éléments Wikidata

Livre:Le Tour du monde - 14.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Tour du monde - 14.djvu
JournalLe Tour du monde
VolumeVolume 14
ÉditeurÉdouard Charton Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionLibrairie Hachette et Cie
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1866
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Série

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 -

Pages

001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 TdM TdM TdM TdM - - - -



LE JAPON, par M. HUMBERT, ministre plénipotentiaire de la Confédération suisse. (1863-1864. – Texte et dessins inédits.)

  • Introduction. – Une résidence européenne au Japon. – Nos voisins. …1
  • Nos voisins (suite). – Le pays et le peuple. – La vie domestique. …17
  • Les origines du peuple japonais. – Cosmogonie. – La création. – Les dieux. – La légende d’Izanaghi et d’Izanami. – Le premier autel. – Les mias. – Description d’un temple kami. – Les premiers souverains du Japon. – Histoire de Zinmou. – Premières inventions. …33
  • Les rives classiques du Japon. – La littérature du Japon. – Une femme poëte. – Le grand siècle littéraire. …49
  • Sépultures. – Les deux empereurs. …66


VOYAGE DE L’OCÉAN PACIFIQUE À L’OCÉAN ATLANTIQUE, À TRAVERS L’AMÉRIQUE DU SUD, par M. PAUL MARCOY. (1848-1860. – Texte et dessins inédits.)

  • PÉROU. – Onzième étape. – DE NAUTA À TABATINGA. – L’auteur se voit adopté par une famille inconnue. – Portraits à la plume, d’un père, d’une mère et d’un fils. – Un gouverneur hideux, facétieux et compromettant. – Étude plastique, ethnologique et statistique du village de Nauta et de ses habitants. – Pêche et dissection d’un dauphin d’eau douce. – Le voyageur perd en une nuit le fruit de son travail. – Une Egaritea. – Dissertation sur les Indiens Cocamas. – Traité de linguistique et de musique à l’usage d’iceux. – Le village d’Omaguas et ses habitants. – Iquitos et sa population. …81
  • PÉROU. – Onzième étape. – La rivière Nanay et ses indigènes. – Oran-Pucallpa. – Où il est question de M. de la Condamine et de ses mesures de la rivière Napo. – L’Ilot d’Ambiacu. – La Mission de Pevas. – Les frères lais. – Historique de la Mission. – L’Enfant géophage. – Les Orejones d’Ambiacu. – Départ du voyageur pour la Mission de San José de los Yahuas. …97
  • Onzième étape. – DE NAUTA À TABATINGA. – Le révérend P. Manuel Rosas. – Dithyrambe en l’honneur des belles formes. – Voyage à Santa Maria. – Les eaux noires. – Yahuas relaps et Yahuas idolâtres. – La danse du Bayenté. – Composition d’un poison végétal. …113
  • Onzième étape. – DE NAUTA À TABATINGA. – Le poison des Yahuas (suite). – Leur passé et leur idiome. Retour à Pevas. – Villages de Cochiquinas et de Mahucayaté. – Indiens Marahuas et Mayorunas. Portraits et coutumes. – Peruhuaté et Moromoroté. – La Mission de Caballo-Cocha et son Missionnaire. – Pénitence imposée à deux jeunes filles. – Nuestra Señora de Loreto. – La Quebrada d’Atacoary. – Motif d’Aquarelle. – Indiens Ticunas. …129
  • Onzième étape. – DE NAUTA À TABATINGA. – Coutumes et idiome des indiens Ticunas. – Un Indien scalpé par un tigre. – Une descendante des Amazones. – Où il est question des moustiques et de la façon dont les animaux se préservent des piqûres de ces insectes. – Paysage, arc-en-ciel et tempête. – Qui traite des possessions du Brésil et de l’île de la Ronde, que beaucoup de gens appellent l’île Ronde. – Arrivée à Tabatinga. …145

VOYAGE AU SOUDAN ORIENTAL, par M. TRÉMEAUX. (1848-1860. – Texte et dessins inédits.)

