Souvenirs de la Marquise de Créquy de 1710 à 1803

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tome 1
Garnier frères, libraires éditeurs.

TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE PREMIER VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. Naissance de l’auteur. — Son éducation. — Sa famille paternelle. — Une abbaye royale. — Une Abbesse bénédictine. — Les paysans de Normandie. — Le suicide au couvent. — L’assassin cul-de-jatte. — Le pâtre sorcier. — Mademoiselle des Houlières. — La bête du Gévaudan.
19
Chap. II. Suite de l’éducation de l’auteur. — Madame l’Intendante. — Une mystification. — Ses suites funestes. — Une princesse du sang. — Un pélerinage. — Le mont Saint-Michel. — Les dames bretonnes.
60
Chap. III. Mort du Marquis de Monflaux, frère de l’auteur. — L'étiquette pour les deuils. — La Duchesse de Berry, fille du Régent. — Voyage à Paris. — Première entrevue de l’auteur avec le Comte de Froulay, son père. — L’hôtel de Breteuil. — La Marquise de Breteuil-Sainte-Croix. — Le Baron et la Baronne de Breteuil-Preuilly. — Le Commandeur et la Comtesse de Breteuil-Chameaux. — La cassette du Commandeur. — Sa mort. — Émilie de Breteuil, depuis Marquise du Châtelet. — Lettre de Madame de Maintenon. — Ses armoiries. Le Maréchal et la Maréchale de Thomond. — La cour d’Angleterre à Saint-Germain. — Première dispute avec Voltaire. — Pressentiment vérifié.
89
Chap. IV. La civilité puérile et honnête (édition de Poitiers). — M. de Fontenelle. — Le marquis de Dangeau. — Le vieux Duc de Saint-Simon. — Jean-Baptiste Rousseau. — Démenti que l’auteur donne à Voltaire. — Le Maréchal d’Écosse. — La Marquise douairière. — Visite à Saint-Cyr. — Le ROI. — Madame de Maintenon. — La Duchesse du Maine. — Le God save the king à Saint-Cyr.
107
Chap. V. Cartouche à Paris. — M. d’Argenson. — Le Cardinal de Gèvres. — Mme de Stahl. — La Duchesse de la Ferté et son système astronomique. — Le Gouverneur de Paris et ses Pages. — Le Chevalier-du-Guet dévalisé par Cartouche. — Les mousquetaires et les bourgeois de Paris. — Hélène de Courtenay, Marquise de Bauffremont. — Son crédit sur Cartouche. — Lettre de Cartouche à Mme de Bauffremont. — Le diamant et les sauf-conduits. — L’Écu barré. — Le titre biffé. — L’antipathie des analogues et l’affinité des contrastes. — Jeanne d’Albret. — Un Prince à la potence. — L’étendard du Bas-Empire déployé en Bourgogne. — Entraves pour donner la torture. — Mademoiselle de Constantinople. — Les Pères de la Merci. — Rachat des Captifs grecs. — Le bourreau de Tunis employé par une dame française. — Intrigue relative à l’église de Sainte-Sophie. — Duperie qui coûte plusieurs millions. — Dissimulation d’une jambe coupée, etc.
133
Chap. VI. Galanterie de Louis XIV envers l’auteur. — Même politesse de Bonaparte envers l’auteur, à 85 ans de distance. — La mère du Régent. — Son portrait. — Introduction de la choucroute en France. — Ragoûts d’Allemagne. — Le tabac d’Espagne avec du melon. — Emploi de la momie dans la pharmacie. — Le chien révélateur de l’âge. — Il est battu par la Duchesse d’Elbœuf, qui meurt d’une indigestion de nèfles. — Mort du Duc de Berry, petit-fils de Louis XIV. — Affreux soupçons. — Maladie du Roi. — Sa mort, son éloge. — Erreurs historiques introduites par le protestantisme et l’esprit philosophique. — Passage de l’histoire de saint Louis altéré par des protestans.— Don Carlos d’Espagne. — L'Amiral de Coligny, grand-oncle de l’auteur, accusé d’avoir comploté contre la vie du Roi Charles IX.
156
