Labrador et Anticosti

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Labrador et Anticosti
Journal de voyage — Histoire — Topographie — Pêcheurs canadiens et acadiens — Indiens montagnais
C. O. Beauchemin & Fils.


LABRADOR
ET
ANTICOSTI


Journal de voyageHistoireTopographie
Pêcheurs canadiens et acadiensIndiens Montagnais


Par l’abbé V.-A. HUARD, A. M.
Supérieur du Séminaire de Chicoutimi et Directeur du Naturaliste canadien



Huard - Labrador et Anticosti, 1897 (page 3 crop).jpg



Montréal
C.-O. BEAUCHEMIN & FILS, Libraires-Imprimeurs
256 et 258, rue Saint-Paul

1897



TABLE DES MATIÈRES


 
PAGES
De Québec à Betsiamis
Départ de Québec. — Un loup de mer apprivoisé. — Le steamer Otter. — Pauvre petit mousse. — Naufrage… dans une cabine. — À Rimouski. — À Betsiamis 
 1
Betsiamis
Un yacht fameux. — Messe pontificale. — Du latin à la montagnaise. — Chapelle et presbytère. — Le P. Arnaud. — Les Oblats sur la Côte Nord. — Le P. Babel. — Les prétendus vols des Oblats. — Un marguillier antiscolaire. — Un revenant. — Des Escoumins à Betsiamis. — Les missions d’autrefois. — Les courses évangéliques du P. Babel. — Les chapelles bâties par les Oblats. — La rivière Betsiamis 
 7
Betsiamis (suite)
Les Montagnais d’aujourd’hui. — Une nation qui fait une belle mort. — Avantages de la vie nomade. — La question scolaire dans les forêts du Nord. — Quelque chose que l’on que veut pas confier aux lectrices. — La poste chez les sauvages. — Pourquoi l’on fait la chasse. — La famine dans les bois. — Les lois de protection du gibier. — Canada et Québec, c’est du montagnais. — Organisation politique. — L’ « influence indue » chez les Montagnais. — Entre familles régnantes 
 31
Betsiamis (suite)
Candidature du P. Arnaud à l’épiscopat et à… la papauté. — Pierre Leroy. — Histoire d’une nouvelle méthode de latin. — On vole au P. Arnaud l’évêché de Chicoutimi. — Qui habet aures andiendi, audiat. — Le P. Arnaud, naturaliste. — A. Lechevalier à Betsiamis. — La poule initiale. — Le musée de Betsiamis. — Les exploits militaires et culinaires de Grosjean. — Le P. Arnaud et les beaux-arts. — Voyage du P. Arnaud en France. — Sa dernière visite au Labrador. — Murray Bay, Tadousac. — Grandeur et décadence de Bersimis. — Au cimetière des Montagnais. — Cinquante ans sans revoir Chicoutimi 
 47
Godbout — Pointe-de-Monts
Histoire de Godbout. — Alliance hurono-montagnaise. — Un terre-neuve charmant. — La pêche et la chasse à Godbout. — M. N.-A. Comeau. — Un sauvetage héroïque. — M. Comeau, naturaliste. — M. de Puyjalon. — Fondation d’une société d’histoire naturelle à Godbout. — Les débuts d’un photographe.— Au phare de la Pointe-de-Monts. — Chasse d’hiver au loup marin. — Petite pêche au hareng 
 67
Baie-de-la-Trinité — Îlets-Caribou
Baie-de-la-Trinité. — Îlets-Caribou. — Un mot d’histoire — Ni moutons, ni chats. — La pêche. — Revenu annuel d’un habitant des Îlets-Caribou. — Bénédiction de la Sainte-Anne. — Parcourir douze milles à pied, ce n’est pas la mer à boire. — Découverte d’un « serpent de mer » inédit. — Récit de M. P.-Z. Comeau. — Tant que l’on n’aura pas empaillé un serpent de mer… — Vains efforts pour quitter les Îlets-Caribou. — On visite les rets à saumon. — Crapaud de mer, poule de mer, concombre de mer. — Inauguration de la Sainte-Anne 
 85
Pointe-aux-Anglais — Île aux Œufs — Rivière-Pentecôte — Sept-Isles (suite)
