Meuse

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Thone (pp. st-TdM).

Meuse


À la mémoire vénérée de mon père bien-aimé.

Mon très cordial merci à Félix Rousseau, D.-D. Brouwers,
René Lyr et Charles Delchevalerie qui me fournirent
d’utiles documents.
F. B.

Le poème de cette féerie lyrique doit être entouré à la scène d’une musique et de jeux de lumière appropriés.

Les rythmes et les mots, les lignes et les tons, les sons et les silences se juxtaposent et s’unissent pour évoquer la Meuse ; l’auteur a noté, dans le texte, les moments où la musique se joindra au verbe et aux attitudes, par ces mots : Atmosphère musicale. Il a indiqué en outre, schématiquement, les jeux de lumière, les danses, les mouvements et les costumes.


PREMIÈRE PARTIE
Scène première. — 
 33
Scène II. — 
 38
Scène III. — 
 39
Scène IV. — 
 45
Scène V. — 
 48
Scène VI. — 
 48
Scène VII. — 
 53
Scène VIII. — 
 55
Scène IX. — 
 62
DEUXIÈME PARTIE
Scène première. — 
 65
 
 69
Scène III. — 
 70
 
 76
 77
Scène VI. — 
 80
Scène VII. — 
 84
Scène VIII. — 
 85
TROISIÈME PARTIE
Scène première. — 
 101
Scène II. — 
 105
Scène III. — 
 105
Scène IV. — 
 107
Scène V. — 
 110
Scène VI. — 
 112
Scène VII. — 
Huy 
 113
Scène VIII. — 
 115
Scène IX. — 
 117