100%.png

La Torture aux Pays-Bas autrichiens pendant le XVIIIe siècle

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


LA
TORTURE AUX PAYS-BAS AUTRICHIENS
PENDANT LE XVIIIe SIÈCLE


SON APPLICATION. — SES PARTISANS ET SES ADVERSAIRES. — SON ABOLITION

ÉTUDE HISTORIQUE
PAR
EUGÈNE HUBERT
PROFESSEUR À L’UNIVERSITÉ DE LIÈGE


Tortura, res fragilis, pericolosa, et quae veritatem fallat
Ulpien
Etiam innocentes cogit nientiri dolor
Sénèque

Présenté à la Classe des lettres dans la séance du 12 octobre 1896


TABLE DES MATIÈRES.

Pages.
  
Sur quoi repose l’idée de la torture 
 13
  
La torture des esclaves dans l’antiquité 
 13
  
Les crimes de lèse-majesté et la torture des hommes libres 
 14
  
Objections de Cicéron et de Quintilien 
 14
  
Influence du Christianisme 
 14
  
La torture disparaît au fur et à mesure des progrès accomplis par les Barbares 
 14
  
Avènement de la procédure inquisitoriale 
 15
  
Renaissance et généralisation de la torture 
 15
  
La torture dans les Pays-Bas 
 15
  
Erreurs judiciaires dues à l’usage de la torture au XVe siècle 
 16
  
Modes de torture : la corde, tormentum ignis, tormentum aquæ,
les brodequins 
 17
  
L’estrapade, le chevalet, le collier 
 18
  
Le système usité à Mons, à Looz, la veille 
 19
CHAPITRE PREMIER.
La législation sur la torture pendant le XVIIIe siècle, jusqu’aux premières tentatives
de réforme
.
  
Les ordonnances du 9 juillet 1570 
 21
  
Impopularité des ordonnances 
 23
  
La torture contre les contumaces 
 25
  
Torture des convaincus qui persistent à nier 
 27
  
Difficulté soumise au Gouvernement par le Conseil de Luxembourg 
 28
  
Torture répétée quatre fois d’un bourgeois de Malines 
 28
  
Enquête prescrite par Marie-Élisabeth 
 29
  
Les instructions du Gouvernement inobservées 
 31
  
Affaire de Wamont 
 31
  
Appréciation de Jousse 
 32
  
Démarches du Magistrat de Louvain, des hommes de fief du Péron d’Audenarde, du bourgmestre du Franc de Bruges, du Magistrat d’Ypres 
 32
  
Décision du Conseil privé 
 33
  
La torture appliquée au criminel convaincu, pour lui faire dénoncer ses complices 
 33
  
Controverse entre Zypaeus et Wijnants 
 34
  
La torture d’inquisition 
 34
  
Règlement des Archiducs, du 28 septembre 1617 
 35
  
La torture dont on se sert pour convaincre l’accusé 
 36
  
Conditions requises pour que la torture puisse être décrétée 
 36
  
Pouvoir quasi discrétionnaire du juge 
 38
  
Ce qu’il faut entendre par indices 
 38
  
Opinion de Carpzovius sur ce point 
 39
  
Personnes dispensées de la torture 
 40
  
Le jugement ordonnant la torture n’est pas susceptible d’appel 
 41
  
Le jugement peut être suspendu pour permettre au souverain d’user de son droit de grâce 
 42
  
La séance de torture 
 42
  
L’accusé n’est pas astreint au serment 
 43
  
Le patient ne peut être détaché qu’après une confession complète 
 45
  
Rôle du médecin et du chirurgien… 
 46
  
Instructions à l’usage des commissaires 
 46
  
Cruautés commises à l’égard d’accusés infirmes 
 47
  
Durée de la question 
 49
  
Exemples de torture prolongée 
 50
  
Correspondance de Kaunitz et Cobenzl sur ce sujet 
 53
  
L’aveu répété en dehors de la chambre de torture 
 54
  
Révocation de l’aveu 
 55
  
Avis de Serpillon et des échevins d’Anvers sur ce point 
 56
  
Réitération de l’épreuve 
 56
  
Arnold L… à Louvain en 1704 
 56
  
Que devient l’accusé qui a supporté les tourments sans faiblir ? 
 56
  
Abus en Brabant 
 58
  
Abus en Allemagne 
 38
  
Abus en Hollande 
 60
  
Ce qu’il faut entendre par indices nouveaux 
 60
  
Opinion de Voorda sur ce point 
 60
CHAPITRE II.
Le mouvement de l’opinion contre la torture depuis le XVIe siècle jusqu’au XVIII..
  
