éléments Wikidata

Livre:Le Tour du monde - 20.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Tour du monde - 20.djvu
JournalLe Tour du monde
VolumeVolume 20
ÉditeurÉdouard Charton Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionLibrairie Hachette et Cie
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1869
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Série

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 -

Pages

001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 TdM TdM TdM TdM - - -



LES NAUFRAGÉS DES AUCKLAND, par M. RAYNAL. (1863-1865. – Texte et dessins inédits.) …1


VOYAGE DANS LES PROVINCES MÉRIDIONALES DE L’INDE, par M. ALFRED GRANDIDIER. (1862-1864. – Texte et dessins inédits.)

  • Chillambaram. – Combaconum. – Tanjore. …49
  • Trichinopoly. – Sriringam. – Madoura. – Le pont d’ Adam. …65
  • De Colombo à Kandy et dans le nord de l’île de Ceylan. …81
  • Aripo. – La pêche des perles à Ceylan. – Excurssion aux ruines de la cité sainte d’Anaradhapoura. …97
  • Ceylan (suite). – Mœurs et coutumes autour d’Anouradhapoura. – Autres cités ruinées de l’île. – Les fièvres des jongles. – Retour à Colombo. – Départ pour Bombay. – Le cap Comorin. – La côte de Malabar. – La ville de Bombay. …113
  • Bombay (suite). – Elephanta. – Les Bazars. – Les Banyans. – Les Djaïnes. – L’île de Salcette et les caves de Kanhéri. – Chaînes occidentale des Ghauts. – Excursion à Pounah, – à Sattara. – Les tribus primitives des Ghauts. – Les éléphants sauvages. …129
  • Retour vers le nord. – Les temples souterrains en général et les caves de Karli en particulier. Daoulatabad, la cité des dieux. – Aurungabad, la ville d’Aurungzeb. – Les thugs. – Adjountah. – Coup d’oeil rétrospectif sur les destinées de l’Inde. …145


LES CAPTIFS DE THÉODOROS, d’après la relation du docteur BLANC. (1866-1868. – Traduction et dessins inédits.)

  • L’empire d’Éthiopie. – Sa grandeur, sa décadence. – Débuts et carrière de Kassa, plus connu sous le nom de Théodoros, empereur ou roi des rois d’Éthiopie. – Magdala. …161
  • Arrivée de Théodoros à Magdala. – Hésitation dans ses discours et dans ses actes. – Massacres des captifs indigènes. – Combat de Fahla. – Moment critique pour les captifs anglais. – Leur délivrance. – Assaut de Magdala et mort de Théodoros. – Son tombeau. …177


LE JAPON, par M. AIMÉ HUMBERT, ministre plénipotentiaire de la Confédération Suisse. (1863-1864. – Texte et dessins inédits.)

  • La banlieue (suite). – Le nouvel an à Yédo. …193
  • Le nouvel an à Yédo (suite). …210


VOYAGE ET AVENTURES DANS LA COLOMBIE ANGLAIS, L’ILE VANCOUVER ET L’ALASKA (Amérique septentrionale), par FRÉDÉRICK WHYMPER. (1864-1867.)

