Aide:Protection des livres

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gtk-dialog-info.svg Cette page ne décrit pas l’état actuel du projet.
Elle est conservée pour son intérêt historique.

Vous êtes ici : accueil >Aide >Protection des livres

Aide : Manuel de Wikisource

Wikisource, par définition, rassemble une collection d'œuvres multimédia, principalement d'ordre textuel.

Ces œuvres sont, de par la loi, non modifiables, inaliénables ; seule la présentation du contenu peut varier, et c'est là un des intérêts de Wikisource. En conséquence, et contrairement aux autres projets wiki faisant appel au travail collaboratif volontaire pour améliorer encore et toujours un article, les œuvres proposées par Wikisource arriveront, après plusieurs modifications de forme et de vérification de contenu, à un niveau de qualité tel qu'il ne soit plus nécessaire et utile d'effectuer d'autres modifications. L'œuvre pourra alors être protégée à l'édition, ce qui aura pour conséquence de bloquer toute nouvelle modification non justifiée.

Intérêt d’une protection[modifier]

  1. Les lecteurs savent qu’une vérification du contenu a été effectuée et que ce contenu est complet et conforme à la version créée par l’auteur ;
  2. Les risques de vandalisme de ces œuvres disparaissent.

Inconvénients d’une protection[modifier]

  1. Si une erreur, malgré les relectures, subsiste, la correction de cette erreur amènera à déclencher une procédure peu simple pour celui qui détecte cette erreur.
  2. Le système de transclusion — qui utilise l’espace "Page" - devient très prisé des éditeurs sur Wikisource. Or la protection des livres devient inutile ou peu pratique lorsque le mode page est utilisé. Puisque toutes les pages sont transcluses sur le livre final, les pages individuelles ne sont pas protégées et peuvent toujours être modifiées par tout un chacun. Il serait peu pratique de protéger toutes ces pages manuellement, la charge de travail serait trop lourde. Ainsi, à mesure que l’espace « page » se répand, la protection des livres perd de son utilité.

Critères de protection[modifier]

Une œuvre ne peut être protégée que si :

1) Son contenu est complet et non modifié par rapport à l’édition originale (y compris les notes de bas de page, préface, introduction, postface, que l’auteur aurait rédigées en même temps ou postérieurement à la première édition) ;
Cas particulier 1 :
Les œuvres écrites en « vieux français » : elles peuvent soit être conservées dans la langue d’origine, soit être « traduites » en français moderne ; cependant, un panachage des deux versions est interdit (ce qui n’empêche pas une présentation parallèle de ces deux versions)
Les traductions1 d’œuvres écrites originellement en langue étrangère : s’il s’agit d’une traduction ayant fait l’objet d’une publication, le contenu présenté doit être fidèle à cette traduction ; si plusieurs traductions existent, plusieurs versions de ce même contenu peuvent être présentées sur Wikisource ; cependant, le panachage entre ces différentes versions est interdit.
Les œuvres écrites en « français local » (créole, expressions spécifiques au français du Québec, de Belgique, de Suisse,…) : ces expressions doivent être conservées telles quelles.
Cas particulier 2 :
La correction d’une faute d’orthographe ou de grammaire est autorisée ; il faut cependant bien vérifier qu’il ne s’agit pas d’une propre méconnaissance des règles.
Cas particulier 3 :
Un texte peut varier d’une édition à l’autre. Il semble préférable de modifier la page afin de signaler la variante en note, plutôt que de produire une autre édition du texte.
2) La typographie française est respectée ;
3) La source et l’édition du document sont indiquées dans la page de discussion ;
  • La source signale si le texte vient d’un autre site, ou s’il a été numérisé par le contributeur (scanner, OCR) ;
  • L’édition : définie par le nom de l’éditeur, le lieu de l’édition, la date, le numéro de l’édition et éventuellement les modifications qui peuvent avoir été apportées par rapport à une édition antérieure.
4) La présentation est satisfaisante (y compris la navigation entre les pages, qui doit être aisée et intuitive) :
la présentation se définit par :
  • Une mise en forme lisible (paragraphes, largeur du texte, etc.)
  • La présence du titre, du nom de l’auteur (lié à sa page), du lien vers le tableau d’édition ;
  • Un système de notes utilisant les modèles nécessaires ;
  • Une catégorisation permettant d’intégrer l’œuvre à l’ensemble des textes de Wikisource ;
5) Le contributeur principal, ou celui qui souhaite la protection de ce texte, a lui-même effectué une première vérification2 sérieuse du document ;

Comment effectuer une validation[modifier]

Il est évident qu’une mauvaise validation est pire que tout, car elle détruira la confiance du lecteur. Il faut donc que cette étape soit réalisée avec soin. Aussi est-il recommandé, lorsque cela est possible, de copier les fac-similés d’un texte sur Wikisource et de réaliser une édition telle qu’expliquée dans la page Aide:Affichage par pages.