Critiques de Montaigne contre la torture 
 61
  
Charron. — Louis Vivès 
 61
  
Josse de Damhoudere 
 62
  
Hippolyte de Marsiliis et le supplice de la veille 
 63
  
J. Clarus 
 63
  
Aveux de Binsfeld 
 64
  
Pierre Ayrault 
 64
  
Manque d’humanité au XVIIe siècle 
 04
  
Robert Estienne. — Farinacius 
 65
  
Carpzovius 
 65
  
Antoine Despeisses…… 
 66
  
La réforme criminelle de 1670 en France 
 66
  
Lamoignon propose d’abolir la question préparatoire 
 66
  
Frédéric-Auguste von Spee et la Cautio criminalis 
 67
  
Augustin Nicolas 
 70
  
Aveux de Döpler 
 75
  
Alexandre Verri 
 75
  
César de Beccaria et le Traité des délits et des peines 
 75
  
Succès de ce livre 
 77
  
Vincenzo Facchinei 
 77
  
Jousse. — Muyart de Vouglans 
 78
  
Bayle. — Montesquieu. — Voltaire 
 79
  
Le Dictionnaire encyclopédique. — Risi. — Seigneux de Correvon. — Serpillon. — Servan 
 80
  
Réserves de Risi, de Brissot, de Voltaire 
 81
  
Propositions de réforme de Servin 
 81
  
Déclaration de Louis XVI, le 2 décembre 1780 
 82
  
Lit de justice tenu à Versailles, le 8 mai 1788 
 83
  
Conséquences de la disgrâce de Lamoignon 
 83
  
Vœu des Cahiers en faveur de l’abolition de la torture 
 83
  
La torture abolie par l’Assemblée nationale, le 11 octobre 1789 
 83
  
La torture abolie en Prusse, en Russie, en Bavière, en Saxe, en Suède, en Autriche 
 84
  
Les adversaires de la torture en Autriche avant 1768 
 84
  
La Constitutio criminalis Theresiana 
 85
  
Joseph von Sonnenfels 
 85
  
Sonnenfels et Marie-Thérèse 
 85
  
Le Mémoire de Sonnenfels contre la torture 
 86
  
Discussions au Conseil d’État 
 89
  
Proposition transactionnelle de Stupan et Hatzfeldt 
 89
  
Intervention de Joseph II 
 89
  
Abolition de la torture dans les États héréditaires le 2 janvier 1776 
 89
  
Législation des Provinces-Unies 
 90
  
Commission de réforme de 1734 
 90
  
Les adversaires de la torture : Graevius, Matthaeus 
 91
  
Van Heemskerk, Jonktijs 
 91
  
Les thèses de Leyde sur la torture 
 92
  
Le Jus ecclesiasticum universum de Van Espen 
 93
CHAPITRE III.
Le Gouvernement autrichien et l’abolition de la torture dans les Pays-Bas..
  
La question des incendiaires à Luxembourg 
 95
  
Circulaire du Gouverneur général du 7 août 1765 
 96
  
Réponses des Conseils 
 97
  
L’abolition de la torture remise à l’ordre du jour du Conseil privé, le 24 février 1771 
 101
  
Les mémoires du conseiller de Fierlant 
 101
  
Ces mémoires envoyés à l’avis de tous les Conseils de justice 
 103
  
Réponses des Conseils 
 104
  
Suppression de la torture dans les tribunaux militaires 
 109
  
La torture appliquée pendant les dernières années du règne de Marie-Thérèse 
 110
  
Premières années du règne de Joseph II 
 113
  
Décret du 3 février 1784 défendant à tous les juges de mettre un accusé à la question sans l’autorisation spéciale du Gouvernement 
 117
  
Protestations des Conseils de Namur et de Flandre 
 119
  
Projet de refonte générale des lois pénales 
 120
  
Édit du 3 avril 1787 pour la réformation de la justice aux Pays-Bas 
 121
  
Protestation du Conseil de Hainaut 
 122
  
L’Édit n’est pas observé 
 122
  
L’Édit est retiré 
 122
  
Il est définitivement abrogé par Léopold II 
 123
  
La conquête française 
 124
  
Le procès Mertens à Anvers 
 124
  
Abolition de la torture en Belgique le 23 brumaire an III 
 131
  
Note complémentaire 
 133


----