  • Le Caribou. – Déception des mineurs. – La Colombie anglaise. – La côté de Bute. – Une forêt. – Misère des Peaux-Rouges. – Porteurs. – Le dialecte chinouk. – À la recherche d’un homme égaré. – Le grand torrent. – Le glacier. – Nouvelles sinistres. – Un voyage en canot sur l’océan Pacifique. – Une île en feu. – Le massacre de Bute. – Émotion de la colonie. – On poursuite les meurtriers. – On organise une expédition dans l’île Vancouver. – La rivière Cowitchan. – Kakalatza et son chapeau. – Récits de la veillée. – Mésaventures nautiques. – Excentricités de notre radeau. – Le village de Whyack. – Les Peaux-Rouges. – La rivière Souk. – Nous découvrons une mine d’or. – Nanaimo. – Acquisition de l’Amérique russe par les États-Unis. – Acte de vente. – Expédition de la Compagnie de télégraphe occidental. – Sitka. – Indiens Kaluches. – L’hospitalité russe. …225
  • Départ de Sitka. – Volcans de la passe d’Ounimak. – Baie de Plover. – Les Tchouktchis. – Petropaulowski. – Volcans. – Retour à San-Francisco. – Nouvelle expédition. – Michaelowski. – Ounalatchit. – Le fleuve Youkon. – Noulato. – La journée la plus froide de l’année. – Fête de Noël. – Aurore boréale. – La tribu des Co-Youkons. – Massacre de Noulato. – Un meurtrier indien. – Veillée funèbre. – Cercueils aériens. – Superstitions. – Chasse aux rennes ; battues. – Transport des nouvelles. – Fourrures et commerce. – Bésicles indiennes. – Poupées. – Premières brises du printemps. – Débâcle de l’Youkon. …241
  • Préparatifs de voyage. – Nos canots. – Immensité du fleuve. – Navigation périlleuse. – Iles submergées. – Vue du mont co-Youkon. – Flottille en écorce de bouleau. – NeWicargout. – Un docteur indigènes. – Fauteuil à l’usage des babys. – Rencontre d’un déserteur. – Passion des Indiens pour la musique bruyante. – Halage. – Lagune. – Pyramide de bois flotté. – Noucloukayette. – Réception caractéristique. – Nous nous séparons des Russes. – Coiffure des indigènes. – Rapides. – Les remparts du fleuve. – Chasse à l’élan. – Indiens des possessions anglaises. – La rivière Porcupine. – Le fort Youkon. – Séjour au fort. – Une foire indienne. – Les fourrures. – Traineaux anglais. – Départ. – Nous nous laissons aller au fil de l’eau. – Noulato. – Anvic. – La mission. – Les bouches de l’Youkon. – Saint-Michel. – Mauvaise nouvelle. – Retour. …257


VOYAGE EN ESPAGNE, par MM Gustave DORÉ et le baron Ch. DAVILLIER. (1862. – Dessins inédits de Gustave DORÉ. – Texte inédit de M. le baron Ch. DAVILLIER).

