Discussion Wikisource:Documents protégés

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liste des textes validés au 4-12-2008[modifier]

Source

  1. Achilléide
  2. Au Cabaret-Vert, cinq heures du soir
  3. La Critique de L’École des femmes
  4. La Maline
  5. Le Buffet
  6. Le Châtiment de Tartufe
  7. L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche
  8. Ma bohème
  9. Rêvé pour l’hiver
  10. Sensation
  11. Voyelles
  12. La Vénus d’Ille
  13. Tartuffe ou l’Imposteur
  14. La Jalousie du barbouillé (Imprimerie nationale)
  15. Le Médecin malgré lui
  16. Le Bourgeois gentilhomme (Imprimerie nationale)
  17. George Dandin ou le Mari confondu (Imprimerie nationale)
  18. La Mort du loup
  19. Roland furieux/Chant I
  20. Les Misérables TI L1
  21. Amphitryon (Imprimerie nationale)
  22. Dom Garcie de Navarre (Imprimerie nationale)
  23. Le Vallon
  24. Amour et charité
  25. Chanson IV (Musset)
  26. Monsieur de Pourceaugnac
  27. Les Misérables TI L2
  28. Les Misérables TI L4
  29. Deux Acteurs pour un rôle
  30. Chansons madécasses
  31. Les Géorgiques (traduction Jacques Delille)
  32. L’Image voilée de Saïs (tr. Régnier)
  33. Prométhée (Goethe)
  34. Deux Ans de vacances
  35. Markheim
  36. Satires (Perse)/I
  37. Les Misérables TI L5
  38. Le Dormeur du val
  39. L’Isolement
  40. Sonnet du Trou du Cul
  41. Le Lac
  42. Le Droit à la paresse
  43. Le Mal
  44. Une saison en enfer
  45. Le Condor captif
  46. Les Entomologistes peints par eux-mêmes
  47. Le Corbeau (traduit par Stéphane Mallarmé)
  48. El Desdichado
  49. Delfica
  50. Artémis (Nerval)
  51. Le Christ aux Oliviers
  52. Vers dorés (Nerval)
  53. Myrtho
  54. Horus
  55. Antéros
  56. Les Chimères
  57. Homme ! Regarde en bas !...
  58. Les Hêtres pourpres
  59. Brise marine (Stéphane Mallarmé)
  60. Promètheus enchaîné (Eschyle, Leconte de Lisle)
  61. Les Suppliantes (Eschyle, Leconte de Lisle)
  62. Quelques vérités économiques
  63. Le Blason d’après les sceaux du Moyen-Âge
  64. Eugénie Grandet
  65. La Maison du berger
  66. Le Passant
  67. À Monseigneur le Dauphin
  68. La Cigale et la Fourmi (Collinet)
  69. Le Corbeau et le Renard (Collinet)
  70. La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf (Collinet)
  71. Les Deux Mulets (Collinet)
  72. Le Loup et le Chien (Collinet)
  73. La Génisse, la Chèvre et la Brebis, en société avec le Lion (Collinet)
  74. La Besace (Collinet)
  75. L’Hirondelle et les Petits Oiseaux (Collinet)
  76. Le Rat de ville et le Rat des champs (Collinet)
  77. Le Loup et l’Agneau (Collinet)
  78. Avertissement du deuxième recueil (La Fontaine, Collinet)
  79. À Madame de Montespan
  80. Le Loup et le Renard (Livre XI)
  81. Le Loup et le Renard (Livre XII)
  82. Épilogue du deuxième recueil
  83. À Monseigneur le duc de Bourgogne
  84. Le Soleil et les Grenouilles (Fable non recueillie)
  85. La Ligue des Rats (Collinet)
  86. Le Renard et l’Écureuil (Collinet)
  87. Le Soleil et les Grenouilles (Livre VI)
  88. Les Animaux malades de la peste (Collinet)
  89. La Mort et le Malheureux (Collinet)
  90. Le Dragon à plusieurs têtes, et le Dragon à plusieurs queues (Collinet)
  91. L’Homme et son image (Collinet)
  92. L’Homme entre deux âges, et ses deux Maîtresses (Collinet)
  93. Les Voleurs et l’Âne (Collinet)
  94. Le Renard et la Cigogne (Collinet)
  95. L’Enfant et le Maître d’école (Collinet)
  96. Le Coq et la Perle (Collinet)
  97. Les Frelons et les Mouches à miel (Collinet)