Chap. VII. La Musique de Louis XIV. — Dernières paroles de ce Prince. — La Bulle Unigenitus. — Le cardinal de Noailles et le Duc de Saint-Simon. — Prévision des gens religieux. — Le vieux Duc de Lauzun. — Le Grand-Aumônier de France. — « Le Roi te touche, Dieu te guérisse. » — Louis XIV touche des malades à son lit de mort. — Saint-Simon n’en parle pas. — Motif de cette omission. — « Le Roi est mort ! » — Deuil général en Europe. — Divertissement chez la fille du Régent. — La duchesse de Berry. — M. et Mme Chapelle. — La Reine d’Espagne. — La Duchesse de Modène. — Leur frère le duc de Chartres. — Les paroles d’honneur de M. le Régent. — Funérailles de Louis XIV. — Le lit de Justice. — Lord et Lady Stairs. — Louis XV enfant. — La duchesse de Ventadour. — Les lisières du Moi. — L’Abbé Dubois. — Sa réputation, même avant que d’être Ministre. — La comtesse de Saulx-Tavannes. Sa disgrâce. — Personnages enterrés vivans. — L’exilé portugais. — Étrange autopsie.
171
Chap. VIII. Les Jacobites anglais. — Complot contre le Prétendant. — Le Chevalier de Saint-Georges. — La maîtresse de poste. — Les assassins capturés. — Milord Stairs. — Les Nobles-à-la-Rose. — Le grand-œuvre. — La Marquise d’Urfé. — La pierre philosophale. — Certitude acquise. — Insignes de la couronne d’Angleterre. — Héritiers légitimes de cette couronne. — Le feu Roi de Sardaigne. — La Comtesse d’Artois. — Sa Postérité.
191
Chap. IX. De la haute noblesse. — Les Sires de Froulay, Comtes de Tessé. — Les Talleyrand. — L’auteur conteste leur généalogie. — Motif de chronologie qu’il oppose à leur surnom de Périgord. — L’Évêque d’Arras et Robespierre. — Le buffet de Versailles et l’Abbé de Talleyrand. — Le Thon mariné. — Scrupule de conscience. — Première ambassade de M. de Talleyrand. — Comment il s’en acquitte. — Son zèle en faveur de Marie Alacoque. — Lettre de lui a ce sujet. — La maison de Rohan. — Celles de la Trémouille et de la Tour d’Auvergne. — Les Mailly. — Les Montmorency. — Les Clermont-Tonnerre. — La maison de Beauveau-Craon. — Celles de la Rochefoucauld, de Lévis, de Sabran, de Narbonne, de Croüy, etc. — Les Saint-Simon et les Broglie. — Les grandes familles éteintes. — La maison de Noailles. Contestations injustes ou suppositions ridicules à cet égard. — Les Montmorin. — Mot de Louis XV à leur sujet. — M. de Chauvelin. — Autre mot de Louis XV. Samuel Bernard et son fils M. de Boulainvilliers. — Le chirurgien Maréchal et son fils M. de Bièvre. — Son titre de Marquis, provenu d’un sobriquet. — L’entrepreneur du canal du Midi. — Son extraction. — Les Mirabeau. — Prétentions exagérées. — Les Lejeune de la Furjonnière condamnés à quitter le nom de Créquy par arrêt du Parlement.
201
Chap. X. Les duels. — Tribunal du Point-d’honneur. Querelle sérieuse au sujet d’un angora. — Le Duc de Richelieu. — Le Comte Em. de Bavière. — Le Chevalier d’Aydie, Comte de Riom. — Le Maréchal de Chamilly. — M. Bouton. — Sa mort. — Remarque sur les armes de Breteuil. — Mariages forcés. — Première entrevue. — Singulier usage et quiproquo. — Le Marquis de Créquy.
221
Chap. XI. Préliminaires de mariage. — Visite à l’hôtel de Lesdiguières. — Magnificence de cette maison. — La Duchesse Marguerite. — Tutèles des femmes. — Leurs avantages pour le rétablissement des fortunes. — Les hermines et les peaux de chat blanc. — Mariage de l’auteur. — La Croix-Palatine. — Dévotion de la Marquise de Froulay et vénération du peuple de Paris pour cette croix. — La Gazette de Leyde et le Mercure de France. — La Duchesse de Berry et les cymbaliers, — Mort de Mme de Lesdiguières. — Devise composée pour elle par Mme de Sévigné. — Erreur de Saint-Simon sur les habitudes de cette Duchesse.
234


