Souvenirs de la Marquise de Créquy de 1710 à 1803

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Garnier frères, libraires éditeurs (Dix volumesp. ).


Marquise de Créquy (cropped).jpg
Victoire de Froullay.
(Marquise de Créquy.)


SOUVENIRS
DE LA MARQUISE
DE CRÉQUY
DE 1710 À 1803


nouvelle édition revue, corrigée et augmentée



TOME PREMIER


PARIS

GARNIER FRÈRES, LIBRAIRES ÉDITEURS

6, rue des saints-pères



TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE PREMIER VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. Naissance de l’auteur. — Son éducation. — Sa famille paternelle. — Une abbaye royale. — Une Abbesse bénédictine. — Les paysans de Normandie. — Le suicide au couvent. — L’assassin cul-de-jatte. — Le pâtre sorcier. — Mademoiselle des Houlières. — La bête du Gévaudan.
19
Chap. II. Suite de l’éducation de l’auteur. — Madame l’Intendante. — Une mystification. — Ses suites funestes. — Une princesse du sang. — Un pélerinage. — Le mont Saint-Michel. — Les dames bretonnes.
60
Chap. III. Mort du Marquis de Monflaux, frère de l’auteur. — L'étiquette pour les deuils. — La Duchesse de Berry, fille du Régent. — Voyage à Paris. — Première entrevue de l’auteur avec le Comte de Froulay, son père. — L’hôtel de Breteuil. — La Marquise de Breteuil-Sainte-Croix. — Le Baron et la Baronne de Breteuil-Preuilly. — Le Commandeur et la Comtesse de Breteuil-Chameaux. — La cassette du Commandeur. — Sa mort. — Émilie de Breteuil, depuis Marquise du Châtelet. — Lettre de Madame de Maintenon. — Ses armoiries. Le Maréchal et la Maréchale de Thomond. — La cour d’Angleterre à Saint-Germain. — Première dispute avec Voltaire. — Pressentiment vérifié.
89
Chap. IV. La civilité puérile et honnête (édition de Poitiers). — M. de Fontenelle. — Le marquis de Dangeau. — Le vieux Duc de Saint-Simon. — Jean-Baptiste Rousseau. — Démenti que l’auteur donne à Voltaire. — Le Maréchal d’Écosse. — La Marquise douairière. — Visite à Saint-Cyr. — Le ROI. — Madame de Maintenon. — La Duchesse du Maine. — Le God save the king à Saint-Cyr.
107
Chap. V. Cartouche à Paris. — M. d’Argenson. — Le Cardinal de Gèvres. — Mme de Stahl. — La Duchesse de la Ferté et son système astronomique. — Le Gouverneur de Paris et ses Pages. — Le Chevalier-du-Guet dévalisé par Cartouche. — Les mousquetaires et les bourgeois de Paris. — Hélène de Courtenay, Marquise de Bauffremont. — Son crédit sur Cartouche. — Lettre de Cartouche à Mme de Bauffremont. — Le diamant et les sauf-conduits. — L’Écu barré. — Le titre biffé. — L’antipathie des analogues et l’affinité des contrastes. — Jeanne d’Albret. — Un Prince à la potence. — L’étendard du Bas-Empire déployé en Bourgogne. — Entraves pour donner la torture. — Mademoiselle de Constantinople. — Les Pères de la Merci. — Rachat des Captifs grecs. — Le bourreau de Tunis employé par une dame française. — Intrigue relative à l’église de Sainte-Sophie. — Duperie qui coûte plusieurs millions. — Dissimulation d’une jambe coupée, etc.
133
Chap. VI. Galanterie de Louis XIV envers l’auteur. — Même politesse de Bonaparte envers l’auteur, à 85 ans de distance. — La mère du Régent. — Son portrait. — Introduction de la choucroute en France. — Ragoûts d’Allemagne. — Le tabac d’Espagne avec du melon. — Emploi de la momie dans la pharmacie. — Le chien révélateur de l’âge. — Il est battu par la Duchesse d’Elbœuf, qui meurt d’une indigestion de nèfles. — Mort du Duc de Berry, petit-fils de Louis XIV. — Affreux soupçons. — Maladie du Roi. — Sa mort, son éloge. — Erreurs historiques introduites par le protestantisme et l’esprit philosophique. — Passage de l’histoire de saint Louis altéré par des protestans.— Don Carlos d’Espagne. — L'Amiral de Coligny, grand-oncle de l’auteur, accusé d’avoir comploté contre la vie du Roi Charles IX.
156
Chap. VII. La Musique de Louis XIV. — Dernières paroles de ce Prince. — La Bulle Unigenitus. — Le cardinal de Noailles et le Duc de Saint-Simon. — Prévision des gens religieux. — Le vieux Duc de Lauzun. — Le Grand-Aumônier de France. — « Le Roi te touche, Dieu te guérisse. » — Louis XIV touche des malades à son lit de mort. — Saint-Simon n’en parle pas. — Motif de cette omission. — « Le Roi est mort ! » — Deuil général en Europe. — Divertissement chez la fille du Régent. — La duchesse de Berry. — M. et Mme Chapelle. — La Reine d’Espagne. — La Duchesse de Modène. — Leur frère le duc de Chartres. — Les paroles d’honneur de M. le Régent. — Funérailles de Louis XIV. — Le lit de Justice. — Lord et Lady Stairs. — Louis XV enfant. — La duchesse de Ventadour. — Les lisières du Moi. — L’Abbé Dubois. — Sa réputation, même avant que d’être Ministre. — La comtesse de Saulx-Tavannes. Sa disgrâce. — Personnages enterrés vivans. — L’exilé portugais. — Étrange autopsie.
171
Chap. VIII. Les Jacobites anglais. — Complot contre le Prétendant. — Le Chevalier de Saint-Georges. — La maîtresse de poste. — Les assassins capturés. — Milord Stairs. — Les Nobles-à-la-Rose. — Le grand-œuvre. — La Marquise d’Urfé. — La pierre philosophale. — Certitude acquise. — Insignes de la couronne d’Angleterre. — Héritiers légitimes de cette couronne. — Le feu Roi de Sardaigne. — La Comtesse d’Artois. — Sa Postérité.
191
Chap. IX. De la haute noblesse. — Les Sires de Froulay, Comtes de Tessé. — Les Talleyrand. — L’auteur conteste leur généalogie. — Motif de chronologie qu’il oppose à leur surnom de Périgord. — L’Évêque d’Arras et Robespierre. — Le buffet de Versailles et l’Abbé de Talleyrand. — Le Thon mariné. — Scrupule de conscience. — Première ambassade de M. de Talleyrand. — Comment il s’en acquitte. — Son zèle en faveur de Marie Alacoque. — Lettre de lui a ce sujet. — La maison de Rohan. — Celles de la Trémouille et de la Tour d’Auvergne. — Les Mailly. — Les Montmorency. — Les Clermont-Tonnerre. — La maison de Beauveau-Craon. — Celles de la Rochefoucauld, de Lévis, de Sabran, de Narbonne, de Croüy, etc. — Les Saint-Simon et les Broglie. — Les grandes familles éteintes. — La maison de Noailles. Contestations injustes ou suppositions ridicules à cet égard. — Les Montmorin. — Mot de Louis XV à leur sujet. — M. de Chauvelin. — Autre mot de Louis XV. Samuel Bernard et son fils M. de Boulainvilliers. — Le chirurgien Maréchal et son fils M. de Bièvre. — Son titre de Marquis, provenu d’un sobriquet. — L’entrepreneur du canal du Midi. — Son extraction. — Les Mirabeau. — Prétentions exagérées. — Les Lejeune de la Furjonnière condamnés à quitter le nom de Créquy par arrêt du Parlement.
201
Chap. X. Les duels. — Tribunal du Point-d’honneur. Querelle sérieuse au sujet d’un angora. — Le Duc de Richelieu. — Le Comte Em. de Bavière. — Le Chevalier d’Aydie, Comte de Riom. — Le Maréchal de Chamilly. — M. Bouton. — Sa mort. — Remarque sur les armes de Breteuil. — Mariages forcés. — Première entrevue. — Singulier usage et quiproquo. — Le Marquis de Créquy.
221
Chap. XI. Préliminaires de mariage. — Visite à l’hôtel de Lesdiguières. — Magnificence de cette maison. — La Duchesse Marguerite. — Tutèles des femmes. — Leurs avantages pour le rétablissement des fortunes. — Les hermines et les peaux de chat blanc. — Mariage de l’auteur. — La Croix-Palatine. — Dévotion de la Marquise de Froulay et vénération du peuple de Paris pour cette croix. — La Gazette de Leyde et le Mercure de France. — La Duchesse de Berry et les cymbaliers, — Mort de Mme de Lesdiguières. — Devise composée pour elle par Mme de Sévigné. — Erreur de Saint-Simon sur les habitudes de cette Duchesse.
234


FIN DE LA TABLE DU TOME PREMIER.


TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE SECOND VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. Le jeune Arouet. — Le Régent l’exile. — Mme Arouet, sa mère. — Elle voudrait le faire officier de justice. — Le Duc de Richelieu se moque d’elle. — Les bals masqués du Régent. — Ses orgies. — Scandale qu’il donne par un sacrilége.Mme de Coulanges. — Mme de Simiane. — Invention du Maréchal de Richelieu relativement à Mme de Sévigné. — La Duchesse de Chaulnes et le Vidame d’Amiens. — Le Czar Pierre et sa cour. — Sa visite à Saint-Cyr. — L’auteur dément une assertion de Saint-Simon. — Le Grand-Prieur d’Aquitaine. — La Duchesse d’Angoulême, belle-fille de Charles IX et morte en 1713. — Son mari accusé d’être incendiaire et faux monnayeur. — La Marquise douairière de Créquy. — Son aventure avec un neveu du Pape. — Poursuite judiciaire contre M. de Richelieu. — Sa lettre au Duc d’Aumont, père de Mme de Créquy. — Son duel avec le Marquis d’Aumont. — Résultat de leur querelle.
1
Chap. II. La Duchesse de Berry fille du Régent. — Sa vie déréglée. — Sa maladie. — Refus des sacremens par son curé. — Approbation de la conduite du curé par l’Archevêque de Paris. — Violences et fureurs de cette Princesse. — Acte d’hypocrisie ridicule. — Faiblesse du Régent. — Mort de sa fille. — Ignorance de la Duchesse d’Orléans sur sa conduite scandaleuse. — Ses obsèques à Saint-Denis. — La Duchesse de Modène. — La Reine Louise. — L’Abbesse de Chelles et Mademoiselle de Beaujolais. — Mme de Parabère. — Comment elle est traitée par sa famille. — Le Comte Antoine de Horn. — Origine et principale cause de l’animosité que lui portait le Régent.
19
Chap. III. La maison, le Prince et les deux Comtes de Horn. — Leurs caractères. — Folie héréditaire dans leur famille depuis deux générations. — Jean de Wert, bâtard de Horn. — Son petit-fils, gouverneur de Wert. — Incarcération du Comte de Horn dans ce château. — Sa fuite et sa folie. — Le Grand-Forestier de Flandre. — Le Comte de Horn à Paris. — On cherche à l’y capturer. — Son procès. — Démarche de la haute noblesse auprès des juges. — La salutation magistrale. — Requête de la noblesse au Régent. — Liste des signataires. — Conférence avec le Régent. — Ses argumens. — Ses promesses. — Sa parole d’honneur. — Lettre du Duc de Saint-Simon au Duc d’Havré. — Supplice du Comte de Horn. — Billet du Duc d’Havré au Duc de Saint-Simon. — Proposition du Régent au Prince Emmanuel de Horn. — Sa réponse. — Condamnation à mort de 25 gentilshommes bretons. — Noms des suppliciés et des contumaces.
29
Chap. IV. Mme de Parabère. — Tous ses galans périssent malheureusement. — Mort du Chevalier de Breteuil et autres. — La Maréchale de Luxembourg, alors Duchesse de Boufflers. — La Maréchale de Mirepoix, alors Princesse de Lixin. — Sa passion pour le jeu. — Magnificence de l’hôtel de Luxembourg. — Éloge de Mme de Flahaut. — Mlle Quinaut, Chevalier de l’ordre de Saint-Michel. — La Comtesse de Vertus. — Le Marquis de la Grange et ses procès. — M. de Vaudreuil et M. de Chassé. — Mme du Deffant, alors Mlle de Vichy. — Son étrange aventure au couvent. — Conduite admirable de M. d’Argenson. — Mariage de Mlle de Vichy. — La Comtesse de Bourbon-Busset chez Mme du Deffant. — M. Lyonnais, le médecin de chiens. — Il doit prendre le nom de Courtenay. — Les Motier de Lafayette. — Mot de Louis XV à propos de leur généalogie. — Extinction de l’ancienne maison de Lafayette dans celle de la Trémoille.
55
Chap. V. L’incendie. — Maladie de Louis XV. — Fête aux Tuileries pour sa guérison. — Passe-droit du Régent. — Démission du Marquis de Créquy. — Mort de Cartouche. — Départ de l’auteur pour l’Italie. — Rencontre d’un faut monnayeur qu’on mène au supplice. — Sa déclaration prétendue. — Le Marquis de Créquy obtient sa grâce. — L’héritière de Monaco. — Le Duc de Savoie. — Les seigneurs de Blacas. — La maison de Chabannes et M. de la Palice. — Mademoiselle Anjorrant. — Les Anges-Orants. — Les Cousins du Roi. — Distinction entre les parens de la maison royale et les grands officiers de la couronne à qui l’on donne ce titre. — L’Évêque de Lisieux. — Matignoniana.
78
Chap. VI. Première ambassade du père de l’auteur. — Motif apparent de cette mission diplomatique à Venise. — Son motif secret à Rome. — La cour de Modène. — Le Duc Renaud III. — Son fils. — La Princesse héréditaire. — Les robes de Perse. — Le Cardinal de la Mirandole. — Le télescope de Ferraccino. — La Princesse des Ursins, marraine de l’auteur. — Abrégé de son histoire biographique. — Le Chevalier d’Aubigny. — Le Prince de Mansfeld et la Comtesse Fagnani. — Le défunt Pape Clément XI. — Son humilité, sa charité, ses autres vertus. Les Cardinaux des deux partis. — Les Zelanti et les Politichi. — Les Cardinaux des deux divisions. — Les Papabili et les Papegianti. — Les Cardinaux des quatre factions. — Les Romani, les Italiani, les Gallicani, et les Tedeschi. — La cour des Stuarts au palais Borgia. — La Reine Marie Sobieska. — Son héritage du Roi Jean III. — La Duchesse de Bedford et Lady Tavistock. — La chanson française. — Le conclave. — L’abbé de Beaumont alors Conclaviste et depuis Archevêque de Paris. — Son aventure dans la campagne de Rome. — Le mort et l’amoureux. — Anecdotes romaines, etc.
98
Chap. VII. Intrigues à Rome en faveur de Dubois. — Le Comte de Froulay refuse d’y participer. — Il se retire à Venise. — Son rappel en France. — Le Pape Innocent XIII. — Sa famille et les Princes romains du nom de Conti. — Mort du Pape Michel Conti. — Présomption sur la cause de sa mort. — Un brigand romagnol. — Absolution donnée par le Pape in caso particolare. — Le Cardinal grand-pénitencier. — Les cas de conscience. — Opinion du Saint-Office en désaccord avec celle du Clergé français. — Présentation au Saint-Père. — Souvenir du Duc de Créquy. — Il avait été insulté par la garde corse. — Réparation de la cour de Rome. — La pyramide du Vatican. — Lettre de Louis XIV au Pape Alexandre VIII. — Mot du Pape Innocent XIII à propos du même Duc de Créquy. — Le Doge de Gênes. — Le Prélat brocanteur. — L’amour et la peste. — L’Abbé de Tencin. — Son procès avec des Jansénistes. — Libelles contre lui. — Ses charités dans son diocèse de Lyon. — Calomnies contre sa sœur la Comtesse de Tencin. — Jean le Rond, surnommé d’Alembert. — Moqueries de Voltaire au sujet d’une illusion de ce philosophe.
124
Chap. VIII. Retour en France. — M. de Belsunce. — La Peste de Marseille. — Lettre pastorale de cet Évêque. — Dévouement de son Clergé. — Charité parfaite et désintéressement de ce Prélat. — Hostilités des Jansénistes à son égard. — Motif de plusieurs libelles contre lui. — Le Jansénisme et les Oratoriens. — Fouché de Nantes. — Les Dames de Forbin. — Locutions provençales. — Le Cardinal Giraud. — Sa naissance et son extraction. — La famille Giraud. — Ses relations avec celle de l’auteur. — Le Duc de Richelieu. — Épitaphe de la mère du Régent. — Désappointement de Voltaire. — Projet d’une dédicace au Roi. — Refus du Cardinal de Fleury. — Voltaire dédie la Henriade à la Reine Anne d’Angleterre.
156
Chap. IX. Mort de Dubois et du Régent. — Renvoi de l’Infante. — La Reine Marie Leczinska. — La Comtesse de Saint-Florentin. — M. de Moncrif, lecteur de la Reine. — Scrupule de cette Princesse l’égard des Princes lorrains. — La Comtesse de Marsan. — Un pèlerinage au dix-huitième siècle. — Mme du Déffand et M. de Pont-de-Vesle. — Le Cocher Girard. — Le Comte de Créquy-Canaples. — Lettre de Voltaire à propos de Sainte-Geneviève. — L’officialité de Paris. — M. de Beaumont. — La Maréchale de Noailles. — Elle écrit à la Saint-Vierge. — Elle vole des reliques. — Elle entre dans la loge des lions. — On lui interdit l’usage des sacremens. — L’Abbaye-aux-Bois. — Le Vicomte de Chabrillan. — Un Tableau de Boucher.
172
Chap. X. La Comtesse d’Egmont. — Son Portrait. — Le Maréchal de Richelieu. — Sa Famille et sa Généalogie. Le Comte de Gisors. — Le Maréchal de Bellisle. — Anecdote sur Fléchier. — L’Oraison funèbre. — Le Vidame de Poitiers. — L’Hôtel de Lusignan. — Pressentiment de Mme d’Egmont. — L’Abbé Cochin. — Scène étrange à l’Hôtel-de-Ville. — Faux miracle. — Le Comte d’Egmont. — Pressentimens de l’auteur. — Singuliers pressentimens d’une Dame polonaise. — Le jeune Séverin. — Le Testament. — Le Catafalque et Mme de Parabère. — Voltaire et Mme de Créquy. — Mlle Clairon. — Le Grand-Couvert. — Lettre du Cardinal de Fleury. — Le Curé de Saint-Jean-en-Grève. — Le vieux Comte d’Aubigné. — L’office du Saint-Esprit. — Restitution d’une Serviette.
194


FIN DE LA TABLE DU TOME SECOND.



TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE TROISIÈME VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. La Comtesse d’Egmont (suite). — Recette pour conserver les perles. — Les XII Masarins. — La Couronne héraldique des Créquy. — Son Origine. — Présentation de Mme Dubarry. — La Marquise d’Aloigny et la Comtesse de Béarn. — Un Grand-Couvert à Versailles. — Mme de Coigny. — Son Tabouret, qu’on ne saurait placer. — Dissertation sur les femmes titrées. — Sur les Princes étrangers. — Sur la noblesse de plusieurs familles allemandes. — Sur la maison d’Autriche et celle de Prusse. — Étiquette de la Cour de France pour les éventails. — Grande surprise du jeune Séverin. — Mot de Louis XV à M. de Jouffroy. — Disparition de Séverin. — Désespoir de Mme d’Egmont. — Sa maladie. — Sa mort.
1
Chap. II. Un abbé janséniste. — Recette pour étuver les choux rouges. — Chanson de Voltaire. — La Présidente Talon. — Le Chevalier Talon. — Sa petite femme et leurs descendans. — Le Diacre Pâris. — La vie qu’il menait. — Ses disciples. — La Baronne de Montmorency, née de Charette. — Anecdote sur M. de Talleyrand en 1795. — Le chevalier de Folard. — M. Carré de Montgeron. — Le Vicomte de Nesmond, l’Abbé Taboureau, la famille Blanchard, etc. — Mort du Diacre Pâris. — Pèlerinages à son tombeau. — Le Cimetière de Saint-Médard. — Les convulsions. — Fermeture du Cimetière. — Enlèvement nocturne du cercueil. — Révélation d’un ministre. — Louis Racine. — Son poëme de la Grâce et sa gouvernante crucifiée. — Manœuvre du Duc de Richelieu pour voir opérer les convulsionnaires.
26
Chap. III. Le Duc de Richelieu séduit une janséniste. — Le conseiller honoraire. — La vénalité des charges. — Révélation d’un enfant janséniste touchant les paroissiennes de Saint-Roch. — Le Vicomte de Nesmond. — Il est mystifié par le Duc de Richelieu. — Son voyage à Fontainebleau par lettre-close. — Le gentilhomme ordinaire et les lettres de cachet. — Récit du Marquis de Créquy sur une séance des convulsionnaires. — Partialité du Parlement de Paris pour les jansénistes. — Arrêts du même Parlement contre les jésuites. — Arrêt du Parlement de Paris contre l’inoculation.
41
Chap. IV. La Marquise d’Urfé. — Les alchimistes. — Le Comte de Saint-Germain, Cagliostro, Casanova. — Discussion de l’auteur avec Saint-Germain. — Fourberie découverte. — Le Cardinal de Créquy au concile de Trente. — La mèche de cheveux du Roi Hérode. — Le Père éternel et M. du Châtel. — Autre discussion avec Saint-Germain. — Le Maréchal de Chastellux, et ses descendans. — Souper chez M. Le Normand d’Étioles. — Détails donnés par Saint-Germain sur la maison de Chastellux. — Anciennes poésies. — Épigramme du XVe siècle par Alain Chartier. — Épigramme du XVIe siècle par Melin de Saint-Gelais. — Histoire du Prince de Craon sur la Comtesse de Sennecterre. — Effet de l’élixir de longue vie. — Ses inconvéniens pour les pères de famille. — Le charlatan mystifié.
59
Chap. V. La Comtesse de Brionne. — Les Princes de Lambesc et de Vaudémont. — Les anciens Comtes de Brienne et les Loménie. — Mme Vaudémont, belle-fille de Mme de Brionne. — Sa naissance, son caractère, son goût pour les animaux. — Son voyage aux eaux de Bourbon. — Mme du Crest-Lancy. — Sa fille, Mme de Genlis. — Pèlerinage à Saint-Hubert contre la rage. — Rancune étrange de Mme de Vaudémont. — Intrigues du Palais-Royal. — Le fils du Régent. — Ses prétentions au savoir. — On lui persuade qu’il a appris le grec et l’hébreu. — Le Késouch-Emouna. — Les Exaples. — Retraite de ce Prince. — Sa rancune envers Louis XV. — Ses manies. — Sa mort. — Mademoiselle de Sens et les billets de Mme de Pompadour. — Le catafalque de Mademoiselle de Sens. — Scène étrange. — Croyance populaire à ce sujet. — Mlle Dupont, tante de Mme Roland. — Son opinion sur le docteur Bouvard. — Sa réponse à l’Évêque de Ruremoode. — Rancune des jansénistes contre saint Vincent de Paul. — Le Marquis de Paulmy. — Le Duc de Luxembourg en capucin. — Le Duc d’Aumont. — Conseil que lui donne le Maréchal de Richelieu. — Le fils de l'auteur, alors Marquis de Canaples. — Sa réponse à un beau parleur.
72
Chap. VI. Regrets et découragement de l’auteur. — Scandales contemporains. — Présentation de Mme de Pompadour à Versailles. — Son portrait. — Protocole à l’usage de Mme de Pompadour. — La Pomponière de la Reine. — Visite chez Mme de Pompadour. — Une ariette d’Irphise. — Le Marquis de Marigny. — Le Duc d’Orléans. — Son théâtre grivois. — Sa première femme et ses maîtresses. — La Duchesse d’Orléans et ses poésies. — Son portrait. — Quelques aventures de cette princesse. — Société du Palais-Royal. — M. et Mme de Polignac. — Mme de Goislin. — M. d’Osmond-le-Malencontreux. — La Comtesse de Blot. — Son étrange afféterie. — Mme de Montesson, ses talens prétendus. — Sa bonne conduite et le mariage de sa nièce. — Le Chevalier de Tymbrune et M. de Valence. — La Comtesse de Boufflers et sa belle-fille. — La vérité sur le Masque de fer — Le Chevalier ou Mlle d’Eon. — Sa querelle avec le Marquis de Guerchy. — Les philosophes économistes. — M. de Malesherbes. — M. de Sade. — Mme Dubarry à la plaine des Sablons. — Mme Clairon dans le vis-à-vis d’une intendante. — Conséquence d’une vision pareille et prévision de la fin du monde.
107
Chap. VII. Le petit roman. — Premier billet de part. — La Novice. — Le quartier d’Antin. — L’étiquette pour les billets des princes. — La Chanoinesse. — Les quatre grands-chevaux de Lorraine. — Le Maréchal et la Maréchale de Beauvau. — Mme de Craon. — L’Archevêque de Paris. — La prise d’habit. — Le nonce du Pape et l’Abbé de Bernis. — Un couplet galant. — Mot du Maréchal de Tessé. — La Duchesse d’Orléans. — Sa conduite à l’église. — Mot du Dauphin à son sujet. — Le Maréchal de Brissac et son dialecte gaulois. — Un arrêt du grand-conseil. — Le Vicomte de Gondrecourt. — Second billet de part. — Annonce de la Gazette de France.
193


FIN DE LA TABLE DU TOME TROISIÈME.


TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE QUATRIÈME VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. M. de Morfontaine et la Rosière de Saint-Médard. — Le financier du Clusel. — La Duchesse de Mazarin. — Son portrait. — Une fête champêtre. — Une cascade au petit-lait. — Invasion de bestiaux dans une salle de bal. — Admonition d’un intendant à une vache. — La reine Marie-Joséphine, alors Comtesse de Provence. — Gaieté de cette princesse en voyant cette scène. — La Comtesse de Créquy. — La famille Lejeune de la Furjonnière. — M. Chérin. — Détails sur les preuves de Noblesse. — Procès généalogique. — La Marquise de Lhospital. — L’avocat, aujourd’hui Comte Siméon. — Procès des Mailly de Nesle contre les Mailly d’Haucourt. — La principauté d’Orange. — Fausse prétention des comtes de Nassau sur ce domaine. — Vers indétis de Boileau. — Procès pour une Ancolie, etc.
1
Chap. II. Naissance d’un Duc de Berry. — Présages funestes. — Damien, son supplice. — Attendrissement de Louis XV. — Les Maréchales de la Tour-Maubourg et de Balincourt. — Prodige de ressemblance entre elles. — Étrange requête de la ville d’Amiens. — Nom d’Artois donné au frère du Duc de Berry. — Motif de cette concession. — M. et Mme Geoffrin. — Les Comtes Poniatowski. — Le poëte Danchet et Mathieu Molé. — Lecture de la gazette par M. Geoffrin. — Singulière explication donnée par sa femme. — Naufrage d’un missionnaire dans un bassin des Tuileries. — Quiproquo de M. Geoffrin. — Élection vénale et scandaleuse d’un roi de Pologne. — Voyage de Mme Geoffrin à Varsovie. — Le Comte de Turpin. — Mme du Boccage et la demoiselle Camargot. — L’abbé Prévôt, son portrait et sa fin tragique.
39
Chap. III. Voltaire. — Origine de sa fortune. — Son envie d’être Marquis de Ferney. — Lettre de Voltaire à Mme de Créquy. — Réponse de l’auteur. — Placet de Voltaire afin d’obtenir le cordon noir ou la Croix de Saint-Lazare. — Le jeune Duc du Châtelet. — Visite à Ferney. — Lettre du Marquis de Créquy à sa mère. — Mme de Blot à Ferney. — Anectote contée par Voltaire et rapportée par M. de Créquy. — Provocation philosophique à des Genevoises.
60
Chap. IV. De l’athéisme. — De la superstition chez les incrédules. — De la secte Balsamite. — Le diable aux carrières Montmartre. — Les Ducs de Chartres, de Fronsac et de Lauzun. — Leur aventure dans une caverne. — Accident qui survient au Duc de Chartres. — Bulletin de la santé du prince. — La Comtesse Agnès de Buffon. — Conjuration magique chez le Duc de Chartres. — Consécration sacrilége d’un crapaud. — Le diable au Palais-Royal. — Portrait de Satan. — Stigmates de la foudre. — Révélation funeste. — Le Comte de Cagliostro. — Ses mémoires. — Histoire du Grand-Prieur de Majorque. — Curieux détails sur l’île de Malte aux temps des chevaliers. — Le meurtre. — Le revenant. — La punition. — La pénitence. — La Duchesse de Gèvres. — Le trésor du Plessix. — Les têtes de mort angevines. — La manie des trésors. — Le Comte de Baschy. — Les Beaufort-Turenne. — Le château de Chenonceaux. — Le Marquis de Brunoy. — Mot de Louis XVIII au Duc de Wellington. — Le Comte de Caylus. — Les Balsamites. — Assemblée nocturne. — Vision sacrilége. — Mort de M. de Caylus. — Prévision qu’il en avait eue. — Propos sinistre. — Soupçons sur la cause de cet événement.
73
Chap. V. Cagliostro. — Son portrait. — Sa naissance. — Sa fuite de Paris. — Son retour en France. — Lettre du Cardinal de Rohan, Évêque de Strasbourg. — Réponse de l’auteur. — Croyances des Balsamites ou sectateurs de Cagliostro. — La pupille et la colombe. — Acte magique en prison. — Le général Alexandre Beauharnais sur l’échafaud. — Opinion du cardinal de Bernis sur les protestans réfugiés. — Les Templiers et les francs-maçons. — Origine de la maçonnerie. — Son influence sur la révolution française. — Procès de Cagliostro. — Sa condamnation. — Sa mort. — M. Fabré-Palaprat et sa charte de Transmission. — Léviticon de M. Palaprat. — Origine de ce livre.
109
Chap. VI. Le Maréchal de Richelieu veut se marier en troisièmes noces. — Digression sur la cuisine moderne. — Réprobation du Maréchal pour les ragoûts-mêlés. — Découverte du vin de Bordeaux, grâce au Maréchal de Richelieu. — Sollicitude gastronomique du Duc de Nivernais. — Un dîner du Maréchal de Richelieu pendant la guerre de Hanovre. — Menu de ce dîner publié dans les Nouvelles à la main. — M. de la Reynière et son fils. — Régime et sobriété de l’auteur. — Mariage du Maréchal de Richelieu, âgé de 84 ans. — Grossesse de la Maréchale. — Le Duc de Fronsac à Versailles. — Le Maréchal à son lit de mort. — Visite que lui fait l’auteur. — Dévotion du Maréchal de Richelieu pour sainte Geneviève. — Commission dont il charge Mme de Créquy. — Vestris le père à l’hôtel de Richelieu. — Motif de ses assiduités. — Leçon donnée par le vieux Vestris au prince de Lamarck. — Mort du Duc d’Orléans. — les princes du sang font défendre à Mme de Montesson de porter le grand deuil, etc.
126
Chap. VII. Jean-Jacques Rousseau. — Thérèse Levasseur. — Les quatre poulardes et le secret. — Le Cardinal Giraud ou Girao, filleul de l’auteur. — Sa fortune ecclésiastique. — Soupçons contre la loyauté de sa conduite envers le Saint-Siége. — Son ministère et sa mort subite. — Le testateur inconnu. — Voyage de Pie VI en Autriche. — Retour du Saint-Père. — Conduite inexplicable et bénédiction silencieuse. — Disparition d’un cadavre à l’hôpital du Saint-Esprit. — Sédition populaire à cette occasion. — Testament du Cardinal Girao. — Ses neveux. — Les neveux de Gabrielle d’Estrées. — Prodigalité du Comte de la Bourdaisière. — Le Chevalier de Créquy. — Application de Rabelais par Mme de Louvois. — Le Cardinal de Belloy, alors évêque de Marseille. — Un legs du Cardinal Girao pour ses neveux. — Étrange découverte. — Fondation de Mme de Créquy pour la rédemption de son filleul.
145
Chap. VIII. M. le Dauphin. — Son portrait. — Le Duc et la Duchesse de Gramont. — Le château de Mouchy. — Apparition nocturne. — Le vieux Louvigny. — La Maréchale de Lautrec et le Comte de Guiche. — Anecdote sur le chevalier de Gramont et le grand Condé. — Mort du Dauphin. — Comment Louis XV annonce cette mort à la veuve de son fils. — Comment la Dauphine Marie-Antoinette annonce à son mari la mort de Louis XV. — Le Maréchal du Muy. — Sa mort et l’inscription de sa tombe. — Enfance de Louis XVI, et conversation de ce prince avec ses jeunes frères. — Le Duc de Berry, le Comte de Provence et le Comte d’Artois. — Le Duc de Chartres chez les enfans de France. — Mots du Comte d’Artois. — Mesdames de Mailly, de Vintimille et de Châteauroulx. — Insolence de Linguet et sa correction. — Mme de Talleyrand, mère de l’Évêque d’Autun. — Ses parties de piquet avec les caméristes de Versailles, etc.
158
Chap. IX. M. de Létorières, surnommé le Charmant. — Éducation de ce gentilhomme. — Générosité d’un cocher de fiacre et délicatesse de la femme d’un tailleur. — Les créanciers de M. de Létorières. — Ses succès judiciaires et autres. — Sa faveur auprès du Roi. — Sa faveur populaire. — Costume de M. de Létorières en 1772. — Sa tante Mlle d’Olbreuse et son mari le duc de Brunswick. — Dernière maladie de Louis XV. — Dévouement du marquis de Létorières et son aventure avec Mlle de Soissons. — Mort du Marquis dans un couvent de filles. — Préjugé relatif à la cause de sa mort. — Singulier mariage de Mlle de Soissons avec un prince étranger. — La tombe de Mme d’Egmont. — Le prieur de St.-René. — Pari téméraire. — Anathème oriental. — Jean-Jacques et M. Dupin. — Le rabot et le marteau. — Singulière mort d’un séminariste. — Réflexions sur les défis impertinens.
176
190


TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE CINQUIÈME VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. Les portraits de famille et les traditions. — Un tableau de Van Goyen. — Un Cardinal-Patriarche. — Un voyage en France au XVIe siècle. — Le Comte de Vendôme et le Chevalier Bienheuré. — Scène populaire. — Singulier privilége des Cardinaux. — L’Abbaye de la Trinité, la tour Magne et le château de Vendôme. — La fleur de lys du Pinde au miroir des histoires. — La famille de Musset. — Origine et durée de ses relations avec celle de Créquy. — Souvenir honorable. — Exhortation de l’auteur. — Mademoiselle de Musset et le chevalier de Créquy. — La belle du coche. — Galanterie désappointée. — Une visite chez un avare. — La confession du un échafaud. — Grâce accordée par le Cardinal de Créquy.
1
Chap. II. Une dame de province en 1760. — Les chemins vicinaux. — Une gentilhommière du Maine. — Mauvais gîte. — Accident de voyage et souper ridicule. — Effet d’un bon arrangement pour rétablir sa fortune. — Ruine et restauration du château de Fontenay-sur-Sarthe. — Maxime de Mme de Maintenon sur le bon goût. — Le meurtrier pénitent. — Sentence de mort contre un Curé. — Sa grâce obtenue par l’auteur. — Indiscrétion de l’Abbé Lamourette au sujet d’une confession de Mme de la R. — Remarque sur le secret gardé par les prêtres apostats depuis la révolution.
18
Chap. III. Le Duc de la Vauguyon. — Le Dauphin. — Le Comte de Provence et le Comte d’Artois. — Éducation de ces princes. — Parfaite bonté de Louis XVI. — Sa clémence à l’égard di sieur Thiriot. — Réponse de ce Prince à son grand-prévôt de l’hôtel. — Monsieur, frère du Roi. — Son caractère pendant sa jeunesse. — Son goût pour les mystifications. — Lettre de ce Prince au Duc de Penthièvre. — Énigme et madrigal composés par Louis XVIII. — L’animal fantastique et les œufs de crocodile. — La Comtesse de Tessé. — Nouvelle école épistolaire. — Lettre pseudonyme sous le nom de Mme de Tessé. — Marivaudage et Crébillonage. — M. de Talleyrand et le style de ses billets. — Le Comte d’Artois adolescent. — Son seul défaut. — Remarque de la Duchesse de Beauvilliers. — Le Cardinal de Rohan. — Son ambassade à Vienne. — Cause de son inimitié avec le Baron de Breteuil. — Mariage du Dauphin. — Portrait de l’Archiduchesse Marie Antoinette. — Son arrivée en France. — Le mariage, le bal de la ville, et le feu de joie. — Présages sinistres. — Accidens funestes. — La nuit dans un fossé. — Mot de la Comtesse de Gisors. — Le Prévôt des marchands. — Sa famille. — Bignoniana.
32
Chap. IV. Annuaire nécrologique pour 1770. — Le chimiste Rouelle et son horreur du plagiat. — Sa définition de l’homme. — Une espièglerie de M. de Buffon. — Le physicien Mairan. — Son thermomètre au vestiaire. — Mot de cet académicien sur Mme du Châtelet. — Sa mort et son héritage. — Le philosophe d’Argens. — Mot de Chamfort sur les Marquis philosophes et la Foire-aux-Marquis. — Contributions imposées par le Roi de Prusse sur ses pensionnaires à l’Académie de Berlin. — Colère de Voltaire et de Maupertuis contre cet impôt fiscal et cette mesure financière. — Gentil Bernard. Son portrait et son caractère. — Le docteur Sénac et M. Sénac de Meilhan, fils du docteur. — L’abbé d’Espagnac au pharaon. — Exécution de cet abbé contre M. de Meilhan. — Moncrif, historiographe de France. — Épigrammes et méchancetés de Voltaire à l’égard de Moncrif. — Le Poëte Roy. — Ses épigrammes et sa correction. — Un mensonge de M. de Voltaire, sa découverte et sa punition. — M. de Crône et le Baron d’Hunolstein. — Leur étrange conduite à l’égard de Moncrif et de Voltaire. — Extrême vieillesse de Moncrif. — Ignorance où l’on était sur son âge. — Son épitaphe. — Crébillon fils. — Ses deux portraits. — Le présumable et l’effectif. — Ses ouvrages et son mariage. — Son parallèle avec Jean-Jacques Rousseau. — Le nouvelliste Bachaumont. — Son caractère et ses mémoires. — La Présidente Doublet de Persan. — Le bureau d’esprit et les nouvelles à-la-main. — Fâcheux effets de cette sorte de publication. — Tracasseries à propos d’une épigramme. — Réclamation de la famille de l’auteur. — Explication. — Le Marquis de Mirabeau, le Lieutenant de police et le Bailly de Froulay. — Excuses du Marquis. — Véritable épigramme contre lui. — Bouts rimés remplis par Mme de Créquy. Autre épigramme de l’auteur en forme de dissertation littéraire.
72
Chap. V. M. Necker et MM. Thélusson. — M. Bouzard. — Lettre du Comte de Lauraguais à M. Necker. — Rancune et vengeance de ce dernier. — Exil de M. de Lauraguais. — Mme Necker. — Son portrait, sa pruderie, ses logomachies ridicules, etc. — L’hôtel Thélusson. — L’hospice Necker. — Mme Necker à l’Académie française. — La famille Necker à l’hôpital des fous. — Mme Trudaine. — Histoire d’une victime de l’arbitraire. — M. de Guitry. — Désappointement philanthropique. — Le Baron de Peyrusse. — Désappointement amoureux. — Plusieurs anecdotes sur la famille Necker. — Épitre de Voltaire à Mme Necker. — Mme de Staël. — Épigramme du Comte de Sesmaisons. — Benjamin Constant. — Reproche que lui fait Mme de Staël. — Ses habitudes inhospitalières et son amour de l’économie. — MM. de Narbonne et de Montmorency. — Mme de Staël à l’hôtel de Breteuil. — Sa visite au château de Conflans. — Son enthousiasme pour un portrait, pour une épigramme et pour un madrigal. — L’Abbé Maury et Mme de Staël. — Accusation grave. — Citation de Delphine, etc.
98
Chap. VI. Mme du Barry et les Barrymore. — Mme de Mirepoix et le Vicomte de Laval. — Arrangement de famille au sujet de Mme du Barry. — Résultat d’un souper dans les petits appartemens de Versailles. — Laharpe chez Mme du Barry. — Mme de St.-Jullien, surnommée le papillon philosophe. — Lecture de Voltaire chez Mme de St.-Jullien. — Brouillerie qui en est la suite. — Lettre d’éloges adressée par Voltaire à Mme du Barry. — Mort du Maréchal d’Armentières et du Marquis de Chauvelin. — Pressentimens du Roi. — Sa maladie. — Sa mort. — Exil de Mme du Barry. — Rappel du Comte de Maurepas.
127
Chap. VII. M. de Maurepas. — Inconvéniens de son caractère. — Mme de Maurepas. — Ses habitudes de langage et d’économie. — Retour de son exil. — L’hôtel de Phélippeaux. — La mode de la régence. — Le vieux mobilier. — Les Phélippeaux, c’est-à-dire le Duc de la Vrillière, le Comte de Maurepas, le Comte de Pontchartrains, l’Archevêque de Bourges et le Marquis d’Herbaut, son frère. — Leurs dettes payées par Mme de Maurepas. — La Comtesse de Beauharnais et sa famille. — Mme de Miramion et les Miramiones. — Mylord Goys et Mlle d’Eon. — Mystification organisée par un ministre. — Le trompeur mystifié. — Les ordres royaux et le respect pour leurs insignes. — Le libelliste Morande. — Une intrigue de Beaumarchais. — Mystification pour un ministre. — L’abbé d’Espagnac et la force du sang. — Plusieurs autres mystifications chez le Duc d’Orléans, chez M. de Tymbrune, etc.
138
Chap. VIII. L’île St-Louis. — L’ancien hôtel de Mesmes, aujourd’hui l’hôtel Lambert. — La Présidente de Mesmes. — Mlle de Thou et Mme Brisson. — La famille le boulanger. — L’abbé de Pomponne. — La Société du Parlement et la Société du Châtelet. — Ridicules de cette dernière coterie. — M. Lenoir et Mme Leblanc. — La famille Daine. — Le régiment des gardes avec un Monsieur du Châtelet, en coq-à-l’âne. — Les financiers ridicules. — Beaujon, Bouret, Pâris, etc. — Sentiment de l’auteur sur Mme de la Poupelinière et Mme d’Épinay. — Mme de la Reynière. — Son portrait par Mme de Genlis. —Anecdotes.
157
Chap. IX. Littérature du temps. — Le connétable de Bourbon, tragédie de M. de Guibert. — Jugement de l’auteur sur cette pièce. — Le Duc d’Aumont et Mme de Villeroy, sa fille. — Séance de l’Académie française. — Élection de l’Évêque de Senlis. — Sa réception. — Note sur M. l’Abbé de Pradt. — Citation de l’Abbé de Voisenon. — Discours de Condorcet. — Un opéra de Marmontel. — Un drame de Laharpe. — Protection du Comte de Provence en faveur du poëte. — Citation d’un passage retranché dans Mélanie. — La tragédie de Manco-Capac. — Citations d’Helvétius, de Mercier, de Diderot, etc. — Prévision du Dauphin Louis IX. — Oraison trouvée dans ses heures. — Passage d’un sermon de l’Abbé de Boismont. — Un possédé. — L’Exorcisme.
168
Chap. X. Quatre suicides et quatre mésalliances en 1784. — L’auteur y voit un mauvais présage. — Les Jansénistes parlementaires. — Leurs poursuites contre l’Archevêque de Paris. — Une enquête au couvent des Capucins. — Interrogation de l’auteur à M. de Talleyrand. — Mort du Garde-des-Sceaux, M. de Lamoignon. — Réflexions sur les familles de magistrature qui quittent la robe pour l’épée. — Geneviève Galliot et le Prince de Lamballe. — Mme la Duchesse douairière d’Orléans. — Un portrait de femme. — Une confidence. — Un mariage secret.
194
Chap. XI. Le Prince de Lamballe et Geneviève Galliot (suite.) — Inquiétude de M. de Penthièvre. — Un souper chez le Duc d’Orléans (Philippe Égalité.) — Suite d’une mésalliance. — Mme de Saint-Paër. — Encore un suicide. — Bonté de M. de Penthièvre. — Les caveaux de l’église de Dreux. — La Princesse de Lamballe. — Son mariage et sa mort. — Le Prince et les Comtes de Carignan. — Agathe Sticoti. — Mme d’Hérouville et la Marquise de St.-Chamond.
217
Chap. XII. Les mésalliances. — Procès de MM. de Labédoyère contre la Demoiselle Sticoti. — Mariage secret du Prince de Carignan. — Lolotte, autrement dite Mme d’Hérouville. — Mlle Mazzarelli, ou la Marquise de St.-Chamond. — La procession des Cordons-Bleus. — La Demoiselle Simonnet devenue Comtesse de Vaulx. — Ses procès avec le Juge d’Armes de France. — Les Vous et les Tu.
236


TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE SIXIÈME VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. Arrivée de Voltaire à Paris. — Son séjour chez M. de Villette. — Sa maladie. — Son couronnement au Théâtre-Français. — Sa profession de foi catholique. — Sa confession. — Sa correspondance avec le curé de St.-Sulpice. — Son hypocrisie, sa mort et ses funérailles. — Lettre de l’Impératrice Catherine à Mme Denys. — Mot d’une jeune personnes sur les rois philosophes. — Histoire de la princesse Charlotte, femme du Czar Alexis. — Sa mort supposée. — Son évasion de Russie. — Sa fuite en Amérique. — Croyance de son retour et de sa mort à Paris. — Autorités et témoignages en faveur de cette opinion. — Note composée par l’Impératrice Catherine pour la démentir. — Critique de cette note. — Documents qui la contredisent. — Incertitude.
1
Chap. II. Jean-Jacques Rousseau à Ermenonville. — Le Marquis de Girardin. — Cause de l’inimitié que lui portait M. de Créquy. — Lettre de J.-J. à Mme de Créquy. — Réponse de l’auteur. — Le châtelet de Jossigny. — Disposition religieuse de Rousseau. — Sa mort. — Ses confessions et leurs variantes. — Le tombeau de Jean-Jacques et son inscription. — Épigramme du Marquis de Créquy. — La curée du cerf, anecdote racontée par Louis XVIII.
50
Chap. III. Histoire du philosophe Paul Olavidez. — Roman de sa vie par Cagliostro. — Les négocians espagnols. — Singulier procès entre deux maisons de commerce. — L’Infante Ouraque de Castille. — Le Comte d’Aranda. Maxime de ce diplomate. — Générosité d’un stathouder. — La vérité sur l’inquisition. — Ses poursuites contre le Comte d’Olavidez. — Sentence de ce tribunal. — Condamnation par le Saint-Office et liste de ses familiers. — Le Cardinal de Brienne. — Les reliques en bracelet à la mode d’Espagne.
60
Chap. IV. Adrienne de Noailles, Comtesse de Tessé. — Son genre d’esprit. — Inconvéniens de son caractère. — Marie de Brancas, Comtesse de Rochefort et depuis Duchesse de Nivernais. — Son éloquence naturelle. — Son parallèle avec Mme de Tessé, par M. de Vaines. — Le soufflet de Mme de Forcalquier. — Le chevalier de Pougens. — Son origine présumée. — Engouement épidémique. — Étymologies curieuses. — Digression sur les bâtards. — Priviléges des bâtards issus des Princes. — Des économistes politiques. — M. Turgot. — Noblesse de sa naissance et simplicité de ses habitudes. — Lettre de M. de Maurepas et réponse de M. Turgot. — Le Vicomte de Choiseul. — Lettre pseudonyme écrite par lui. — Le fils de l’auteur est mis à la Bastilles. — Exil du Vicomte de Choiseul.
80
Chap. V. Le Duc de Chartres. — Mot sanglant qui lui est adressé par M. de Lamothe-Piquet. — Son infâme conduite à l’égard de sa mère et de sa sœur. — L’Abbé Delille. — Engagement pris par Mme de Créquy à son sujet. — Le Comte d’Estaing et le Comte de Grasse. — Injustice de l’opinion publique à l’égard de ce dernier. — Portrait de l’Abbé Delille. — Les bénéfices et l’Académie française. — Bonté de M. le Comte d’Artois pour l’Abbé Delille. — Projet de Monsieur, frère du Roi, sur le duché de Créquy. — Prérogative de cette terre. — Le Comte de Bonneval. — Son caractère et son apostasie. — Sa mort. — Audience et interrogatoire à l’Assemblée nationale. — Mot de l’Abbé Delille au citoyen Lamourette. — Son refus de composer un hymne républicain. — Prétexte allégué pour son émigration. — Le reliquaire grec et la charte du Bas-Empire. — Mention des familles de Pressac, de Coucy, et Hurault de Vibraye dans ladite charte.
97
Chap. VI. Desrues et son procès. — Querelles sur la musique. — Les Lullistes et les Ramistes. — Les Gluckistes et les Piccinistes. — Le Marquis de Jaucourt, surnommé Clair-de-Lune. — Remarque sur les sobriquets. — Aventure de M. de Jaucourt avec le Chevalier Gluck, et l’opinion qu’il avait des musiciens. — Système de l’ordre profond et de l’ordre mince. — Folies scientifiques. — M. Sage et son système de résurrection par l’emploi des alcalis. — M. Dufour et sa liqueur d’absynthe. — M. Mesmer et son système de guérison par l’influence des planètes. — Le magnétisme animal. — Le général Lafayette disciple de Mesmer. — Le baquet magnétique. — Procédés du mesmérisme et son système. — Négociation de Mesmer avec le gouvernement français. — Son départ et souscription qu’on ouvre à son profit. — Les adeptes. — M. de Puységur, M. Bergasse et M. Servan. — Le Marquis et la Marquise Lecamus. — Le docteur Deslon. — Sa mort. — Les cataleptiques. — Mlle de Bourgneuf. — La pensionnaire de Montmartre. — Système actuel du magnétisme et du somnambulisme.
111
Chap. VII. Voyage du Marquis de Créquy en Italie. — Vengeance du Chevalier Acton contre lui. — Dépêche diplomatique à ce sujet. — Scrupule de conscience. — Lettre de l’auteur au Cardinal de Bernis. — Affaire du Marquis de Créquy contre le Duc de Chartres (Égalité). — Duel du Prince de Condé avec M. d’Agoult. — Couplets de M. de Champcenets et opinion du Prince de Lambesc sur le Duc de Chartres. — Indisposition mentale et révélation pénible.
139
Chap. VIII. Légères contestations dans la famille royale. — La Reine et Madame. — Mot de M. le Comte d’Artois à ses deux belles-sœurs. — Explication de la Reine avec Monsieur. — Réplique de ce prince et embarras de la Reine. — Les enfants d’Orléans. — Le Duc de Valois, sa sœur et ses frères. — Leur éducation par M. Bonnard. — Leur éducation par Mme de Genlis. — Plaisanteries de Monsieur sur cette éducation. — Marque du jugement précoce de Louis-Philippe, alors duc de Valois. — La désapprobation qu’il fait d’un acte de l’Évangile. — Révélation de sa gouvernante au sujet de son caractère. — Son talent chirurgical et résultat d’une saignée qu’il avait opérée sur deux paysans. — Talent de Louis-Philippe pour la poésie française. — Remerciement poétique de sa composition (il est en vers celui-ci).
150
Chap. IX. Fortune du Prince de Guéménée. — Son désastre. — Insouciance de la haute noblesse et son inaptitude pour la régie des fortunes. — Billet écrit par la Princesse d’Hénin. — Réponse de l’auteur. — Expérience acquise en émigration. — Noble conduite de Mme de Guéménée. — Sacrifice de ses biens pour les créanciers de son mari. — Mot de la Comtesse de Béthisy au Baron de Staël. — Mot de Mme de Coislin sur les Rohan. — Quelle sorte de vengeance on en tire.
160
Chap. X. Scandales contemporains. — Beaumarchais. — Jugement de l’auteur sur cet écrivain. — Les tant pis et les tant mieux ! (l’auteur attribue cette diatribe à l’abbé Morellet). — Mot de Louis XVIII sur Beaumarchais. — Tanneguy du Châtel et ses descendans. — Mirabeau et sa famille. — Son pamphlet contre le Garde-des-Sceaux. — Lettre du chevalier d’Éon à M. de Maurepas. — Épigramme de ce ministre au lieu de réponse. — Remarque de Tronchin sur l’organisation des rieurs et sur les effets du rire.
170
Chap. XI. Inquiétudes sur les dispositions de la magistrature. — MM. d’Esprémesnil, Sabatier de Câbre et de Brunville. — Réquisitoire de ce dernier. — L’évêque de Carpentras et ses prévisions. — Défaveur du Baron de Breteuil auprès de Mme de Créquy. — Circulaire de ce ministre aux Évêques de France. — Persiflage de l’auteur à ce sujet. — L’abbaye de Saint-Maur et l’abbaye de Longchamps. — Origine de la coutume qui s’y rapporte. — Mme de Sainte-Aulaire et les Comtes Potoski. — Les financiers à Longchamps. — Le Marquis de Sainte-Aulaire en ambassade. — Le carrosse de Mlle Duthé. — Description de cette voiture. — Emprisonnement de cette demoiselle au Fort-l’Évêque, et réflexions de l’auteur sur cette exécution.
184
Chap. XII. Lacune au sujet du procès pour le collier. — Explication qu’on en donne au lecteur. — Lettre inédite de l’abbé Georgel à l’occasion de ce procès.
202
Chap. XIII. M. de Monthion. — Ses manies académiques. — Ses générosités à l’égard des inconnus et sa dureté pour ses proches. — Remarque de M. Royer-Collard sur les prix Monthion. — Prévision de Cazotte et chanson séditieuse. — Remarque de l’auteur sur deux chansons prophétiques parallèles contemporains avec certains ridicules. — Ridicules antérieurs. — Les modes de la régence et celles de 1788. — Étranges coiffures de Mmes de Luynes, de Laval et de Matignon. — Dondon-Picot et l’amour du simple. — La princesse de Broglie et Mme de Clermont-Tonnerre. — Nouvelle manière de procéder à table. — La famille du Marquis de Villiers. — Le chant du rossignol et M. Dupont (de Nemours). — Poésies de Mme de Staël. — La famille de Cossé. — Plusieurs anecdotes. — L’usage de faire pâtir les enfans. — Les bains à la Dauphine et les médecines noires. — Les enfans du Prince de Montbarrey. — Leur régime à Versailles et leur guérison chez l’auteur. — Le marquis de Laval et ses bons mots. — Le jardin de M. Mousseaux. M. de Bièvres et ses calembourgs. — Anecdotes.
208



TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE SEPTIÈME VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. Impénitence finale et mort de Mme du Deffand. — Ridicule mariage de Mme Denys, nièce de Voltaire. — Un vœu de la Maréchale de Noailles. — Une moquerie de Louis XVIII. — Baptême de la Reine Marie-Thérèse (fille de Louis XVI et ci-devant Duchesse d’Angoulême). — Le Maréchal de Brissac à St.-Sulpice. — Étrange susceptibilité de ce vieux seigneur. — Mme de Beauharnois. — Son portrait. — Son caractère et ses ouvrages. — Les deux cauchemars. — Cazotte et son pouvoir magnétique. — Anecdotes.
1
Chap. II. Mme de la Mothe. — Éducation de cette aventurière, sa généalogie, sa famille et son frère le Baron de St.-Remy. — Immensité des charités de l’Archevêque de Paris, Christophe de Beaumont. — Mot d’une femme du peuple à ses funérailles. — Mme de la Mothe à l’hôpital. — La sœur Victoire. — Une libelle par l’auteur de Faublas. — Mot de M. de Bièvres à Mme de la Mothe. — La famille des Comnène. — Opinion de l’auteur sur leur généalogie. — Les juifs, les Maniotes et les Corses. — Harangue du cardinal de Bausset à Madame Élisabeth. — Embarras des finances et convocation des notables. — Compte rendu de M. Necker après sa sortie du ministère.
25
Chap. III. Les Polignac et les Chalençon. — La Comtesse Diane et les Dames-à-brevet. — La Comtesse Jules, depuis Duchesse de Polignac. — Parallèle et portraits de ces deux Belles-Sœurs. — Révélation du livre-rouge. — Bienfaits de la cour envers les Talleyrand. — Chiffre de leurs appointemens ou pensions en 1790. — 60 mille fr. assignés pour l’éducation de MM. de Lameth, et payés par la couronne. — Anecdote et citation littéraire de la Comtesse de Boufflers. — Ignorance de M. de Vaudreuil, et méprise de certains courtisans. — Explication donnée par Louis XVIII. — Couplet adressé par ce prince à Madame Elisabeth, sa sœur. — M. Papillon de la Ferté. — Sa dispute avec le poëte Sedaine. — Audience de la Reine, et sa réponse à M. le directeur des Menus. — M. de Sèze, et son début au barreau de Paris. — Succès qu’il obtient devant le Châtelet et scène judiciaire en 1784.
37
Chap. IV. Embarras dans les finances et manœuvres de Necker. — Lettre de Mgr le Comte d’Artois à l’Assemblée de la Noblesse de Paris. — Belles paroles de M. Bailly, et belles manières de sa femme. — Les États-Généraux et l’Assemblée nationale. — Liste des membres du côté droit (minorité royaliste.) — Liste des députés du parti des anglomanes et de la majorité jacobine. — Funérailles du jeune Dauphin. — Son catafalque à Meudon. — Le Grand-Maître des cérémonies et le Citoyen Goupilleau. — Le Gros-Caillou. — Secène de l’Assemblée nationale. — Mme de Condorcet et la chaste Suzanne. — Reproche que se fait l’auteur. — La Comtesse de Milon, née de Créquy.
55
Chap. V. Quelques satires contemporaines. — Chansons du Marquis de Créquy, du Vicomte de Ségur et de M. de Champcenets. — Épigrammes de Rivarol et de Mme de Montrond. Notice sur cette dernière. — Similitude et dissemblance de cette Dame avec M. son fils.
73
Chap. VI. Le Roi, la Reine et les Ministres. — Caractères du garde-des-sceaux, du Ministre de la marine et du Ministre de la guerre. — Le Maréchal de Broglie. — Le Chevalier de Coigny et ses anagrammes. — Anectodes sur le Maréchal et la Maréchale de Broglie. — Le Président Hoscquart et l’aversion qu’il avait pour eux. — Une séance de l’Assemblée nationale. — Le rappel à l’ordre. — Le Cardinal de la Rochefoucault, la Duchesse d’Anville et le Duc de Liancourt. — Réminiscence aristocratique et surannée de l’auteur. — Principaux orateurs des deux partis. — Citations. — Target, Camus, Péthion, Mirabeau, l’abbé Fauchet, Robespierre, etc. — L’abbé Maury, Cazalès, et autres orateurs du côté droit. — Remarques sur l’art oratoire. — De l’éloquence païenne, de l’éloquence chrétienne et de l’éloquence révolutionnaire. — Quelques détails sur MM. de Biron, du Châtelet, de Custine et de Beauharnais. — Regrets de l’auteur sur ce qu’ils avaient embrassé le partie démocratique.
82
Chap. VII. Assassinat du gouverneur de la Bastille et deson état-major au mépris d’une capitulation. — L’Ambassadeur et les députés du genre humain. — Prétentions généalogiques d’Anacharsis Clootz. — Son discours à l’Assemblée nationale et réponse du président. — Ridicule improvisation du jeune Lameth. — Le Marquis de Bruc et ses paysans. — Dénonciation de sept familles aristocratiques qui se réduisent à Mme de Sesmarsous. — Morsure d’un patriote par un poisson féodal. — Arrestation d’une reine émigrante. — Pillage, incendies et démolitions des châteaux. — Anecdotes révolutionnaires. — Opinion de l’auteur et du Duc de Penthièvre au sujet de l’émigration. — Sarcasmes politiques, etc.
101
Chap. VIII. Journées des 5 et 6 octobre. — Anecdote sur un deuil de cour. — Le loto chez la Reine. — Arrivée de la populace parisienne. — Son irruption dans le château. — Massacre des gardes-du-corps et départ de la famille royale. — Les Ducs d’Orléans et d’Aiguillon. — Mot de l’Abbé Maury. — Louis XVIII au Luxembourg. — La famille royale aux Tuileries. — Une audience de la Reine. — La vérité sur Mme Campan. — Départ de Mesdames de France et dévouement de Madame Élisabeth. — Madame Royale et M. le Dauphin, son frère. — Caractère de cette Princesse et quelques détails sur Louis XVII.
117
Chap. IX. Charles de Bourbon-Montmorency-Créquy. — Ses griefs et ses poursuites contre l’auteur. — Protection qu’il reçoit de l’Assemblée nationale. — Lettres de plusieurs députés à ce personnage. — Lettres de l’abbé Lamourette, de M. de Talleyrand, de Robespierre et du général Lafayette. — Accusation ridicule et procès criminel.
132
Chap. X. Départ de la famille royale. — Arrestation du Roi à Varennes. — Un mort de la Reine pendant le sommeil de son fils. — Malentendu qu’on reproche au Duc de Choiseul. — Jugement de l’auteur sur la conduite et le caractère de M. de Choiseul. — Réclamations de M. de Choiseul contre les Mémoires du Marquis de Bouillé, pendant la restauration. — Sa résignation présumable depuis la révolution de juillet, etc.
146
Chap. XI. L’abbé Desmarets. — Révélations sur un des principaux agens de la police impériale. — Une bonne nouvelle de l’émigration. — Les funérailles du général Duphot. — Anniversaire des 13 et 14 juillet. — Représentation scénique à Notre-Dame. — L’évêque du département de la Seine et M. de Talleyrand. — Ils assistent à cette parade révolutionnaire. — On chante Ça ira dans cette église. — Le député Gasparin. — Il est organiste et devient régicide. — Lettre du Dieu St.-Simon à l’auteur. — Entreprise industrielle dont M. de Talleyrand veut être actionnaire. — Projet de démolir la Métropole de Paris. — Proposition de fabriquer des pipes. — Réponse de l’auteur au Dieu St.-Simon. — M. Rouillé de Lestang. — Origine de sa famille et singularité de ses armoiries. — Notice biographique sur M. le Chancelier.
151
Chap. XII. M. de Talleyrand. — Opinion de l’auteur sur la conduite de cet ecclésiastique. — Les nuages et la devise grecque. — Un helléniste battu par un cocher. — Élection du maire de Paris. — Le Duc d’Orléans et Marat sont compétiteurs. — Vive Péthion ! — Une audience chez Roberspierre. — Une maxime de Philippe-Égalité. — Dénonciation dans le père Duchesne. — Équité de Roberspierre avec l’auteur. — Mot d’une Espagnole au nain de l’Empereur. — Maxime de Stratonice. — Audience chez M. Target. — Audience chez l’abbé Dillon. — Digression sur les ouvrages anonymes et sur les pseudonymes.
165
Chap. XIII. Pompe funèbre de Voltaire. — Translation de ses restes au Panthéon. — Station du cortége à la porte de M. de Villette. — Pillage de l’hôtel de Castries. — Observation de l’auteur sur le désintéressement des patriotes. — Le Prince de Lambesc et le Duc d’Orléans. — Frayeur de ce dernier. — Louis Suleau. — Sa famille et ses écrits. — Ses poursuites contre le Duc d’Aiguillon. — Singulier effet de ses poursuites. — Lettre d’avis qu’il reçoit et sa réponse. — Ses négociations avec Mirabeau. — Pétitions des ouvriers, à la section de la Croix-Rouge. Collecte en leur faveur et gratitude de ces braves gens. — Inhuminations révolutionnaires. — Les carrières de Montmartre. — Le marquis d’Antonelle et Mme de B. — Dénonciation de certains pâtissiers aristocrates. — Arrêté de la commune de Paris contre des gâteaux liberticides.
177
Chap. XIV. Une femme célèbre. — Anciens rapports de sa famille avec celle de l’auteur. — Son portrait pendant sa jeunesse et pendant la révolution. — Excursion dans les temps révolutionnaires. — M. Roland sollicitant la noblesse, et M. Roland ministre de la république. — Nicolas Bézuchet. — Le citoyen Bourbon-Montmorency-Créquy. — Une audience du ministre Roland. Procès étrange.
190
Chap. XV. Procès contre Nicolas Bézuchet. — Nouvelles démarches de l’auteur. — Une visite au Juif Kaiffer. — L’accusateur public Faure. — Sa partialité pour Bézuchet. — Maladie de l’auteur. — Lettre et compte-rendu par le Duc de Penthièvre au Marquis de Créquy. — Condamnation de Bézuchet. — Guérison de l’auteur et continuation de son récit. — Nouvelle accusation contre Bézuchet. — Son emprisonnement et son supplice. — Heureux effet de son imposture. — Mme de Créquy est mise en surveillance et en arrestation chez elle. — Sa comparition au tribunal révolutionnaire. — La toilette des condamnés. — Acquittement de l’Abbé de Fénelon et du Père Guillou. — Accusation portée contre ce missionnaire par des méthodistes. — Les phrases ascétiques en style réfugié. — Les crocodiles et les Wesleyens. — Emprisonnemens de l’auteur au Luxembourg, à Ste-Pélagie et dans un endroit inconnu. — Le régime de la Terreur et les Kantistes. — Le comte Garat, le comte Reynhart et le comte de Rambuteau.
201



TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE HUITIÈME VOLUME.