  98. Le Chêne et le Roseau (Collinet)
  99. Le Geai paré des plumes du Paon (Collinet)
  100. Les Grenouilles qui demandent un roi (Collinet)
  101. Les Deux Taureaux et une Grenouille (Collinet)
  102. La Chauve-Souris et les deux Belettes (Collinet)
  103. L’Oiseau blessé d’une flèche (Collinet)
  104. La Lice et sa Compagne (Collinet)
  105. Le Loup plaidant contre le Renard par-devant le Singe (Collinet)
  106. L’Âne chargé d’éponges, et l’Âne chargé de sel (Collinet)
  107. Le Lion et le Rat (Collinet)
  108. L’Aigle et le Hibou (Collinet)
  109. Règles pour la direction de l’esprit
  110. Roland furieux
  111. L’Aigle et l’Escarbot (Collinet)
  112. Le Lion et le Moucheron (Collinet)
  113. L’Astrologue qui se laisse tomber dans un puits (Collinet)
  114. Le Lièvre et les Grenouilles (Collinet)
  115. Le Coq et le Renard (Collinet)
  116. Le Corbeau voulant imiter l’Aigle (Collinet)
  117. Le Paon se plaignant à Junon (Collinet)
  118. La Chatte métamorphosée en femme (La Fontaine, Collinet)
  119. Le Lion et l’Âne chassant (Collinet)
  120. Le Vacher et le Garde-Chasse
  121. Le Meunier, son Fils et l’Âne (Collinet)
  122. Les Membres et l’Estomac (Collinet)
  123. Le Loup devenu berger (Collinet)
  124. Les Sept contre Thèba (Eschyle, Leconte de Lisle)
  125. La Lionne et l’Ourse (Collinet)
  126. Le Curé et le Mort (Collinet)
  127. La Belette entrée dans un grenier (Collinet)
  128. Le Laboureur et ses Enfants (Collinet)
  129. Le Lion, le Singe, et les deux Ânes (Collinet)
  130. La Laitière et le Pot au lait (Collinet)
  131. Les Deux Coqs (Collinet)
  132. Les Misérables TI L6
  133. Les Misérables TI L7
  134. Les Misérables TI L8
  135. Hymnes homériques/À Dèmètèr 2
  136. Les Misérables TI L3
  137. L’Avare (Imprimerie nationale)
  138. Balthasar
  139. Simonide préservé par les Dieux (Collinet)
  140. Contre ceux qui ont le goût difficile (Collinet)
  141. Conseil tenu par les Rats (Collinet)
  142. Testament expliqué par Ésope (Collinet)
  143. La Colombe et la Fourmi (Collinet)
  144. Bouvard et Pécuchet
  145. Le Renard et le Bouc (Collinet)
  146. L’Aigle, la Laie, et la Chatte (Collinet)
  147. L’Ivrogne et sa Femme (Collinet)
  148. La Goutte et l’Araignée (Collinet)
  149. Le Loup et la Cigogne (Collinet)
  150. Le Lion abattu par l’homme (Collinet)
  151. Le Renard et les Raisins (Collinet)
  152. Le Cygne et le Cuisinier (Collinet)
  153. Les Loups et les Brebis (Collinet)
  154. Le Lion devenu vieux (Collinet)
  155. Philomèle et Progné (Collinet)
  156. La Femme noyée (Collinet)
  157. Le Chat et un vieux Rat (Collinet)
  158. Le Lion amoureux
  159. Le Médecin volant
  160. Le Mariage de Figaro
  161. Les Précieuses ridicules
  162. Le Père prudent et équitable
  163. Le Berger et la Mer (Collinet)
  164. Sganarelle ou le Cocu imaginaire
  165. La Mouche et la Fourmi (Collinet)
  166. Le Jardinier et son Seigneur
  167. L’Amour Médecin (Imprimerie nationale)
  168. L’Âne et le petit Chien (Collinet)
  169. Le Cid
  170. Le Combat des Rats et des Belettes
  171. Le Singe et le Dauphin (Collinet)
  172. L’Homme et l’Idole de bois (Collinet)
  173. Le Chameau et les Bâtons flottants
  174. Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen
  175. La Grenouille et le Rat (Collinet)
  176. Tribut envoyé par les animaux à Alexandre (Collinet)
  177. Le Cheval s’étant voulu venger du Cerf (Collinet)
  178. Le Renard et le Buste (Collinet)
  179. Le Loup, la Chèvre, et le Chevreau (Collinet)
  180. Ghazels

