Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome10.djvu/636

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
626
TABLE DES MATIÈRES.
XLIV. 
 291
XLV. 
À Uranie. (1734) 
 292
XLVI. 
À Uranie. (1734) 
 293
XLVII. 
 294
XLVIII. 
 296
XLVIX. 
 292
LI. 
À madame la marquise du Châtelet, sur la philosophie de Newton 
 299
LII. 
Au Prince royal depuis roi de Prusse. De l’usage de la science dans les princes 
 302
LIII. 
À mademoiselle de T…, de Rouen, qui avait écrit à l’auteur, conjointement avec M. de Cideville. (1738) 
 305
 306
LV. 
Au même, au nom de Mme la marquise du Châtelet, à qui il avait demandé ce qu’elle faisait à Cirey. (1738) 
 308
LVI. 
 310
LVII. 
Au roi de Prusse, Frédéric le Grand, en réponse à une lettre dont il honora l’auteur à son avénement à la couronne. (1740) 
 311
 317
LX. 
Au même. (1741) 
 318
 320
LXII. 
 321
LXIV. 
Au même. (1744) 
 323
 326
LXVI. 
 328
LXVII. 
Au roi. Présentée à sa majesté, au camp devant Fribourg. (1744) 
 330
LXIX. 
 333
LXX. 
Au même, qui avait adressé des vers à l’auteur sur des rimes redoublées. (1745) 
 333
LXXI. 
 335
LXXII. 
À M. le comte Algarotti, qui était alors à la cour de Saxe et que le roi de Pologne avait fait son conseiller de guerre. (1747) 
 336
LXXIII. 
À S. A. S. madame la duchesse du Maine, sur la victoire remportée par le roi à Lawfelt. (1747) 
 338
LXXV. 
À M. le maréchal de Saxe, en lui envoyant les Œuvres de M. le marquis de Rochemore, son ancien ami, mort depuis peu. (Ce dernier est supposé lui faire un envoi de l’autre monde) 
 343