  • L’Égypte. – Le Nil. – Karnak. – Défilés inextricables. – Sinistres rencontres. – Contrastes de la nature. – Installation au désert. – Carcasses d’animaux solidifiées. – Caravanes d’esclaves. …152
  • Illusion de perspective au désert. – Abandon d’un chameau épuisé. – Apparences trompeuses. – L’intérieur d’une montagne. – Obligations impérieuses du désert. – Indice de Kramsine. – L’eau nauséabonde. – Le soleil scarifie la peau. – La tempête nous menace. – Précautions contre les pluies de sable. – Chaudes rafales du Kramsine. – On ne choisit pas son lit. – Marche pénible. – Un signe d’espoir. – La joie renaît. – Chants et danses des chameliers. – Un coin de verdure après le désert. – Troupeaux nombrables. – Amphibies et autres animaux. – La nature végétale et animale s’améliore. – Devant Ouad-Médina. – Différente nature de crépuscule. – Le Kramsine naît dans le désert. – Cadavre de noir. – Différentes natures de forêts. – Charmantes retraites. – Pas de roses sans épines. – Moyen de protéger la récolte. – Sauvage beauté des forêts vierges. – Nombreux hôtes des forêts. – Perplexités nocturnes. …161
  • Homme emporté par un crocodile. – Un coup de dent de crocodile. – Chasse à l’hippopotame. – Sauvage harmonie. – Voisinage des éléphants. – Forêt grandiose, ses accidents. – Une correction turque. – Pénible route, les saisons. – Le boabab. – Principaux arbres. – Nature géologique de Seunar. – Montagnes primitives et leurs habitants. – Les carcans de l’esclavage. – Douleurs et regrets. – Fa. Méka, pauvre palais. – Fa-Zoglo. – Djellab à la recherche d’une esclave fugitive. – Abandon, évasion, recherches. – Traversée du fleuve Bleu, cataracte. – Secours inattendu. – Les empreintes sur le sol. – La fugitive découverte, garottée et bâillonnée. – Désespoir maternel. – Les voix de la forêt. – Nouveau pays. – Le Soudan égyptien. …177


EXPLORATION DE LA HAUTE-ASIE, par les frères de SCHLAGINTWEIT. (1854-1857. – Traduction inédite. – Dessins inédits.)

  • Système orographique. – Cols et sommets. – Hydrographie. – Glaciers et limites des neiges éternelles. – Faune. – Flore. – Ethnographie. – Relations politiques et commerciales. …193


VOYAGE DE L’ATLANTIQUE AU PACIFIQUE (Route du nord-ouest par terre), par le vicomte MILTON et le docteur CHEADLE. – (Traduction inédite. – 1862-1864. Dessins inédits).

  • Les deux voyageurs. – But de leur expédition. – Départ. – Originaux. – De Québec à Lacrosse. – Les wagons-dortoirs. – Saint-Paul. – Saint-Antoine. – Saint-Cloud. – Sauk-Centre. – Le bon chien Rover. – La Rivière Rouge. – Georgetown. – Voyage en canot. – Chasse. – Une tempête-ruban. – L’ozone. – Les yeux d’or. – Le fort Garry. – Fort Garry. – Il est trop tard pour traverser les montagnes Rocheuses avant l’hiver. – Bucéphale. – Notre équipage. – Nous quittons le fort Garry. – Fort Ellice. Comment se fait le pemmican. – La Saskatchaouane méridionale. – Arrivée à Carlton. – Carlton. – Départ. – La Rivière aux Coquilles. – La Belle-Prairie. – La rivière Crochet. – Comment on bâtit une hutte en troncs d’arbres. – Ameublement. – Visite de Cheadle à Carlton. – Le fort Milton est achevé. – Les Cries des Bois. – Leur contraste avec les Cries des Plaines. – Ils sont exempts de difformités. – Enfants indiens. – Un sac à mousse. – Décidément l’hiver est arrivé. – La Ronde et Cheadle partent pour les plaines. – Chasse. – Traineaux. – La Chasse aux trappes. – Les animaux à fourrure. – Valeur des différentes fourrures. – Premiers pas du trappeur dans la forêt. – L’art de poser les trappes à martre. – Trappes d’acier pour les loups et les renards. – Le wolverène. – Ses ruses. – Vie du trappeur. …209
  • La vie du trappeur (suite). – Les voyageurs quittent leurs quartiers d’hiver. – Le fort Pitt. – Les castors. – Edmonton. – M. O’B. – La contrée est inconnue à l’ouest des montagnes. – Cols et passages. – Départ d’Edmonton. – On n’y croit pas à notre succès. – Lac Sainte-Anne. – Entrée dans la forêt. – La rivière Pembina. – Le charbon de terre. – Gibier. – Curieuse coutume des tétras de saule. – Changements effectués par le castor. – Le coude du Mac Lood. – La forêt en feu. – Sauvés ! – La rivière Athabasca. – Premier aperçu des Montagnes Roclieuses. – Sur les montagnes. – Admirable paysage. – Jasper-House. – Construction d’un radeau. – Les Chouchouaps des Montagnes Rocheuses. – Passage de l’Athabasca. – La Roche du Prêtre. – Site du vieux fort Henry-House. – La vallée de la Miette. – Passage des Rapides. – La ligne de faite. – Le lac de la Bouse de Bison. – Le Fraser. – Une journée de marche dans l’eau. – Le lac de l’Élan. – Chutes Rockingham. – Le Pont de Mahomet. – Fourche du Fraser, ou Cache de la Tête-Jaune. – Pic de Robson. – Inondation et forêt. – Perte de Giscouékarn. – Nous arrivons à la Cache de la Tête-Jaune. – Nature du pays. – Vue admirable. – Versant occidental des Montagnes Rocheuses. – La poire ou la sorbe. – Peu de renseignements. – L’Iroquois retourne à Jasper-House. – Le cheval de M. O’B. est perdu. – Départ de la Cache. – Les Versants. – Rivière du Canot. – Périlleuse aventure sur un radeau. …226
  • Mont Milton. – Futaie énorme. – Passage de la rivière. – Fourche de la Thompson septentrionale. – On ne trouve pas de route. – Passage de la branche nord-ouest. – Nous perdons encore la voie. – Résolution d’aller à Kamploups. – Découverte inquiétante. – Fin de la voie. – Perdus dans la forêt. – Festin avec de la viande d’ours. – Nous commençons à nous couper une route dans la forêt vierge. – Désastres. – Nourriture quotidienne. – Le mont Cheadle. – Fruits sauvages. – M. O’B. franchit une rivière d’une façon triomphante. – Nouvelles déceptions. – Plus de provisions. – L’Indien sans tête. – Le Petit-Noir est condamné et tué. – Toujours la forêt. – Les Grands Rapides. – C’est un vrai cachot. – La Porte d’Enfer. – Une trace. – Nous sortons de la forêt ! – Notre enthousiasme à la rencontre de nos semblables. – Camp d’Indiens. – Kamploups est en vue. – En avant ! en avant ! – Fin de nos tourments. – Repos. – Kamploups. – Nous dévorons. – Départ de Kamploups. – Terrasses remarquables de la Thompson et du Fraser. – Bac de Cook. – Tombes ornées. – Grand paysage des Cagnons. – Yale. – New-Westminster. – Victoria dans l’île Vancouver. – Lilloet. Les degrés du serpent. – Les auberges sur la route qui conduit aux mines. – Cameron-Town. – William’s-reek. – Visite aux mines. – Retour. …242