FIN DE LA TABLE DU TOME PREMIER.


TABLE

DES MATIÈRES CONTENUES DANS CE SECOND VOLUME.

 
Pages
Chapitre I. Le jeune Arouet. — Le Régent l’exile. — Mme Arouet, sa mère. — Elle voudrait le faire officier de justice. — Le Duc de Richelieu se moque d’elle. — Les bals masqués du Régent. — Ses orgies. — Scandale qu’il donne par un sacrilége.Mme de Coulanges. — Mme de Simiane. — Invention du Maréchal de Richelieu relativement à Mme de Sévigné. — La Duchesse de Chaulnes et le Vidame d’Amiens. — Le Czar Pierre et sa cour. — Sa visite à Saint-Cyr. — L’auteur dément une assertion de Saint-Simon. — Le Grand-Prieur d’Aquitaine. — La Duchesse d’Angoulême, belle-fille de Charles IX et morte en 1713. — Son mari accusé d’être incendiaire et faux monnayeur. — La Marquise douairière de Créquy. — Son aventure avec un neveu du Pape. — Poursuite judiciaire contre M. de Richelieu. — Sa lettre au Duc d’Aumont, père de Mme de Créquy. — Son duel avec le Marquis d’Aumont. — Résultat de leur querelle.
1
Chap. II. La Duchesse de Berry fille du Régent. — Sa vie déréglée. — Sa maladie. — Refus des sacremens par son curé. — Approbation de la conduite du curé par l’Archevêque de Paris. — Violences et fureurs de cette Princesse. — Acte d’hypocrisie ridicule. — Faiblesse du Régent. — Mort de sa fille. — Ignorance de la Duchesse d’Orléans sur sa conduite scandaleuse. — Ses obsèques à Saint-Denis. — La Duchesse de Modène. — La Reine Louise. — L’Abbesse de Chelles et Mademoiselle de Beaujolais. — Mme de Parabère. — Comment elle est traitée par sa famille. — Le Comte Antoine de Horn. — Origine et principale cause de l’animosité que lui portait le Régent.
19
Chap. III. La maison, le Prince et les deux Comtes de Horn. — Leurs caractères. — Folie héréditaire dans leur famille depuis deux générations. — Jean de Wert, bâtard de Horn. — Son petit-fils, gouverneur de Wert. — Incarcération du Comte de Horn dans ce château. — Sa fuite et sa folie. — Le Grand-Forestier de Flandre. — Le Comte de Horn à Paris. — On cherche à l’y capturer. — Son procès. — Démarche de la haute noblesse auprès des juges. — La salutation magistrale. — Requête de la noblesse au Régent. — Liste des signataires. — Conférence avec le Régent. — Ses argumens. — Ses promesses. — Sa parole d’honneur. — Lettre du Duc de Saint-Simon au Duc d’Havré. — Supplice du Comte de Horn. — Billet du Duc d’Havré au Duc de Saint-Simon. — Proposition du Régent au Prince Emmanuel de Horn. — Sa réponse. — Condamnation à mort de 25 gentilshommes bretons. — Noms des suppliciés et des contumaces.
29
Chap. IV. Mme de Parabère. — Tous ses galans périssent malheureusement. — Mort du Chevalier de Breteuil et autres. — La Maréchale de Luxembourg, alors Duchesse de Boufflers. — La Maréchale de Mirepoix, alors Princesse de Lixin. — Sa passion pour le jeu. — Magnificence de l’hôtel de Luxembourg. — Éloge de Mme de Flahaut. — Mlle Quinaut, Chevalier de l’ordre de Saint-Michel. — La Comtesse de Vertus. — Le Marquis de la Grange et ses procès. — M. de Vaudreuil et M. de Chassé. — Mme du Deffant, alors Mlle de Vichy. — Son étrange aventure au couvent. — Conduite admirable de M. d’Argenson. — Mariage de Mlle de Vichy. — La Comtesse de Bourbon-Busset chez Mme du Deffant. — M. Lyonnais, le médecin de chiens. — Il doit prendre le nom de Courtenay. — Les Motier de Lafayette. — Mot de Louis XV à propos de leur généalogie. — Extinction de l’ancienne maison de Lafayette dans celle de la Trémoille.
55
Chap. V. L’incendie. — Maladie de Louis XV. — Fête aux Tuileries pour sa guérison. — Passe-droit du Régent. — Démission du Marquis de Créquy. — Mort de Cartouche. — Départ de l’auteur pour l’Italie. — Rencontre d’un faut monnayeur qu’on mène au supplice. — Sa déclaration prétendue. — Le Marquis de Créquy obtient sa grâce. — L’héritière de Monaco. — Le Duc de Savoie. — Les seigneurs de Blacas. — La maison de Chabannes et M. de la Palice. — Mademoiselle Anjorrant. — Les Anges-Orants. — Les Cousins du Roi. — Distinction entre les parens de la maison royale et les grands officiers de la couronne à qui l’on donne ce titre. — L’Évêque de Lisieux. — Matignoniana.
78