Pointe-aux-Anglais. — Une petite chapelle. — L’agriculture et la pêche. — Île aux Œufs. — Trait d’héroïsme de la famille Côté. — Le désastre de la flotte de Walker. — Une vague qui ne s’est pas fait annoncer. — Rivière-Pentecôte. — Un village pittoresque. — L’unique scierie de la Côte Nord. — Un missionnaire qui a « du talent. » — Le « jardin suspendu » de Pentecôte. — Beauté de la nature, à deux heures du matin. — Les Jambons. — Sainte-Marguerite. — Sept-Isles. — Un courrier bien fourni. — Préparation de la morue sèche. — Comment on voyage en ce pays-là. — Un monstre marin tel qu’on n’en a jamais vu. — On part en goélette ; on arrive à pied 
 103
Moisie — Rivière-aux-Graines
Moisie. — La rivière Moisie. — La pêche au saumon. — Pêche à la « draft. » — Comment on seine la bouette. — Manière de pêcher avec les rets. — Étrange loi des faillites, chez les sauvages. — Le piano dans les forêts. — L’ancien Moisie. — Fabrication de l’acier. — La décadence. — Encore un espoir. — Beau voyage en goélette. — Rivière-aux-Graines. — Sa fondation très contemporaine. — Vive la morue ! — Préparation de l’huile de foie de morue. — Un pays bien désolé. — Bon endroit pour la « réforme » scolaire. — La future cité de Saint-Victor, et son riant avenir. — La Chaloupe. — En rade de Sheldrake 
 127
Sheldrake — Rivière-au-Tonnerre
Histoire de Sheldrake. — Les grandes compagnies de pêche. — M. Touzel — Un beau jardin. — Ce que prouve le goût des fleurs. — Sur le bord de la mer. — Partie de pêche. — Une baleine qui s’évanouit. — Le Trap-net. — Rivière-au-Tonnerre. — Topographie et historique. — Un grand établissement de pêche. — À propos de chiens. — La question juive. — Le Dock-Ridge Point. — Arrivée à Magpie 
 147
Magpie — Saint-Jean
Une entrée triomphale. — Rivière Magpie. — Précis historique. — Les « Paspébiacs ». — L’église actuelle de Magpie. — Comme quoi il faut avoir bon pied, bon œil, pour être missionnaire. — La vie des Magpiens. — Avis aux capitalistes. — Robin, Collas & Co. — LeBoutillier Brothers Co. — La famine littéraire. — M. l’abbé R. Lagueux. — Premier office pontifical au Labrador. — La belle flottille ! — Rivière Saint-Jean. — L’établissement Sirois. — Pêche, chasse, agriculture. — Pourquoi l’on n’enterre pas les têtes de morue. — Histoire religieuse de Saint-Jean. — Ce qu’on fait de la morue, au retour de la pêche. — Un hôte original. — Les tribulations d’un matelot aux prises avec Madame Thémis. — La pêche en doris. — Île aux Perroquets. — Longue-Pointe. — Autrefois et aujourd’hui. — Pêche et chasse. — Une baleine en pleine terre. — Départ pour l'Anticosti 
 163
Île d Anticosti
En route. — Ô belle nuit ! — Réveil inattendu. — Nous voilà « dégradés ». — Les Robinsons anticostiens. — Mgr Labrecque part à pied pour la Baie-des-Anglais. — Pourquoi M. l’abbé Lagueux ne prit pas de truite. — La guerre avec les moustiques. — On remet à la voile. — La cuisine du bord. — Pénible voyage de Mgr Labrecque. — À la Baie-des-Anglais. — Un peu d’histoire. — Émigration. — Belles orchidées. — Un phénomène étrange. — La pêche. — École et chapelle. — Les émotions d’un débarquement. — Une alerte. — Anse-aux-Fraises. — Un obligeant paroissien. — Saumon « illégal. » — Climat et productions. — Historique. — Encore les moustiques. — La baie de Gamache. — Indignation meetings. — Pointe-Ouest. — Le phare. — Un contretemps bien agréable 
 193
Île d’Anticosti (suite)
Histoire de l’Anticosti. — Une compagnie malheureuse. — Ce que M. Gregory a dit de la terre d’Anticosti. — L’ère des naufrages. — L’avis de M. Faucher de Saint-Maurice — Une prétendue mine d’argent. — La Notice de M. Despecher : quelques extraits. — Les explorateurs français de 1895. — Inquiétudes des Anticostiens. — Impressions de voyage de M. Combes. — Température de l’Anticosti. — L’exploration Bureau. — Géographie physique de l’île. — Finie, la légende ! — M. H. Menier, acquéreur de l’Anticosti. — Nouvelle ère. — Promesses d’avenir de l’Anticosti. — Les voies de communication 
