Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/418

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
396
table des matières
B. − Contes de féeries qui ne se passent pas dans un lieu déterminé.
§ I. Contes qui présentent des analogies avec ceux de Perrault 
 40
I. Barbe-Rouge 
 41
II. La Pouilleuse 
 44
Contes analysés 
 52
§ II. Contes divers de fées et d’enchantements 
 55
I. Le Merle d’Or 
 56
Jean le Laid 
 67
Peau d’Ânette 
 73
§ III. Contes de géants et des hommes forts 
 80
Jean de l’Ours 
 81
Variantes analysées 
 85

II

LES FACÉTIES ET LES BON TOURS.

Les Jean le Diot 
 89
I. Le Garçon sans idée 
 91
II. Jean le Fou 
 96
III. Les Boutons d’or 
 106
IV. C’est nous autres, messieurs 
 110
V. Le Fin Voleur 
 112
VI. Le Navet 
 135
VII. Le prêtre qui n’a pas de chance 
 137
VIII. La Coquette et ses bons amis 
 142
IX. Les Trois dons 
 147
X. Les Trois balais 
 153
XI. Le Fermier et son domestique 
 159