Chap. VI. Première ambassade du père de l’auteur. — Motif apparent de cette mission diplomatique à Venise. — Son motif secret à Rome. — La cour de Modène. — Le Duc Renaud III. — Son fils. — La Princesse héréditaire. — Les robes de Perse. — Le Cardinal de la Mirandole. — Le télescope de Ferraccino. — La Princesse des Ursins, marraine de l’auteur. — Abrégé de son histoire biographique. — Le Chevalier d’Aubigny. — Le Prince de Mansfeld et la Comtesse Fagnani. — Le défunt Pape Clément XI. — Son humilité, sa charité, ses autres vertus. Les Cardinaux des deux partis. — Les Zelanti et les Politichi. — Les Cardinaux des deux divisions. — Les Papabili et les Papegianti. — Les Cardinaux des quatre factions. — Les Romani, les Italiani, les Gallicani, et les Tedeschi. — La cour des Stuarts au palais Borgia. — La Reine Marie Sobieska. — Son héritage du Roi Jean III. — La Duchesse de Bedford et Lady Tavistock. — La chanson française. — Le conclave. — L’abbé de Beaumont alors Conclaviste et depuis Archevêque de Paris. — Son aventure dans la campagne de Rome. — Le mort et l’amoureux. — Anecdotes romaines, etc.
98
Chap. VII. Intrigues à Rome en faveur de Dubois. — Le Comte de Froulay refuse d’y participer. — Il se retire à Venise. — Son rappel en France. — Le Pape Innocent XIII. — Sa famille et les Princes romains du nom de Conti. — Mort du Pape Michel Conti. — Présomption sur la cause de sa mort. — Un brigand romagnol. — Absolution donnée par le Pape in caso particolare. — Le Cardinal grand-pénitencier. — Les cas de conscience. — Opinion du Saint-Office en désaccord avec celle du Clergé français. — Présentation au Saint-Père. — Souvenir du Duc de Créquy. — Il avait été insulté par la garde corse. — Réparation de la cour de Rome. — La pyramide du Vatican. — Lettre de Louis XIV au Pape Alexandre VIII. — Mot du Pape Innocent XIII à propos du même Duc de Créquy. — Le Doge de Gênes. — Le Prélat brocanteur. — L’amour et la peste. — L’Abbé de Tencin. — Son procès avec des Jansénistes. — Libelles contre lui. — Ses charités dans son diocèse de Lyon. — Calomnies contre sa sœur la Comtesse de Tencin. — Jean le Rond, surnommé d’Alembert. — Moqueries de Voltaire au sujet d’une illusion de ce philosophe.
124
Chap. VIII. Retour en France. — M. de Belsunce. — La Peste de Marseille. — Lettre pastorale de cet Évêque. — Dévouement de son Clergé. — Charité parfaite et désintéressement de ce Prélat. — Hostilités des Jansénistes à son égard. — Motif de plusieurs libelles contre lui. — Le Jansénisme et les Oratoriens. — Fouché de Nantes. — Les Dames de Forbin. — Locutions provençales. — Le Cardinal Giraud. — Sa naissance et son extraction. — La famille Giraud. — Ses relations avec celle de l’auteur. — Le Duc de Richelieu. — Épitaphe de la mère du Régent. — Désappointement de Voltaire. — Projet d’une dédicace au Roi. — Refus du Cardinal de Fleury. — Voltaire dédie la Henriade à la Reine Anne d’Angleterre.
156
Chap. IX. Mort de Dubois et du Régent. — Renvoi de l’Infante. — La Reine Marie Leczinska. — La Comtesse de Saint-Florentin. — M. de Moncrif, lecteur de la Reine. — Scrupule de cette Princesse l’égard des Princes lorrains. — La Comtesse de Marsan. — Un pèlerinage au dix-huitième siècle. — Mme du Déffand et M. de Pont-de-Vesle. — Le Cocher Girard. — Le Comte de Créquy-Canaples. — Lettre de Voltaire à propos de Sainte-Geneviève. — L’officialité de Paris. — M. de Beaumont. — La Maréchale de Noailles. — Elle écrit à la Saint-Vierge. — Elle vole des reliques. — Elle entre dans la loge des lions. — On lui interdit l’usage des sacremens. — L’Abbaye-aux-Bois. — Le Vicomte de Chabrillan. — Un Tableau de Boucher.
172
Chap. X. La Comtesse d’Egmont. — Son Portrait. — Le Maréchal de Richelieu. — Sa Famille et sa Généalogie. Le Comte de Gisors. — Le Maréchal de Bellisle. — Anecdote sur Fléchier. — L’Oraison funèbre. — Le Vidame de Poitiers. — L’Hôtel de Lusignan. — Pressentiment de Mme d’Egmont. — L’Abbé Cochin. — Scène étrange à l’Hôtel-de-Ville. — Faux miracle. — Le Comte d’Egmont. — Pressentimens de l’auteur. — Singuliers pressentimens d’une Dame polonaise. — Le jeune Séverin. — Le Testament. — Le Catafalque et Mme de Parabère. — Voltaire et Mme de Créquy. — Mlle Clairon. — Le Grand-Couvert. — Lettre du Cardinal de Fleury. — Le Curé de Saint-Jean-en-Grève. — Le vieux Comte d’Aubigné. — L’office du Saint-Esprit. — Restitution d’une Serviette.
194


FIN DE LA TABLE DU TOME SECOND.