n’y a point assurément de façon. » 
 B.
6531. 
Mlle Clairon 8 octobre. — « On ne peut certainement entendre. » 
 B.
6532. 
Moultou — « J’ai avec vous la conformité. » 
 A. C.
6533. 
Gay de Noblac Ferney, 9 octobre. — « Les maladies qui affligent ma vieillesse. » 
 B.
6534. 
Damilaville 10 octobre. — « J’ai trouvé dans une de vos lettres. » 
 B.
6535. 
D’Alembert 15 octobre. — « Jean-Jacques est un maître-fou. » 
 B.
6536. 
Lacombe 15 octobre. — « Je suis très-aise que ce ne soit pas vous. » 
 C. et F.
6537. 
Damilaville 15 octobre. — « J’ai lu le factum de M. Hume. » 
 B.
6538. 
De Hennin 18 octobre. — « Voici une lettre qui m’a été adressée. » 
 Corresp. inéd.
6539. 
Hennin — « Notre hôpital est très-sensible. » 
 B.
6540. 
Le comte d’Argental 22 octobre. — « Si mon état continue » 
 B.
6541. 
Colini Ferney, 22 octobre. — « Vous savez que la renommée. » 
 B.
6542. 
Thieriot 23 octobre. — « Je paye souvent les tributs. » 
 C. et F.
6543. 
Damilaville 24 octobre. — « Je reçois un petit billet de vous. » 
 B.
6544. 
De Frédéric II, roi de Prusse 24 octobre. — « Si je n’ai pas l’art de vous rajeunir. » 
 Pr.
6545. 
Helvétius 27 octobre. — « Vous me donnez l’espérance. » 
 B.
6546. 
La duchesse de Saxe-Gotha Ferney, 27 octobre. — « La vieillesse et la maladie qui m’empêchent. » 
 B. et F.
6547. 
Le duc de Richelieu 28 octobre. — « En vérité, vous m’avez écrit. » 
 B.
6548. 
Mme de Saint-Julien Ferney, 28 octobre. — « Je ne sais si vous avez reçu. » 
 C. et F.
6549. 
Damilaville 28 octobre. — « On aurait bien dû m’avertir. » 
 B.
6550. 
Le comte de Rochefort Ferney, 29 octobre. — « Puissiez-vous, mon chevalier, passer par chez nous. » 
 B.
6551. 
Damilaville 29 octobre. — « Point de nouvelles de Meyrin. » 
 B.
6552. 
G. Colpari Ferney, 29 octobre. — « Vejanius armis Herculis. » 
 Inédite.
6553. 
Damilaville 31 octobre. — « Ce pauvre Boursier est bien à plaindre. » 
 B.