 221
Mingan — Pointe-aux-Esquimaux
Départ de l`île d’Anticosti. — La perfidie d’un « paquet de mer. » — L’Île aux Perroquets et son chroniqueur. — Mingan. — Une « réception ». — Grand bal chez les Montagnais. — Danses symboliques. — Funérailles à la montagnaise. — Le calvaire de Mingan. — Ce que gagnent les sauvages. — La pêche à Mingan. — La seigneurie de Mingan. — Un procès célèbre. — Une visite diplomatique. — Départ de Mingan. — On louvoie — Pointe-aux-Esquimaux. — Une arrivée triomphale. — M. le G. Y. Gendron. — Et les Esquimaux ! — Concert gratuit. — Histoire des chiens du Labrador. — Leur rôle hygiénique. — Attelés au cométique. — Comment on les nourrit. — Pourquoi les Canadiens n’ont pas fait comme les Lapons. — Bénédiction des enfants. — Les rosiers du Labrador 
 251
Pointe-aux-Esquimaux (suite)
République canadienne-française… Port militaire… — Histoire d’une colonie acadienne. — Les missionnaires de la Pointe-aux-Esquimaux. — Le bon M. Ternet. — Chapelle, église, presbytère. — La Préfecture apostolique du golfe Saint-Laurent. — Mgr Bossé. — Projet d’un petit séminaire. — Le Couvent de Saint-Joseph du Labrador. — Démission de Mgr Bossé. — La Préfecture réunie au diocèse de Chicoutimi. — Un conseil municipal qui meurt d’inanition. — Les écoles. — Petits détails pour l’histoire. — Les moyens de communication. — Poste et télégraphe. — Un incident électoral qui a fait du bruit. — La première jetée construite au Labrador. — La flotte de la Pointe-aux-Esquimaux 
 287
Pointe-aux-Esquimaux (suite)
La grande chasse au loup marin. — Autrefois et aujourd’hui. — Voyage à la morue. — À bord des goélettes. — Le voyage au hareng. — Comment on s’empare d'un banc de harengs. — Le rêve d’un pêcheur novice. — La petite pêche locale. — Un beau soir, sur le rivage… — Un peu de lyrisme. — Bénéfice annuel d’un pêcheur. — La chasse à la Pointe-aux-Esquimaux. — Agriculture. — Les Seigneurs de Mingan. — Nous sommes « dégradés.» — La pêche du homard. — Histoire naturelle du homard. — Le bon vent qui s’en vient. — L’enfance d’une petite Montagnaise 
 319
De la Pointe-aux-Esquimaux à Natashquan
Sur la Sea Star. — Île Saint-Charles. — Betchewun. — Île Sainte-Geneviève. — Rivière-à-la-Corneille. — Piastrebai. — Une école qui n’a pas de chez-soi. — Les peines et les joies de l’érudition. — Watsheshoo. — Passasheboo. — Nabésippi. — La malice des petits zéphyrs. — À la cape. — Cette prétendue tempête. — Goynish. — Embarras étymologiques. — La famille Rochette. — Sombres pronostics du vingtième siècle. — Pêche au saumon. — Hareng, truite et morue. — Un peu d’agriculture. — À l’intérieur du territoire. — Régates improvisées. — Îles à Michon. — Natashquan 
 347
Natashquan
Un joli village. — Les temps héroïques. — L’établissement De LaParelle. — L’abbé Ferland à Natashquan. — Un naufrage qui arrive à propos. — La cloche et ses parrains. — Liste des missionnaires. — Un renseignement qui aura de l’importance dans les siècles futurs. — Capitalistes de l’autre monde. — Dix années sans histoire. — Récit d’un exode. — La famine à Natashquan. — Découragement. — Émigration. — Un sujet de poème épique. — Colonie acadienne à la Beauce. — De la pêche à l’agriculture 
 361
Natashquan (suite)
