100%.png

L’Au delà et les forces inconnues

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L’Au delà et les forces inconnues
(opinion de l’élite sur le mystère)
Société d’éditions littéraires et artistiques.


LES TÉMOINS
Les Palais de la planète Jupiter. — Un bouquet de roses venu du monde invisible, — Les spirites ignorants, les charlatans, les savants qui expliquent tout par la jonglerie. — Les expérimentateurs sérieux. 
 7
Le spectre d’Ambroise Thomas. — Le fantôme de César Franck corrige une partition. — Miracles sur racles. — Les cadeaux des esprits. — Les esprits oiseaux. — La possession. — Une espèce d’humains invisibles. 
 17
J. K. Huysmans à Ligugé. — Nouvelles révélations sur les prêtres et les couvents voués au diable. (Le spiritisme et l’occultisme diaboliques. — Édouard Dubus tué par l’occultisme. — Les prêtres sataniques. — Un enfant difforme égorgé. — L’incubat dans les cloîtres de femmes. — Le chanoine Docre. — Critique des séminaires. — Les vols d’hosties.
 32
François Coppée poussant les tables. — Un fils mort envoie à sa mère un message. — La voix de la solitude et de la conscience. — Acte de foi catholique. 
 47
J. K. Huysmans, Joséphin Peladan et Jean Moréas jugés par Verlaine. — L’envoûtement par les cierges. — Le Catholicisme de Paul Verlaine. 
 61
Les revenants de la rue de Gourty. 
 69
Pan-Perdu. — Un chien sorcier. — Mistral croit en la Métempsychose. (Buffalo-Bill et Mistral — Pan-perdu baise la main de l’archevêque. — Un chien couché sur un testament, Pan-panet.
 75
L’écriture devineresse. 
 86
La renaissance religieuse sous le second empire. — Les poires et les pommes. — Le mysticisme n’est pas dans la race, — Insuccès de Slade. — Les derniers moments de Charcot. — Puissance du Christianisme. — Le surnaturel réside dans notre âme. 
 93
(M. ALBIN VALABRÈGUE)
Le spiritisme veut accaparer les miracles de l’Évangile. — Une conviction retentissante. 
 100
Les dessins des esprits. — Une maison hantée. — L’aquarelle exécutée dans l’obscurité par une main invisible. — Tables et sonnettes dans les airs. — Une musique sans instruments. — Sont-ce des esprits ? 
 105
Opinion de M. Alexandre Hepp 
 117
Un fait de télépathie rapporté par le peintre Albert Besnard. — La mort du duc d’Orléans prévue par une mourante. 
 124


LES SCEPTIQUES
Les déceptions de M. Jean Rameau. (Lacenaire et l’artilleur. — Un esprit faussaire. — Le souffle télépathique de la petite amie. — La lettre pressentie.
 131
Les conférences de Jules Bois à la Bodinière. — La télépathie ne serait-elle que coïncidence ? — L’envoûtement collectif des bonnes volontés. 
 138
(M. HENRY FOUQUIER)
Les merveilles de la science excitent l’imagination. — Ce que femme veut Dieu le veut. — Les sorciers sont souvent de très bonne foi. 
 157
(OPINION DE M. LIONEL DAURIAC)
Charles Renouvier croit aux esprits, mais raille les spirites. — Le Fétichisme des spirites. — Les spirites ne sauraient être considérés comme des observateurs. — Le Médium est un aliéné au sens propre du mot, d’après la définition qu’en donnent les spirites. — Les médiums devraient se contenter d’être des sujets. 
 164
(ARISTIDE BRUANT)
L’âme et le sang. — Le mysticisme serait le résultat de l’alcool, de l’absinthe et du tabac. — La mère d’Aristide Bruant eut un pressentiment télépathique. — Le sabbat au village. 
 170
Lettre de Th. Ribot de l’Institut, président du Congrès de Psychologie de 1900. 
 176
(LE COMPAGNON JEAN GRAVE)
Le mysticisme religieux tentative mort-née. — La théorie transformiste et l’évolution seraient suffisantes pour expliquer l’univers. — Roublardise des mystiques ; bêtise et détraquement de leurs victimes. 
 180
(PAR LE Dr TOULOUSE)
Les grandes découvertes en psychologie comme dans les autres sciences peuvent être dues à des individus déséquilibrés. 
 185
Henri Becque et la littérature mystique et décadente. — Seuls ses confrères sont arrivés à l’endormir. 
 188
Les dangers de l’occultisme et des sciences psychiques. — Le jeu en vaut-il la chandelle ? — L’occultisme doit être laissé aux idéologues et aux dilettantes. 
 197
Les hypothèses sur la télépathie sont de la poésie et non de la science. — Le mystique a une mentalité spéciale pathologique. — Appréciation sur les « Petites religions de Paris ». — Description de l’homme supérieur. 
 212
Les religions seraient pour M. Binet-Sangl l’œuvre des psychopathes. — La science des religions. — Les spirites sont de simples hystériques. — La télépathie assimilée à la télégraphie sans fil. 
 220
Le public et le décor d’un hypnotiseur illustre. — Condamnation du mysticisme. — On peut être un grand homme et avoir une bosse de fou. 
 235