VOYAGE AUX VOLCANS DE LA FRANGE CENTRALE, PAR M. FERDINAND DE LANOYE. – (1864. – Texte et dessins inédits.)

  • Comment le temps change les impressions et les jugements des hommes. – Clermont, son passé, ses monuments, son musée. – Royat et sa vallée. – Le Puy de Dôme et son cortége de volcans. – Le Malpays de la France centrale. – Les Puys de Pariou, Chopine et de Côme. – Coulées de lave de celui-ci. – Le camp des Chazaloux. – Les fonderies de Pontgibaud. – Gergovie. – Étude d’histoire et de géologie. – Vercingétorix et César. – Un humble observateur et M. Poulett-Scrope. …257
  • Les routes du Mont-Dore. – Le volcan de Gravenoire. – Menhir et tombeau. – Section méridionale des Puys et leurs champs phlégréens. – L’oasis de Randanne. – Souvenirs de M. de Montlosier. – Le lac d’Aydat et Sidoine Apollinaire. – Les sources de la Sioule. – Les roches Tuilière et Sanadoire. – La vallée du Mont-Dore au clair de lune. – Les antiquaires. – Excursions. – La cascade de Queureilh. – Le Cinclus aquaticus. – L’ensemble des monts Dores. – La gorge de Chaudefour. – Le Tartaret. – Dernière éruption du Mont-Dore. …273
  • La Haute-Loire. – Brioude et Saint-Julien. – Le pont de la Vieille-Brioude. – Changement de sol et de climat. – Fix et notre ami Joanne. – La Chaise-Dieu et George Sand. – Excursion sur la crête de Velay et dans les âges géologiques. – Le bassin de la Haute-Loire. – La ville du Puy-en-Velay. – Ses monuments. – Sa banlieue. – Ascension du Mézenc. …289


LE JAPON, par M. AIMÉ HUMBERT, Ministre plénipotentiaire de la Confédération suisse.

  • Une excursion à Kanasawa. – La résidence des siogouns. – Les temples de Kamakoura. …305
  • Le temple d’Hatchiman, à Kamakoura. – Le bouddhisme au Japon. – Les bonzes. …321
  • Taïcosama. …337


VOYAGE EN ESPAGNE, par MM. GUSTAVE DORÉ, et CH. DAVILLIER. (1862. – Dessins inédits de Gustave Doré, texte inédit de M. Ch. Davillier.)