Discussions 2008[modifier]

Protection[modifier]

Bonjour,

Je propose de changer la protection de « Admins seulement » vers « Semi-protection ». Yann 20 janvier 2008 à 09:50 (UTC)

Discussions 2007[modifier]

Peut-on valider un sonnet tout seul ? Par exemple celui-ci ? --Zephyrus 2 juin 2007 à 15:44 (UTC)

Je suis d'accord, lorsque le contributeur est connu pour son sérieux et que le texte est court, ce qui est bien évidemment le cas pour l'exemple donné ci-dessus. Dans tous les cas, la liste qui doit impérativement rester fiable est la liste des documents validés, modifiable uniquement par un administrateur. C'est donc aux administrateurs de vérifier le sérieux de la relecture avant de modifier ladite liste. François 2 juin 2007 à 19:59 (UTC)
La question étant à double sens, je répondrais également que oui on peut valider une partie d'une oeuvre, sachant qu'il reste préférable de la valider entièrement, sinon on risque de ne plus s'y retrouver. Aussi, il est peut-être intéressant d'indiquer dans la page des documents validés l'oeuvre complète, en indiquant qu'elle est partiellement validée ; et indiquer dans la page sommaire de l'oeuvre quelles sont les parties validées. François 2 juin 2007 à 20:03 (UTC)

Cette condition :

dont la relecture par rapport à une édition de référence a été effectuée par au moins deux contributeurs expérimentés ;

ne devrait-elle pas être plus explicite ? Si je copie un texte de Gutenberg (édité d'après les images de l'édition), et que je le relis en mode page, il est clair que sa qualité est ce que l'on peut faire de mieux, bien que le texte ne soit relu que par un contributeur expérimenté de Wikisource. Ne peut-on ajouter dans la liste des conditions les sites qui fournissent le même travail de validation que Wikisource ? Marc 2 août 2007 à 23:47 (UTC)

