Page:Croiset - Histoire de la littérature grecque, t3.djvu/687

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


TABLE DES MATIÈRES 675

��Chapitre VII. — Euripide.

Bibliographie 283

I. Vie et caractère d'Euripide 286

IL Son œuvre. Pièces subsistantes 289

III. Liberté d'esprit d'Euripide. Mobilité de sa pensée. Son

imagination et sa sensibilité. Sa personnalité 304

IV. Absence de théorie dramatique proprement dite. Ten-

dances diverses. Variété et unité 311

V. Peinture dramatique des souffrances, des instincts et

des passions. Affections naturelles 319

VI. L'observation. Euripide père de la comédie nouvelle . . . 330

VII. Infériorité du lyrisme d'Euripide. Grâce légère et fan-

taisie 336

VIII. La langue d'Euripide 343

��Chapitre VIII. — Les poètes tragiques de second hang.

Bibliographie 352

I. Remarques générales. Nombre des poètes tragiques au

^ v et au IV® siècle. Les familles do poètes. Part d'A-

f thènes et des autres villes grecques 352

IL Les successeurs d'Eschyle. Son influence. — Gontem-

'••' porains de Sophocle : Aristarque, Néophron, Ion de

ï, Chios, Achéos 358

K lîl. Temps de la guerre du Péloponnèse. Les novateurs :

fi^ " Agathon 364

IV. Déclin de l'art tragique. La rhétorique sur la scène. In- fluence d'Euripide. Théodecte et Chcrémon 371

V. Le Rhésos 379

��Chapitre IX. — Le drame satyrique.

Bibliographie 382

I. Origines du drame satyrique. Ses principaux représen- tants et leurs œuvres 382

II. Les satyres, les dieux et les héros dans le drame saty-

', rique 396

f: III. Structure du drame satyrique. Son langage 408

��iL

��\

��Chapitre X. — Origines de la comédie. — Épicharme

et Sophron.

Bibliographie 415

�� �