Mozilla.svg

1914-1916

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
1914-1916 : poésies
Mercure de France.


AUX POÈTES MORTS POUR LA FRANCE
ET À CEUX QUI COMBATTENT POUR ELLE.


Ô Muses, par tous ces héros que vous pleurez
Et qui sont morts, là-bas, loin de vos bras sacrés,
Vous voici, désormais, en une double Gloire,
Filles de la Patrie et sœurs de la Victoire !