Un accès d’enthousiasme. — On voudrait rebâtir l’église, parce qu’elle est… trop grande. — Agriculture. — Une question qu’il ne faut pas faire aux petits Labradoriens. — L’unique chat de Natashquan. — Hareng et morue. — L’établissement Robin, Collas & Co. — Le voyage au loup marin. — Pêche au saumon. — Le Grand et le Petit-Natashquan. — Le joli sentier dans la jolie forêt. — Comme dans le Sahara. — La question du sable. — Seigneurie de Mingan. — À l’abri des journaux. — Le télégraphe. — Et moi aussi, je serai pêcheur ! — Les incidents du retour 
 377
Les habitants de la Côte Nord
« Nous ne sommes pas des sauvages ! » — Comment les Acadiens parlent le français. — L’instruction publique sur la Côte Nord. — La vie du missionnaire. — Une population chrétienne. — Ce que l’on boit et ce que l’on mange sur la Côte Nord. — Les habitations. — Éducation domestique. — Pourquoi l’on vit à si bon marché. — À Québec et à la Bonne-Sainte-Anne 
 393
Coup d’œil sur l’avenir
La Côte Nord ne sera jamais un pays agricole. — Témoignage du R. P. Arnaud. — L’élevage des animaux n’est guère praticable. — Culture des légumes. — Les grandes Compagnies qui exploitent les pêcheries. — Il est difficile aux pêcheurs d’acquérir de la fortune. — Les petits « négoces. » — Quand le chemin de fer du Labrador existera… — Marine marchande et marine de guerre. — Gesta Dei ver Francos 
 411
Où l’on expose ce que les gens de la Côte Nord attendent des pouvoirs publics
Il faut prolonger la ligne télégraphique jusqu’au détroit de Belle-Isle. — Un steamer chaque semaine. — En hiver, deux courriers par mois. — Que les Gaspésiens pêchent le saumon chez eux ! — Quais et jetées. — Une voie de terre tout le long de la côte. — La question seigneuriale. — Un district électoral au Labrador. — Un futur premier ministre du Canada 
 421
Topographie du Labrador oriental
Il est quelquefois permis de parler de ce qu’on n’a pas vu. — L’histoire ancienne du Labrador oriental. — Les ruines du Vieux-Fort et du fort de la baie des Châteaux. — Du temps de l’abbé Ferland. — Kégashka. — Première colonie acadienne sur la Côte. — Comme quoi les îles du Labrador sont un grand bienfait de la Providence. — Musquarro. — La Romaine. — Embarras étymologiques. — Itamamiu. — Harrington. — L’Armée du Salut est rendue là ! — Tête-à-la-Baleine. — Une chapelle qui est loin de la paroisse ; un cimetière qui est loin de la chapelle 
 433
Topographie du Labrador oriental (suite)
Baie-des-Moutons. — Gros-Mécatina. — La Tabatière. — Une belle église. — La culture des « lettres » à La Tabatière. — La pêche aux loups marins. — Une baleine qui ne donna pas fair play. — Tête-à-la-Baleine-de-l’Est. — Comment on fait en grand la pêche du homard. — Saint-Augustin — Une forêt authentique. — Bonne-Espérance. — Shécatica. — Rivière Saint-Paul. — Baie de Brador. — Des choux qui font leur possible. — Le Capt. Jones. — Lourdes de Blanc-Sablon. — L’anse des Dunes. — La frontière du Canada 
 451
Gens et choses du Labrador oriental
Un pays désolé. — L’amour du sol natal. — Résidence d’été, résidence d’hiver. — La terreur qu’inspira une fois la vue d’une vache. — Comment se compose la population de la Côte. — Le paradis des voyageurs. - La difficulté des communications. — Les traders. — Le Capt. N. Blais, et la Stadacona. — Les habitations. — La pêche — La chasse au loup marin. — Les grands établissements. — Le fléau des trap-nets. — Destruction des oiseaux de mer. — Pourquoi les profits de la chasse diminuent toujours. — Le télégraphe et la poste. — L’instruction publique. — « Venez voir le beau gibier ! » — L’histoire de la création, racontée par un écolier de là-bas. — Les missionnaires. — L’apôtre du Labrador…  
 467



Huard - Labrador et Anticosti, 1897 (page 21 crop).jpg