Le Captain Cap

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



PREMIÈRE PARTIE

LE CAPTAIN CAP

devant le suffrage universel


DEUXIÈME PARTIE

LE CAPTAIN CAP

Ses aventures, ses idées, ses breuvages

Chapitre I. — Les aventures du Captain Cap dans la région du Haut-Niger. Apparente solidarité du boa et de la girafe au cours d’une laryngite chez ce quadrupède à qui la nature se plut à monter le cou 
 45
Chapitre II. — Où l’on apprend comment le Captain Cap acquitte ses dettes d’amour 
 51
Chapitre III. — Où se découvre l’existence du Meat-land : autrement dit terre de viande, riche carrière de charcuterie, située près d’Arthurville (Province de Québec) 
 54
Chapitre IV. — Où apparaît, par l’exemple du Captain Cap, la vanité de la science hypnotique et le néant des influences auto-suggestives 
 59
Chapitre V. — Où s’instance par les soins du Captain Cap une contradictoire expérience d’autosuggestion des moins péremptoires 
 64
Chapitre VI. — Où le Captain Cap indique un moyen bien simple d’assurer l’équilibre européen 
 68
Chapitre VII. — Où le Captain Cap donne une magistrale leçon de savoir-faire à un barman ignare, européen et ahuri 
 73
Chapitre VIII. — Où Cap fait d’heureuses recherches sur l’authentique prénom d’un orang-outang à tort qualifié Auguste 
 79
Chapitre IX. — Résumé trop succinct, hélas ! d’une conférence du Captain Cap sur un projet de nouvelle division pour la France 
 84
Chapitre X. — Exposé de la méthode employée par le Captain Cap pour établir le record du millimètre et du record du « gnon ». Cap, champion du monde ! 
 87
Chapitre XI. — Nouveau projet du Captain Cap pour communications inter-astrales 
 95
Chapitre XII. — Récit incroyable, mais vrai, de dressages d’animaux, obtenus sans effort par de patients bipèdes 
 99
Chapitre XIII. — Description oiseuse et par conséquent détaillée des manipulations minutieuses et efficaces au moyen desquelles on remet à neuf les vieux confetti 
 105
Chapitre XIV. — Le Captain Cap et la défense nationale. — Nouveau mode de transport de dépêches. — La critique du général Dragomirov 
 111
Chapitre XV. — La question des ours blancs devant le Captain Cap 
 116
Chapitre XVI. — L’anti-filtre du Captain Cap ou un nouveau moyen de traiter les microbes comme ils le méritent 
 122
Chapitre XVII. — Où le Captain Cap réussit sans appareil à ascensionner avec la régularité d’un oiseau 
 127
Chapitre XVIII. — Description d’une ingénieuse machine de l’invention de Cap pour faire du deux cent trente-quatre à l’heure 
 133
Chapitre XIX. — Ce qu’on peut appeler sans crainte la maison vraiment moderne 
 137
Chapitre XX. — Une création du Captain Cap : le Grandiose Billard Club 
 141
Chapitre XXI. — Où le Captain Cap nous donne d’intéressants tuyaux sur le ferrage des chevaux dans les pampas d’Australie 
 145
Chapitre XXII. — Dans lequel le Captain Cap se paye — et dans les grandes largeurs, encore ! — la tête de l’estimable M. Alphonse Allais 
 151
Chapitre XXIII. — Dans lequel M. Mougeot afflige par l’étendue de son cynisme mercantile l’âme délicate du Captain Cap 
 159
Chapitre XXIV. — Où l’on voit, tel saint Michel terrassant le démon, notre ami Cap avoir raison des plus basses températures 
 164
Chapitre XXV. — Où il est question, c’est le cas de le dire, d’un tas de cochonneries 
 169
Chapitre XXVI. — Où l’on verra les nuages à grêle n’en mener pas large devant le système du Captain Cap 
 174
Chapitre XXVII. — Difficulté de la poésie française pour certains étrangers 
 179
Chapitre XXVIII. — Odieuse violation d’un règlement formel 
 184
Chapitre XXIX. — Où Parmentier se voit contester sa gloire 
 189
Chapitre XXX. — Le renard bleu à la portée des plus petites bourses 
 193
Chapitre XXXI. — Les camelots devant le Captain Cap, et M. Salomon Reinach 
 200
Chapitre XXXII. — Le sanatorium de l’avenir 
 207
Chapitre XXXIII. — Un aspect nouveau de la métallothérapie 
 212
Chapitre XXXIV. — Franchissons les rivières sur des ponts formés par des dos de crocodiles 
 217
Chapitre XXXV. — La sécurité dans les théâtres 
 221
Chapitre XXXVI. — Où la Russie cherche à voler un peu de gloire au Captain Cap 
 225
Chapitre XXXVII. — Où le Captain Cap fait luire aux yeux des auteurs et des éditeurs une séduisante aurore 
 229
Chapitre XXXVIII. — Où le Captain Cap ne badine pas quand on cherche à se payer sa fiole 
 233
Chapitre XXXIX. — L’économie alliée au bien-être 
 237
Chapitre XL. — Dans lequel on voit évoluer M. Brunetière et des kangourous 
 241
Chapitre XLI. — Fragment d’une conférence du Captain Cap sur la question des phares 
 245
Chapitre XLII. — Où il est question, pour faire plaisir à la population parisienne, de l’abaissement du prix du gaz 
 249
Chapitre XLIII. — Où il est question du porc, cet utile auxiliaire du charcutier, comme disait Buffon 
 252
Chapitre XLIV. — Où Cap prouve jusqu’à l’évidence qu’il aime à se rendre compte 
 256
Chapitre XLV. — Supériorité de la pratique sur la théorie 
 260
Chapitre XLVI. — Où l’on voit le Captain Cap, alors jeune homme, abuser de sa science chimique pour jeter le trouble dans un intérieur bourgeois 
 264
Chapitre XLVII. — Inconvénient d’une mauvaise prononciation 
 268



Imp. Paul Dupont, Paris 1er Arr. — 204.8.1902 (Cl.).