75 percent.svg

Voyage en Espagne (Doré et Davillier)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
List2 gray&blue.svgPour les autres utilisations de ce mot ou de ce titre, voir Voyage en Espagne.
Le Tour du mondevolumes 6, 8 et 10.
  • De Perpignan à Barcelone. — De Perpignan à Figueras. — Gerona. — Les serenos. — Le torrent des Manol. — La noria. — Le chemin de fer de Tordera à Barcelone. — Arrivée à Barcelone. Les églises. — Les mendiants. — Une nécropole aérienne. — Une exécution capitale ; le garrote. — Une complainte catalane. — Un bal champêtre. — Les prisons de l’inquisition. — Monserrat. — Tarragone.
  • De Barcelone à Valence. — De Barcelone à Valence. — Les brigands espagnols. — La diligence, la galère et autres véhicules. — Le mayoral, le zagal et le delantero. — Tortosa. — Vinaroz. — Murviédro et son théâtre antique.
  • Valence. — Valencia del Cid. — Les abradores et les costumes. — La Llotja de seda. — L’orchata de chufas. — La seu. — Le Gualadaviar. — Les irrigations et le tribunal des eaux. — La bandarria, la citara, et la dulzayna.
  • Valence (suite). — La bibliothèque. — Le musée de la Merced et ses palmiers. — Les mozos de la esouadras. — La tartana. — Ancienneté de la tauromachie. — Le Cid Campeador. — Rois d’Espagne toreros. — Costillares. — Pedro Romero et ses cinq mille six cents taureaux. — Pepe Illo et son livre. — Une école royale de tauromachie. — Montés et le Chiclanero. — Les ganaderias. — La herradura. — Les novillos. — Vaqueros et cabestros. — Voyage des taureaux. — L’encierro et l’apartado. — La plaza de Toros. — Affiches et programmes des courses. — Arrivée de la cuadrilla. — Les toreros.
  • Valence. — Combat de taureaux. — Un combat de taureaux à Valence. — Le despejo. — Le défilé de la Cuadrilla : les Alguaciles. — Les espadas, les banderilleros, les chulos et les picadores. — La sortie du taureau. — Les suertes et les cogidas. — Le picador Casderon et sa blessure. — Un quite. — Pedro Romero et les picadores. — El Gordito. — Le Tato. — L’épée et la muleta. — La estocada a Volapies. — Une avalanche de sombreros. — Le cachetero. — Les tiros de mules. — Les banderillas de fuego. — Le sobresaliente. — Les suertes de capa. — El Gordito Sentado. — Un banderillero accroché. — Les taureaux sauteurs. — La suerte de descabellar.
  • Valence (suite). — L’Albuféra de Valence. — La pêche et la chasse, les batidas ; les phénicoptères. — Alcira et Carcagente. — Les oranges du royaume de Valence. — La huerta de Gaudia. — La pita et son emploi. — Denia. — Alcoy.
  • D’Alcoy à Orihuela. — La fête de saint Georges à Alcoy ; un combat entre les chrétiens et les Mores. — Jativa. — Almanza. — Albacete : Navajas, cuchillos et puñales. — D’Albacete à Alicante. — Le marquis de Villena. — Une noce à la posada. — Elche et sa forêt de palmiers. — Les dattes et les palmes.
  • D’Orihuela à Grenade. — Orihuela et sa huerta. — Murcie. — La fête du Corpus Domini. — La Cruz de Caravaca. — Carthagène. — Totana. — Les gitanos. — Lorca ; le pantano de Puentes. — Velez-Rubio. — Cullar de Baza ; une population troglodyte. — Baza. — Guadiz. — Diezma ; la toilette d’une gitana. — Arrivée à Grenade.
  • Grenade. — Une Casa de Pupilos. — Le Patio. — Les rues de Grenade. — Les louanges des poëtes arabes. — Les origines de Grenade : l’ancienne Karnattah phénicienne ; l’Illiberis des Romains. — Les Goths et les Arabes. Ibn.-Al-Hamar. — Guerres civiles. — Grandeur et décadence de Grenade. — La Calle de los Gomélés. — La Puerta de las Granadas. — Le Bosque de la Alhambra. — Le Pilar de Carlos Quinto. — La puerta Judiciaria ; la Main et la Clef. — La Plaza de los Algibes. — La Puerta del Vino. — Le palais de Charles-Quint. — Les vases de l’Alhambra.
  • Grenade (suite). — La fondation de l’Alhambra. — Les gouverneurs et leurs dévastations. — La tour de los Siete Suelos. — Les revenants de l’Alhambra : le cheval sans tête, le fantôme velu, le toro feroz et son trésor. — La Alcazaba, la tour del Homenage et celle de la Vela. — La cloche et les jeunes filles. — La capitulation de Grenade. — L’entrée de la casa Real. — Le palais de l’Alhambra. — Le Patio de la Alberca ou de los Arrayanes. — Andrea Navagero, ambassadeur vénitien, visite l’Alhambra en 1524. — Le Patio de los Leones, la Taza de los Leones, les taches de sang. Comment les Abencerrages ont réellement existé. — Les Zégris en massacrent trente-six dans la cour des Lions.
  • Grenade (suite). — La salle des Abencerrages ; encore des taches de sang ; histoires de revenants : les ombres des chevaliers abencerrages. — La sala de las dos Hermanas. — La sala de los Embajadores ; le plafond Artesonado ; les Azulejos. — Réponse d’un roi de Grenade ; le récit d’un chevalier zégri : la revanche des Abencerrages ; la Hermosa Galiana. — Le Peinador de la reina. — Le jardin de Lindaraja. — Le Mirador. — Les Baños de la sultana. — La sala de Secretos. — La Mesquita ou Capilla real. — Le Patio de la Reja. — Les peintures de la sala del Tribunal. — Le Généralife, les cyprès de la sultane. — La Sella del Moro. — Les Carmenes del Darro. — La Fuente del Avellano ; les villas moresques en 1524. — Le Darro et son or. — La Plaza Nueva et le Zacatin. — La cathédrale de Grenade ; Alonzo Cano. — La real Capilla ; la Reja ; les tombeaux de Philippe le Beau et de Jeanne la Folle, et celui des rois catholiques.
  • Grenade (suite). — Le palais de l’archevêque. — La Plegaria. — La Plaza de Bibrambla ; joutes et tournois moresques ; l’auto-da-fé du cardinal Ximenès. — La porte des Oreilles. — La rue des Couteaux et la rue des Cuillers. — La place des Loups. — l’Alcaiceria. — Le musée. — Le couvent de Santo Domingo ; Gonzalve de Cordoue, le grand capitaine. — La chapelle de l’Ave Maria ; Hernan Perez del Pulgar. — La Cartuja. — La Carrera de las Angustias. — Mariana Pineda. — Le Salon. — Le Genil ; Boabdil et Ferdinand. — L’Albayzin. — La casa del Chapiz. — Le Cuarto Real. — Les bains moresques. — Philippe II défend aux Morisques de se baigner. — Le Sacro Monte. — Un faubourg souterrain. — Les gitanos anthropophages. — Les Vulcains du Sacro Monte. — Maquignonnage et sorcellerie. — Le bohémien Rico. — Un bal de gitanas ; nos succès comme danseurs. — La Pelra. — Le Zarandeo. — La vieille sorcière ; une scène de Buena ventura. — Le Calo. — Mariages et religion des Gitanos. — Ascension à la Sierra-Nevada. — Le nevero Ramirez. — Le trésor du Barranco de Guarnon. — Le Panderon. — Les Ventisqueros. — Le Picacho de Veleta. — Le Mulahacen.