Oui, je suis d'accord. Il faut cependant être sûr que l'édition de référence du site soit la même que la notre (j'ai eu le cas d'éditions différentes avec Les Misérables, voir cette discussion. (je ne suis pas réveillé ce matin ; vu que tu compares en mode Page, il n'y a pas ce problème !)
Dans le même ordre d'idée, je relis deux fois un texte dont j'ai fait l'OCR (ex : La Case de l’oncle Tom). La première fois par comparaison ligne à ligne en corrigeant les erreurs trouvées, la seconde fois en lisant simplement le texte pour récupérer les quelques erreurs non corrigées la première fois. Peut-on dans ce cas valider le texte, ou doit-il quand même passer par les fourches d'un autre contributeur ? (sachant que pour ce texte en particulier, eBook doit le reprendre en m'indiquer les erreurs trouvées). François 3 août 2007 à 07:49 (UTC)
Je trouve que ce n'était pas une bonne idée de créer cette catégorie. D'une part cela déprécie les documents qui ont étés notés Relu et corrigé, et d'autre part ça augmente la complexité du système. Si nous voulons convaincre que les textes ont été vérifiés, nous devons utiliser un système simple, qu'un lecteur extérieur puisse comprendre en quelques secondes. Sinon les gens n'auront pas confiance. ThomasV 3 août 2007 à 09:05 (UTC)
Je n'ai pas compris ce que tu veux dire, Thomas : penses-tu qu'il faudrait valider tous les Relu et corrigé ? --Zephyrus 3 août 2007 à 10:38 (UTC)
Je ne pense pas qu'il soit bon qu'une personne puisse aller toute seule au-delà de Relu et corrigé. Sinon, ma question c'était juste de savoir si édition Gutenberg (Proofread) + relecture Wikisource mode page = Texte validé. Marc 3 août 2007 à 10:45 (UTC)
Pour la qualité du texte, Marc, oui, certainement. Ce qui me retient est la notion de texte complet : par exemple beaucoup d'éditions de La Petite Dorrit en français omettent tout ou partie du chapitre X « Renfermant toute la théorie de l'art de gouverner »: une seule relecture suffit-elle pour s'apercevoir de ce genre de rewriting, et les contributeurs de Gutenberg surveillent-ils aussi leurs éditions à ce niveau ? À vrai dire je n'ai aucune raison de penser qu'ils ne le font pas ; je pose seulement la question. --Zephyrus 3 août 2007 à 11:45 (UTC)
Ce n'est pas ce que je veux dire. Je voudrais qu'on adopte un système de règles qui soit simple. Plus le système est complexe, plus il y a de chances que chacun en fasse une interprétation différente de celle du voisin. C'est pour ça que je pense qu'il faut avant tout se mettre d'accord sur le nombre de niveaux. Je trouve que le système À évaluer,Texte incomplet,Texte complet non-formaté,Texte complet et formaté, à relire,Relu et corrigé est très bien, car il est très lisible. De plus, il comporte déjà cinq niveaux, ce qui est beaucoup. Ajouter un niveau 'étoile' ne clarifie rien, c'est de l'inflation.
Ceci dit, il est peut être temps de remettre en question la sémantique de ce système. C'est un autre débat. Quoi qu'il en soit, si la sémantique actuelle n'est pas bonne, ce n'est pas en ajoutant des niveaux ('étoile', etc) qu'on clarifiera les choses.
Pour ce qui est du niveau maximum Relu et corrigé, on pourrait le réserver aux textes dont les scans sont disponibles. Il faut savoir que sur le wikisource allemand, tout texte qui est fourni sans image scannée est immédiatement effacé (Marc en a fait les frais). Sans être aussi extrémiste, je pense qu'on pourrait distinguer les textes pour lesquels nous pouvons garantir la fiabilité, en leur réservant le niveau maximum.
ThomasV 3 août 2007 à 11:35 (UTC)
Pour moi, la distinction entre Relu et corrigé et la validation Texte validé, c'est que la page Wikisource:Documents validés est contrôlée par les administrateurs, ce qui fait qu'il ne peut normalement pas y avoir un texte dans cette liste suite à un abus ou une plaisanterie d'un contributeur. N'importe qui peut mettre Relu et corrigé, et personnellement je ne me vois pas vérifier si tout texte taggé Relu et corrigé vérifie tous les critères (notamment sur la complétude et le formatage). En clair, Relu et corrigé signifie texte de bonne qualité, mais cela n'est pas sûr, alors que Texte validé assure que le texte est de bonne qualité. Il n'y a pas dégradation du Relu et corrigé, mais plutôt validation de celui-ci. Personnellement, je préfère garder ce système, en améliorant les explications si celles-ci ne sont pas suffisamment claires. François 3 août 2007 à 12:49 (UTC)
Quant à l'obligation d'avoir le scan, c'est délicat. Il existe des textes (la Bible par exemple) dont nous n'avons ni les scans, ni même un lien vers les scans. Devons-nous les dégrader à Texte complet et formaté, à relire ? Je ne crois pas. eBooksGratuits comme Gutemberg ne fournissent pas les scans des textes mis en ligne, je ne pense pas que les utilisateurs de ces sites soient inquiets sur la qualité de ce qui leur est donné. François 3 août 2007 à 12:56 (UTC)