  • DE TOLÈDE À MADRID. – L’ancienne route de Tolède à Madrid. – Illescas et sa posada. – De Tolède à Aranjuez par le chemin de fer. – Les roseaux des bords du Tage. – Le Palais d’Aranjuez ; le Gabinete et les porcelaines du Buen-Retiro. – Les jardins. – Aranjuez au temps de Mme d’Aulnoy et de Saint-Simon. – Le Jardin de la Isla et Velasquez. – Les fontaines. – La Casa del Labrador ; un mobilier rustique. – Les chasses d’Aranjuez sous Philippe V et sous Charles III ; les sangliers dans les rues. – Les buffles et les chameaux. – Les taureaux des bords du Jarama ; encore les herraderos. – Les ânes d’Aranjuez. – La ville. – Combats de taureaux contre des nègres et contre des chameaux ; un taureau vainqueur d’un tigre. – d’Aranjuez à Madrid. – Les Espagnols aiment-ils la campagne ? – Un poëme sur la vie rustique. – Arrivée à Madrid. …273
  • MADRID. – Madrid ; ses historiens et ses chroniqueurs. – Fables sur sa fondation. – Philippe II en fait sa capitale. – Les maisons de Madrid au dix-septième siècle ; richesses des appartements. – Mme d’Aulnoy et Saint-Simon à Madrid. – Saleté des rues. – Le poême de Madrid ridicule. – El agua va ! – Embellissements de la capitale sous Charles III. – Le climat est-il salubre ? – Proverbes sur l’air de Madrid. …283
  • MADRID (suite). – La Puerta del Sol et ses embellissements. – Les hôtels de Madrid. – La fonda de Paris et la fonda del Principe. – Cherté des terrains et des maisons. – Les boutiques. – Les petites industries de la place publique. – Les marchands de journaux. – Les aguadores. – Les mozos de cordel. – La Puerta del Sol il y a vingt ans. – La loterie du Cochino de San Anton. – Tentative de réaction contre la mantille. – Les carruajes de plaza et les cocheros. – La presse espagnole. – Les grands journaux de Madrid ; la seccion de anuncios. – La petite presse à Madrid. – Le Padre cobos. – La Sopa-boba. – Le Cascabel et le Gato. – La Luneta. – Le Tio Patazas. – Le Gil-Blas. – Le Don Quijote. – El Mosquito. – Las Animas. – La Gorda. – Les journaux tauromachiques : Le Tio Caniyitas, le Tio Macan, El Lidiador El Clarin. – La petite presse à Barcelone : Un Tros de paper. – La Tranca. – El Orpheon, El Eco de Euterpe, etc. – La Escoba. – El Diablo suelto. – La Campana Eulalia. – La Charanga. – La Flaca. – Les petits journaux à Valence, à Séville, à Cordoue, etc. – La calle de Alcalá. – L’Académie de San Fernando. – Le Tiñoso de Murillo ; un portrait par Goya. – La Historia natural ; le Megatherium. – Le palais des Cortès. – La statue de Cervantès. – La Casa de Oñate. – Les grands d’Espagne au dix-septième siècle ; richesse de leurs demeures ; leur argenterie. – Le palais des duc d’Osuna, de Medina Celi, de Frias, etc. – Les théâtres de Madrid. – Le Teatro Real. – Le Teatro del Principe. – La Zarzuela. – Les Variedades. – Les Novedades. – Le Teatro de Lope de Vega. – Une Zarzuela populaire de don Mariano Soriano Fuertès, le Tio Caniyitas. – Un succès théâtral en Espagne ; cent trente représentations consécutives sur deux théâtres à la fois. – Le Tio Macan. – Une chanson andalouse : Es una jembra morena. – Le libretto du Tio Caniyitas. …289