Qui ?[modifier]

Pour pouvoir valider un texte, il faut :

1. Avoir ouvert un compte utilisateur sur Wikisource (les adresses IP anonymes ne peuvent pas valider une œuvre) ;
2. Avoir plusieurs mois de contributions régulières, et avoir corrigé un nombre x de textes. En effet, l’expérience de la mise en ligne et de correction d’œuvres montre d’une part la motivation portée au projet, et d’autre part, permet d’avoir acquis une connaissance empirique des problèmes spécifiques à ce type de contribution

Le fait de contribuer donnera donc le statut de correcteur, par un investissement régulier et raisonnablement rigoureux : il est accessible à tous, et ne peut être refusé que sur des critères d’édition qui sont indispensables à la qualité de Wikisource.

Il n’est pas possible d’être à la fois le contributeur principal d’une œuvre (ou celui qui l’a vérifiée une première fois) et le correcteur de celle-ci.

Comment ?[modifier]

Celui qui propose un document en protection doit indiquer, dans sa demande :

1) La méthode qu’il a utilisée pour vérifier lui-même le document (source utilisée, lecture intégrale ou partielle ─ par sondage ―, liste des erreurs connues ou supposées et non corrigées ─ car défaut des compétences pour le faire ―, vérification ou non de la typographie3), ainsi que ses propres soupçons sur le type d’erreur que l’on pourrait rencontrer ;
2) Le degré de fiabilité qu’il donne à la source du document (fiable, fiabilité inconnue, peu fiable, autre nuance) ;
3) Le nombre de correcteurs, en plus du contributeur principal de l’œuvre, qui est au minimum de 1 (cas des œuvres courtes).

Une fois la demande effectuée, un ou plusieurs correcteurs s’attelle(nt) à la tâche. Une fois cette tâche de vérification effectuée :

1) Le ou les correcteurs indique(nt) les mêmes types d’informations que celles qui sont fournies par le demandeur (méthode de vérification, degré de fiabilité de la source, autre source utilisée, etc.) ;
2) Il(s) propose(nt) de clore l’étape de protection. La communauté a alors la possibilité de bloquer la clôture de la protection si elle considère, de manière justifiée, celle-ci comme insuffisante. Autrement le blocage des pages sera effectué par un administrateur un mois après une demande de clôture non contestée — ou dont la contestation est insuffisamment argumentée.

Toutes les informations liées à la vérification et à la protection du document seront, une fois le document protégé, accessibles aux futurs lecteurs afin que ces derniers puissent se faire leur propre opinion sur la fiabilité du document considéré.

Et en cas d’erreur ?[modifier]

Lorsqu’un lecteur détecte une erreur sur un document protégé (c’est-à-dire dont le source n’est plus éditable), il poste sur la page Wikisource:Signaler une erreur une note indiquant l’erreur constatée, en donnant le lien vers l’œuvre concernée, ainsi que les informations nécessaires pour retrouver facilement la partie à modifier. Un « bouton » (par template ? ) amenant directement à la page Wikisource:Signaler une erreur serait utile.

Si l’erreur est peu conséquente, le document reste en état « protégé » après la correction effectuée par un des correcteurs — de préférence un administrateur, pour pouvoir débloquer / re-bloquer l’accès aux modifications du document.

Garanties de la protection[modifier]

Tous les textes à protéger devant être relus d’après des éditions papiers de référence ou leurs images, l’idéal est d’en copier les fac-similés sur Wikisource et de réaliser une édition telle qu’expliquée dans la page Aide:Affichage par pages.

Documents protégés[modifier]

La liste des documents déjà protégés est disponible sur la page Wikisource:Documents protégés. Pour des raisons de fiabilité, cette liste n’est modifiable que par les contributeurs enregistrés.

Notes[modifier]

1. Ce dernier point pose plusieurs problèmes pour les traductions d’œuvres étrangères, lorsque ces traductions sont collaboratives ; il est probable que certaines de ces œuvres ne puissent jamais être protégées.

2. La vérification peut être : (a) comparaison avec une version papier ou en fac-similé du document ; (b) vérification de fait, par confiance envers le site initial (exemple : confiance envers le site http://www.ebooksgratuits.com/)

3. Un petit robot télécommandable (vérifie moi la typo de ce doc) serait utile. Est-ce possible ?

Pages pour la maintenance et l’édition
Pages à supprimer | Pages soupçonnées de copyright | Signaler une erreur

Source manquante | Images à licence inconnue | Textes abandonnés | Corrections des textes
Liste des modèles | Textes demandés