Chapitre ler, Les compagnes de prison. — Mme Roland et Mme Dubarry à Sainte-Pélagie. — Événemens et anecdotes révolutionnaires. — Communications du manuscrit des Mémoires de Mme Roland. — Examen et opinion de l’auteur sur cet ouvrage.
1
Chap. II. Suite de l’analyse des Mémoires inédits de Mme Roland. — Ses prétentions aux belles manières et au beau langage. — Son mauvais goût dans le style familier. — Son arrogance et son étrange conduite avec les montagnards. — Sa condamnation, — Son supplice. — Mort de son mari. — Suicide de Chamfort et de Condorcet. — L’Abbé Emmery à la conciergerie. — Le dernier banquet-des Girondins. — Opinions de l’auteur sur ces utopistes.
21
Chap. III. La prison des Oiseaux. — La Princesse de Monaco. — Les Duchesses de Choiseul et de Gramont. — L’Abbé Texier. — Courage du clergé français. — Mort de Mme de Gramont. — Remise des papiers qu’elle avait légués à l’auteur. — Valère-Maxime et Massillon. — La prophétie de Cazotte. — Un grand Cophte et ses procédés pour la divination. — La prison des Carmes. — Théroigne de Méricourt. — Vision sur le général Beauharnais dans sa prison. — Ses dernières dispositions et sa mort. — Quelques mots sur Mme Bonaparte sa veuve. — Le jeune Épaminondas. — Anecdotes du temps.
36
Chap. IV. L’association royaliste. – La cachette du grand-vicaire. — Conduite de Philippe-Égalité à l’égard de Mme la Duchesse d’Orléans et de M. le Duc de Penthièvre. – Sommations qu’il envoie à cette princesse par un huissier. – Mme la Duchesse de Bourbon. – Ses rêveries théologiques et ses erreurs politiques. – Relations de Mme de Tourzel et de Mme de Béarn, opuscule inédit. – Détails sur la mort de la Princesse de Lamballe. – Courage héroïque de la Princesse de Tarente. – Introduction des journaux et correspondance de l’extérieur à l’intérieur de la prison – Rapport de Manuel à la commune de Paris. Délibération de ce conseil de la commune. – Souffrances et privations de la famille royale.
54
Chap. V Événemens révotulionnaires. – Séances de la Convention. — Discours des régicides. — Saint-Just, Manuel, Condorcet, Roberspierre, Seconde, etc. — Votes de Legendre, de Barrère et du Duc d’Orléans. — Lettre de M. de Talleyrand à la Convention pour se disculper d’avoir eu l’intention de servir le Roi. – Défense et mort de Louis XVI. ‑ Lettre du bourreau de Paris. — L’aumônier du Roi. Cérémonie funèbre au cimetière. – Prénoms républicains. — La famine en prison. — Mesdames d’Innisdaël et de Valentinois. — Étrangeté de Cette dernière et singularité de ses propos. — Le surtout de M. Necker et piété filiale de Mme de Staël. – Mlle de Sombreuil en prison. – M. de Grand-Champ et son homonyme. – Danger et présence d’esprit de ce prisonnier. — Mort du Duc de Penthièvre. — L’Abbesse de Fontevrault, son serment et sa rétractation. — Charlotte Corday. — Funérailles de Marat. — Culte institué pour le cœur de cet Ami du peuple. — Supplice de Charlotte Corday. — Opinion d’un médecin sur les souffrances causées par la décapitation. – Institutions et législation conventionnelles. — Décrets absurdes. — Loi des suspects, calendrier républicain etc. — La Marquise de Forbin-Janson. — Projet de libération pour la Reine et refus généreux de Marie-Antoinette. — Vénalité de Chabot et sa dénonciation contre Mme de Forbin. — Condamnation de cette dernière. — Supplice de la Reine. — Souffrances et suspension du récit de l’auteur.
99
Chap. VI. La pleine Terreur. Le jeune Ste-Amaranthe. — Carnage de Bicêtre. ‑ Les chiens épaves. — Exécution nocturne et procession civique. — Le citoyen Gasparin. — La Duchesse de Valentinois et Mlle Arnoux. — La femme aux cinq maris et les cinq divorces. — Essai d’une guillotine à plusieurs tranchans. — Proposition d’incendier la Biliothèque Royale. — Mmes de Biron et de Marbœuf. — Motifs de leur condamnation. — Administration des subsistances. — Privilège des octogénaires et son peu d’utilité. — Observation sur les femmes bossues. — Loi sur l’emprunt forcé. — Décret en faveur des indigens. – Apostasie de l’Église constitutionnelle. — Identité des mêmes sacrilèges en 1793 et 1830. — Saccage de Commnne-affranchie. — Géographie révolutionnaire. – Les proconsuls à Lyon, Toulon, Nantes et Arras. – Quelques mots sur Joseph Lebon. — Supplice et condamnation de plusieurs enfans dans ! a Vendée. — Motion pour faire guillotiner tout les sexagénaires. — Encouragement pour mariner la chair et tanner la peau des suppliciés. — Fête de la Nature et de l’Hymenée (dans une prairie). — Aperçu relatif à la probité des généraux républicains. — Observations sur Bonaparte. — Le prisonnier Jacques Clément. — Sa révélation sur l’assassinat de Lepelletier-St.-Fargeau. — La Fille de la Nation. — Son mariage et son trousseau. — Les douze perruques. — André de Chénier. — Son frère Joseph. – Observation sur les régicides.
152
Chap. VII. Louis-Philippe d’Orléans. — Sa biographie. — Son jugement, sa condamnation, ses derniers momens et son supplice.
184
Chap. VIII. Chute de Roberspierre. – Séance du 9 thermidor. — Journaux démentis par un Bulletin royaliste. – Roberspierre au comité de salut public. – Description de cette scène d’après un témoin oculaire. — Le valet observateur. — Opinion de l’auteur sur les causes du 9 thermidor. – Péril de mort pour l’auteur. — Le moine apostat. — Mandat pour la guillotine. — Erreur de noms et de personne. — Mise en liberté de Mme de Créquy.
206
Chap. IX. Isolement et impression pénible de l’auteur. — Liste de ses parens et ami suppliciés. — Anecdotes sur la Duchesse de de Gèvres. — Traité conclu pour un archevêque espagnol avec Tallien. — philanthropie révolutionnaire. — Le commissaire de bienfaisance et le Vendéen. — Lettre trouvée dans tes papiers de Roberspierre. – Lettre du Dieu Saint-Simon et prospectus de son entreprise industrielle sur les cartes à jouer. — Les dernières obsèques de Marat. — Le Réveil du peuple.
219


TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE NEUVIÈME VOLUME.


Chapitre 1er, Courageuse conduite et généreuse fin de M. de Villette – Quelques détails sur Madame Royale et sur les dernières années de son frère. — Lettre de Mme de Chanterenne au Comité de salut public. – Observvation sur le malheureux sort des émigrés. — Rapports de l’émigration. – Le treize vendémiaire. — Anecdote sur l’enfance de Bonaparte. — Mme Létitia Bonaparte à l’Élysée-Marbœuf. – Tradition conservée dans la famille de Marbœuf sur l’origine des Buonaparte et leur prétention à la noblesse. — Observations sur leur généalogie publié par M. Louis Bonaparte et composée par lui. — Autre généalogie fabriquée par le roi Murat. — Aliénations mentales. — Mme de Laverdy. — Mme de la Reinière. — Anecdotes.
1
Chapitre II., Quelques mots sur la Vendée. – Prédilection de l’auteur pour Charette et pour Cathelineau. — Conquête de Noirmoutier par le gêneral Charette. – Termes de la capitulation de cette forteresse. – Lettre du Comité de salut public au représentant Guesno. — Protestation des Vendéens. — Dectlaration de guerre à la république. — Révvélation sur Louis XVII. — Désastre de Quiberon. — Lettre de Louis XVIII. au Duc d’Harcourt, son plénipotentiaire à Londres.
21
Chapitre III., Le Directoire. — Les assignats et la banqueroute. — Le pillage officiel. — Luxe des parvenus. — Costumes du temps. — Les carmagnoles et les attiques, les incroyables et les merveilleuses. — Le dîner grec et Mme Pipelet. — La recette pour le brouet-noir de Sparte. — Les Romaines du Luxembourg. — Mme Tallien. — Les divorces. — La Princesse Stéphanie de Montcaizin, dite de Bourbon-Conty. — La fausse marquise de Douhault. — Autres anecdotes.
59
Chapitre IV., Le consulat. — La machine infernale. — Adélaïde de Cicé. — Picot de Limoëlan. – Saint-Régent. — Dernière version du gouvermement sur cette affaire, contradictions qui s’y rencontrent, impossibilité qui s’y trouve. – Opinion de l’auteur sur ce fameux procès.
86
Chapitre V., ٠٠٠٠٠٠٠٠٠٠Lacune et portrait d’un inconnu. – Quelques détails sur Mlle d’Orléans. – Talent de cette princesse pour faire des aquarelles. — Dédicace d’un ouvrage de S.A.R. — Faux bruit relatif à son mariage avec un étranger. — Lettre de Dumourier sur les Princes d’Orléans. — Émigration de Louis-Philippe et sa réception en Allemagne. — Son voyage à l’Amérique et singulier désir exprimé par l’auteur. — Reconnaissance et générosité de ce prince. — Inscription gravée sur son bras gauche, etc.
96
Chapitre VI., Le commandant Sebastiani. – Histoire de son beau coup de sabre. – Histoire de sa balle (de plomb). – Histoire des mains du Consul, et réponse que lui fait Mme Récamier. – Mme de Staël aux Tuiteries. — Sa réception par Buonaparte. — La pie voleuse et la pie séditieuse. — Le Commandeur de Dolomieu. — Mot de Buonaparte à son sujet. — Les salons du quartier d’Antin. – Politesse d’un fournisseur. — Les meubles à la romaine et les prénoms recherchés. – L’ennui de l’antique et prévision du gothique. — Pascal et Molière. — Les Devises. – Emblèmes figurés. — Allégories des anciens. — Devises héraldiques. – Devise personnelles, anciennes, et modernes.
102
Chapitre VII., L’Abbé Bourlier, Évêque d’Évreux. — Négociations officieuses de M. de Talleyrand. — Visite de l’auteur au premier consul. – Motif de cette démarche et son résultat. — L’auteur va visiter une de ses terres. — Aspect d’une province de l’Ouest. — Prévisions de l’auteur sur l’avenir de Buonaparte. – Fin de l’ouvrage.
135

fin de la table du neuvième volume.


TABLE DES MATIÈRES

(ne fait pas partie de l’ouvrage original)


  
Premier tableau : Liste des plus anciennes maisons du royaume 
 5
  
Tableau de l’ancienne prairie 
 40
  
Tableau des honneurs de la Cour de France 
 48
  
Ancienne famille d’épée 
 121
  
Noblesse de magistrature 
 124
  
Sixième tableau : État des principales maisons du royaume de France, par ordre d’illustration 
 132
  
Dernière protestation de la maison de la Trémoille relativement à ses droits sur la possession du royaume de Naples 
 179
  
Acte de la prise de possession de la principauté d’Orange, pour et au nom du Marquis de Mailly, de Nesle et de Montcarvel 
 184
  
Jugement de nosseigneurs les maréchaux de France entre le Marquis de Sourdis et MM. Colbert de Saint-Pouange et de Chabanois 
 189
  
Lettre close, ou de cachet, pour le Marquis de Créquy 
 193
  
Note de l’auteur 
 194
  
Défi de Simon de Jouinville, sire de Gex et porte-oriflamme de France, à Philippe, comte de Bourgogne 
 196
  
Lettre du roi Charles VII alors Dauphin, à Jean V, sire de Créquy 
 199
  
Lettre de la pucelle d’Orléans à Charles VII 
 201
  
Lettre du roi Louis XI, à René, baron de Preuilly, son ambassadeur à la cour de Bourgogne 
 202
  
Fragment du journal manuscrit de Madame 
 204
  
Recommendation donnée par François 1er, à un de ses serviteurs, pendant sa captivité à Madrid 
 214
  
Vers écrits par Diane de Poitiers pour Henri II 
 215
  
Lettre de Catherine de Médicis à sa sœur aînée, duchesse de Savoie 
 217
  
Lettre de la reine Marie Stuart alors Dauphine de France, à Bertrand Lelièvre, seigneur de Ladmiraut et chancelier-sénéchal de la Reine-Dauphine 
 219
  
Notice historique sur le baron de Vesins 
 220
  
Fragmens d’une lettre autographe de Henri III, roi de France et de Pologne, au sujet de la reine d’Angleterre, Élizabeth 
 225
  
Mercuriale adressée par Louise de Vaudémont, Reine Douairière, à Henri IV 
 227
  
Billet écrit par Henri IV à mademoiselle d’Estrées 
 228
  
Lettre de Henry IV à René de Faucigny-Lucinge 
 229
  
Procès-verbal des sommations faites à René de Faucigny-Lucinge, au nom du duc de Savoye 
 231
  
Formule d’un compliment officiel adressé par la connétable de Luynes, à Gastin de France 
 239