Page:Boccace - Décaméron.djvu/649

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
631
TABLE DES MATIÈRES
Nouvelle IV. – Cecco Fortarrigo joue tout ce qu’il possède ainsi que l’argent de Cecco Angiulieri son maître ; puis il se met à courir en chemise après ce dernier, disant qu’il l’avait volé ; il le fait prendre par des paysans, revêt ses habits, monte sur son cheval et revient en laissant Angiulieri en chemise. 
 513
Nouvelle V. – Calandrino s’amourache d’une jeune fille. Bruno lui fait un talisman sous forme d’écrit, en lui disant qu’aussitôt qu’il en toucherait la jeune fille, celle-ci le suivrait. Calandrino ayant obtenu un rendez-vous, sa femme le surprend et fait grand tapage. 
 517
Nouvelle VI. – Deux jeunes gens logent chez un hôtelier. L’un couche avec sa fille, l’autre avec sa femme. Celui qui avait couché avec la fille couche ensuite dans le même lit que le père auquel il raconte tout, croyant le dire à son compagnon. Une dispute s’ensuit. La femme de l’hôtelier, étant allée dans le lit de la fille, arrange tout avec certaines paroles. 
 523
Nouvelle VII. – Talano dit Molese rêve qu’un loup déchire la gorge et le visage de sa femme ; il lui dit d’y prendre garde ; elle n’en fait rien, et la chose lui arrive. 
 527
Nouvelle VIII. – Biondello se joue de Ciacco en lui faisant faire un mauvais déjeuner ; de quoi Ciacco se venge cauteleusement en faisant battre Biondello. 
 529
Nouvelle IX. – Deux jeunes gens demandent conseil à Salomon, l’un pour savoir comment il pourrait être aimé, l’autre comment il pourrait corriger sa femme acariâtre. Il répond au premier d’aimer, et à l’autre d’allet au Pont-aux-Oies. 
 532
Nouvelle X. – Maître Jean, sur les instances de son compère Pierre, fait un enchantement pour changer la femme de celui-ci en jument. Quant il en vient à appliquer la queue, compère Pierre, disant qu’il n’y voulait pas de queue, gâte toute l’opération. 
 536



Dans laquelle, sous le gouvernement de Pamphile, on devise de ceux qui par libéralité ou par munificence, ont fait œuvre d’amour ou autre. 
 542
Nouvelle I. – Un chevalier sert le roi d’Espagne. Il croit en être mal récompensé ; sur quoi le roi lui prouve que ce n’est pas sa faute, mais bien celle de sa mauvaise fortune, puis il lui fait de magnifiques présents 
 542
Nouvelle II.— Ghino di Tacco fait prisonnier l’abbé de Cluny et le guérit d’une maladie d’estomac ; puis il lui rend la liberté. L’abbé, de retour à Rome, réconcilie Ghino avec le pape Boniface et le fait nommer prieur de l’hôpital 
 545
Nouvelle III. – Mitridanes, envieux de la générosité de Nathan, et étant allé pour le tuer, lui parle sans le connaître. Nathan lui indique le moyen d’atteindre son but, et Mitridanes va l’attendre, selon ses indications, dans un petit bois où, l’ayant reconnu, il a honte de son crime et devient son ami 
 549