  • MADRID (suite). – La Plaza Mayor au dix-septième siècle. – Les carousels, les tournois, les illuminations. – Les Actes de foi de l’Inquisition. – Le grand Auto general de Fe de 1680. – L’échafaud de la Plaza Mayor. – Les soldados de la Fe. – Les Relaxados. – Le Quemadero. – Les dernières victimes de l’Inquisition. – Les courses de taureaux aux Fiestas Reales. – Les boutiques de la Plaza Mayor. – La Calle Mayor. – Les Maragatos et leur costume. – Les Escribanos et les Cagatintas. – Les Escribientes memorialistas. – François Ier prisonnier à Madrid. – La Casa de los Lujanes et le palais du duc del Arco. – La calle de Toledo et la calle de Segovia. – Les Chuferias valencianas. – Les quartiers populaires de Madrid. – Le pesage du charbon. – Les marchands des rues. – Les cris de Madrid. – La Fuencarralera ; la Avellanera. – La Casteñeras, la Ramilletera. – Le Naranjero. – Le Rastro. – Les Prestamistas. – Les Despachos de Vino et les Tabernas. – Les voleurs de Madrid. – La Fabrica de tabacos. – Les Cigarreras de Madrid. – Le Lavapiés et l’Ave Maria. – Les Manolos et les Manolas. – Le Prado. – Le Salon del Prado. – Les Elegantes en el Salon. – Les Français à Madrid, autrefois et aujourd’hui. – Le Paseo de la Fuente Castellana. – Le Paseo de Atocha. – La Feria de Madrid. – Les étalages des petits marchands. – Le Jardin Botanico. – Le Dos de Mayo. – Les jardins du Buen Retiro. – L’Estanque. – L’ancienne manufacture de porcelaine du Buen Retiro. – Le Musée de Madrid. – Sa fondation et ses progrès. – Les Italiens, les Flamands et les Hollandais. – L’école française. – L’école espagnole. – Velasquez et Philippe IV ; les Infantes fardées. – Les Meninas et les Enanos. – Le tableau des Lances. – Les Borrachos. – Les Hilanderas. – Murillo et ses trois manières. – Zurbaran, Juanes et Ribera. – L’école de Madrid. – Le museo nacional au Fomento. …305
  • MADRID (suite). – Les églises de Madrid. – Quelques vers de Madrid ridicule. – Santa-Maria de la Almudena ; les sculptures attribuées à Nicodème. – L’église de San Andres. – Une église de style gothique à Madrid : la Latina. – Les Descalzas Real. – San Isidro el Real. – Notre-Dame d’Atocha ; les pèlerinages royaux ; les toilettes des reines d’Espagne offertes à la sainte Vierge. – La semaine sainte à Madrid. – Les Pasos. – Le Dia de Corpus. – Les processions. – Les Flagellants d’autrefois. – La confrérie de Paz y Caridad. – La plaine de Chambéri. – Une jeune fille condamnée au supplice du garrote. – L’ancien Alcazar de Madrid au dix-septième siècle. – Saint-Simon et la prison de François Ier. – Le Palacio Real. – Les Caballerizas. – L’Armeria Real. – Les armures historiques. – Alonzo Cespédès, l’Alcide castillan. – Les casques. – La salade de Boabdil. – Les boucliers. – L’escudo de Minerva. – Les épées. – La Colada. – L’épée de Pelayo. – La copie de l’épée de François Ier. – Les épées de Gonzalve de Cordoue, de Boabdil, de Ferdinand le Catholique et de Charles-Quint. – Les selles de Jayme el Conquistador et du Cid ; Babieca. – La litière de Charles-Quint. – Le Manzanarès. – Les romances burlescos et les sonnets de Gongora. – Opinions de Quevedo et de Cervantès. – Les anciens voyageurs et le Manzanarès. – Encore des strophes de Madrid ridicule. – Le pont de Tolède et le pont de Ségovie. – Les Ballenatos ou Hijos de la ballena. – Victor Hugo et le Manzanarès. – Vers de Tirso de Molina. – Les Lavanderas. – Comment on se baignait autrefois dans le Manzanarès. – Les bains d’aujourd’hui. – Les caricatures espagnoles et le ruisseau de Madrid. – Les fêtes nationales de Madrid. – La Romeria de San Isidro. – L’ermitage du saint. – Les danses en plein air. – Guitares, castagnettes et panderstas. – La Merienda. – Le Columpio. – Les Noches de Verbena. – Le carnaval à Madrid. – Les Salones de baile ; le Bastonero. – L’enterrement de la sardine sur les bords du Manzanarès. – Le Domingo de Pinata. – La Noche Buena. – Les Aquadores et les Reyes-Magos. …321