  • SÉVILLE. – L’Alcazar de Séville ; le Patio de las doncellas. – La Sala de Embajadores. – Le Patio de las Munecas. – Pierre le Cruel et Maria de Padilla ; le rey Bermejo et ses trésors. – Les Banos de Padilla. – La Capilla de Azulejos. – Les jardins de l’Alcazar. – La Casa de Pilatos. – La Juderia et la Moreria. – La Calle del Candilejo ; la Cabeza del rey don Pedro. – La Universidad. – Le couvent de Santa-Palla ; une façade d’église en faïence. – Le musée de Séville ; la salle de Murillo ; le Torrigiano. – Les théâtres de Séville. – Fanfaronnades andalouses : – Pacomandria y sacabuchés. – Les Estranjis. – Geroma la castanera. – Comment on traite les étrangers dans les sainetes. – Inglis-manglis, Gabachos et Franchutes. – Les Barateros de Séville ; la gente de mal vivir ; la chanson du Baratero sevillano. – La prison ; les carceleras, ou chansons de prisonniers. – Les barbiers de Séville. – Une barberia. – Les borberillos, ou barbiers en plein air. …353
  • Le faubourg de Triana et ses habitants. – L’église de Santa-Ana. – Sainte Justine et sainte Rufine. – Les faïences de Triana. – Les Gitanos ; leurs occupations et leurs habitudes. – Le calo, ou langue des Gitanos ; ses légendes et ses poésies ; une malédiction gitana. – Les diseuses de bonne aventure : la caridad ; don Miguel de Manara ; les chefs-d’œuvre de Murillo. – Un tableau de Juan Valdès Leal. – La Fabrica de Tabacos le Polvo sevillano. – Les Cigarreras ; les Pureras. – Le Capataz ; les Maestras et les Capatazas. – Les cigarreros de papel ; les puros. – Les repas des cigarreras ; les empapeladoras. – La sortie des ouvrières ; ce qu’elles sont dans la vie privée ; la Relacion de las cigarreras. – Majas et Majos ; la gente de Cuerno. – Le dialecte andalous. – Le Ceceo. – La Feria de Sevilla ; les Gitanos chalanes. Les botilleras et les ermitas. – La zambomba. – La noche buena. – La velada de San Juan. – La Alameda de Hercules ; les puestos de bunuelos et de flores ; les puestos de agua. – Le retour de la feria de Torrijos ; la calle de Castilla ; les Majas habillés à la française. – Gitano ivre-mort. – Les Romerias. – La Virgen del Rocio. …369
  • Les fêtes religieuses de Séville : les Pasos. – Judas Iscariote. – Jesus Nazareno del gran Poder. – Un cierge monstre, le Cirio Pascual. – Les Cofradias, les Nazarenos ; les Caperuzas. – Da entrada del Cristo en Jerusalen. La Prision del Senor. – Les Tinieblas et le Miserere à la cathédrale. – Le Monumento. – Les processions du Vendredi saint. – Le cortége de la Mort et l’Établissement de l’Église en tableaux vivants. – Le Marché aux agneaux. – Le dimanche de Pâques : une corrida extraordinaire. – Les anciennes danses espagnoles : le Turdion. – Opinion de Lope de Vega. – La Pavane d’Espagne ; Catherine de Médicis et Marguerite de Navarre. – Le Paspié et le Pasacalle. – Les Folies d’Espagne. – La chacona. – Les danses picaresques. – La Zarabanda. – Le Père Mariana et l’évêque d’Avranches. – Les Coplas de Zarabanda. – Le Régent danse la sarabande. – Quelques noms d’anciennes danses. – Les danses gaditanes. – Martial et les danseuses. – Cadix. – Telethusa. – La Puella gaditana. – Pline le Jeune et Pétrone. – De l’antiquité des castagnettes. – La bibliographie de cet instrument. – La crotologia. – La padereta. …385
  • Les academias de baile, ou écoles de danses. – Une affiche séduisante : le Salon del recreo. – Les bailes de palillos. – L’arrivée des boleras. – Une duègue accomplie. – Les boleras robadas. – Les rafraîchissements. – La Campanera danse le Jaleo de Jerex. – Doré s’improvise violoniste. – L’Anglais, le mouchoir et le durillo. – Les cantadores. – El peinero. – Les coplas de baile. – Un Baile de Candil dans le faubourg de Triana. – Le Polo. – Une Tonada. – Le Zarandeo et le Zorongo. – Les Cantadores andalous. – Le Tango americano. – Les Decimas. – La Rondena. – Le Zapateado. – Le Vito Sevillano. – El Ole gaditano ; la Nena. – Encore le Bolero. – Le doyen Marti et le Fandango. – Les Panaderos. …401


REVUE GÉOGRAPHIQUE DU PREMIER SEMESTRE DE 1866, par M. VIVIEN DE SAINT-MARTIN. (Texte inédit.). …417


LISTE DES GRAVURES. …425


LISTE DES CARTES. …430