TEMPÊTES ET NAUFRAGES, par MM. ZURCHER et MARGOLLÉ. – (1868-1869. – Texte et dessins inédits.)

  • Tempêtes du dernier hiver. – Influences du Gulf-Stream. – Naufrage de la Lérida. – Coup de mer du Péreire. – Naufrage de la Queen of South. – Sauvetage à Tenez. – Annales du sauvetage. – Cyclones de l’Océan Indien et des mers de Chine. – Le Monge et a Junon. …337


ROME, par M. FRANCIS WEY. (1864-1868. – Texte et dessins inédits.)

  • XIII. Forum et colonne de Trajan. – Compte rendu, par saint Sylvestre, d’une séance impériale à la basilique Ulpienne. – Saint-Jean de Latran, cathédrale des évêques de Rome ; Origine et légendes. – Illustrations de la Basilique d’or : Conversion de Fabiola, etc. – Reconstructions de l’édifice ; embellissements et décadence. – Baptistère et cloître. – Sainte Hélène et la basilique de Santa-Croce in Gerusalemme. – Aspects du quartier et de la place Saint-Jean in Laterano. – Le portrait authentique de Charlemagne. – Point de vue ; effets du soir. – Pourquoi cette région est déserte et le palais abandonné. – Visite aux collections de Latran : Portrait de Trajan, la Médée, l’Antinoüs ; le prototype de Méphisto, le Sophocle, etc. – Pugilistes et gladiateurs. – Nouveau musée des antiquités chrétiennes : M. de Rossi. – Explication d’un sarcophage. – Symboles païens à double entente : Bacchus, Apollon, le pasteur Aristée, etc. – Peinture des primitifs. – Les hôtes actuels de la grande salle des Conciles. – Quelques mots sur les obélisques. – Complément d’une anecdote fort connue. …353
  • XIV. Sur la place de San-Pietro in Vincoli. – Le Moïse de Michel-Ange. – Comme quoi l’impératrice Eudoxie fonda San-Pietro et fut esclave de Genseric. – Les frères Pollajuolo, etc. – Rendez-vous manqué : station aux Saints-Nérée-et-Achillée. – Saint-Sixte et les fresques du P. Besson : légende d’un peintre oublié. – PROMENADES À LA VOIE APPIENNE : – Porte Capène, Bois-sacré d’Égérie ; – Saint Serge : – Arc de Drusus et la porte Settimiana ; – Domine, quò vadis ? (légende) ; – Catacombes juives antérieures au Christ. – Paysages historiques ; – Tumuli des Horaces et des Curiaces ; – Caecilia-Metella et le brigandage féodal : métairie sur un donjon ; – Illustrations de l’avenue des Tombeaux ; Roma Vecchia et les Quintilii ; – Aspect d’un nymphée antique ; – Une chaumière dans un temple. – Romulus-Maxence : ce qu’étaient les anciens cirques ; – Le camp des Volsques et Coriolan, etc. …370
  • XV. Colonies françaises : – À la villa Medici ; – À Saint-Louis des Français. – Un salon d’autrefois : présentation à quelques ombres ; – Les Gestes de Clovis illustrés par des Italiens ; – La Sainte Cécile, par M. D. Zampieri. – O Patria !… – Souvenirs démocratiques du palais Riario : – Assassinat du comte P. Rossi ; courage du père Vaur. – Recherche d’un témoin de la mort de César : statue de Pompée au palais Spada. – Beautés du palais Farnèse. – Les Tartarughe et l’ex-palais Mattei. – Ce qu’était l’Arc Quadrifrons. – Pourquoi l’on voit des bœufs au Forum. – Arc des Orfévres et Saint-Georges au Vélabre. – Bodin et Diderot, sur l’indépendance de Papinien. – Le MONT AVENTIN : Comment fut retrouvée la muraille d’Ancus ; – Temples et couvents : Cérès et Junon, sainte Sabine et saint Alexis. – Les Femmes savantes du christianisme et leur premier cénacle. – Rencontre imprévue. – Anecdote. …386
  • XVI. Du Borgo au mont Janicule, par les remparts. – Une histoire de voleur. – Fontaine Pauline. – Étienne et sa sainte Cécile. – Curiosités de l’église. – Origine et décoration de Santa-Maria in Trastevere. – Saint Chrysogone : grand’messe in deserto. – Le corps des pompiers au temps d’Auguste : découverte récente d’une caserne de quartier. – Des bords du Tibre au monastère de Sant’Onofrio. – Monument, chambre mortuaire et portrait du Tasse ; – Ce qu’il voyait de sa fenêtre… – Jardins de Saint-Onuphre, etc. …401
  • XVII. EXCURSION À TIVOLI. – Temples et cascades ; – Résidences antiques de Tibur. – La villa d’Este et ses jardins. – Inauguration du printemps à la villa Adriana. …410


REVUE GÉOGRAPHIQUE DU DEUXIÈME SEMESTRE DE 1869, par M. VIVIEN DE SAINT-MARTIN. …417


LISTE DES GRAVURES. …425


LISTE DES CARTES. …430