LES CHERCHEURS
Fanatisme et vénalité des petits cénacles spirites. — Le médium est sa propre dupe. — Hugo et Balzac occultistes. — Il ne faut pas confondre les illusions du spiritisme et les découvertes authentiques de la science. — Apparition du grand-oncle de M. Jules Claretie. 
 245
M. Camille Flammarion médium repentant et convaincu. — Un faux Galilée. — Un prix de dix mille francs à celui qui prouvera l’immortalité de l’âme. — Le rideau miraculeux. (Le médium et la fleuriste. — Les phénomènes spirites et la prestidigitation. — Le salon à prodiges. — Saint Thomas et les sciences psychiques.
 254
Les faits du spiritisme sont vrais, mais les conclusions clos spirites fausses. — Il n’y a pas d’esprits, il y a maladie nerveuse. 
 267
(Mgr MERIC)
L’existence d’autres mondes que le nôtre et d’autres intelligences que la nôtre. — L’hypnotisme bienfaisant. — L’occultisme aux frontières de la folie. — L’écriture directe. — L’homme n’est pas le tout de l’Univers. — Orgueilleuse prétention des scientistes. 
 274
Changements de personnalité. — Les somnambules professionnelles, et les médiums à incarnation quand ils sont sincères ne font pas autre chose que de charger inconsciemment de personnalité. — Expériences de Charles Richet, à propos de mademoiselle Couesdon. — Les métamorphoses chantées par les poètes, réalisées avec des sujets hypnotiques par l’auteur de ce livre. — Les suggestions du professeur Krafft-Ebing. — Une femme qui retourne à la jeunesse. — Pour M. Krafft-Ebing le spiritisme est du charlatanisme ou de l’illusion et la Christianisme est appelé à devenir l’Évangile de tous les temps et de tous les peuples. 
 282
Les nourritures apportées sur les tombeaux. — Les métamorphoses de la mort. — La vie prodigieuse du sépulcre. — La Bien-aimée qui du sépulcre sort papillon. 
 290
Rôle important joué par le docteur Luys dans les sciences psychiques. — Les mystiques sont pour lui des « toqués » et des « non-valeurs sociales ». — Guérison par les « transferts ». — La magie berceau de l’hypnotisme. — Critique de Charcot et de Bernheim. — Influence des remèdes à distance. 
 298
(STANISLAS DE GUAITA)
Un Paracelse moderne. — Deux sortes de mysticisme. — L’influence d’Eliphas Lévy. 
 309
(Dr LIEBEAULT)
La suggestion, première clef de la magie et du spiritisme. — La cause des phénomènes psychiques est dans l’homme. — Il y aura toujours des mystères. 
 314
Un Lourdes artificiel. — Les forces inconnues. — L’auto-suggestion et l’art de guérir. — Huysmans et Jules Bois. — Le plus sûr moyen d’être aimé. — Les petites religions de Paris et la religion de Francisque Sarcey. (Les Visions de Maupassant). 
 323


EPILOGUE
La première et dernière vision de M. Bergeret. — Leconte de l’Isle faisant un voyage aérien. — Qu’est-ce qu’un fait scientifique ? Faut-il nier ou affirmer la télépathie ? — Manque de méthode chez ceux qui s’occupent des recherches psychiques. — Les fous sont parfois utiles. 
 343
Une voyante américaine. — Lectures de pensée ou communication avec l’au delà ? — Profession de foi dé M. Paul Bourget. — Son rêve prophétique. — « Le double » de Guy de Maupassant. 
 353
Les prodiges d’Eusapia Paladino. — Les savants et la télépathie. — Données contradictoires de la métaphysique. — Difficulté de correspondre avec l’au delà. 
 363



Imprimerie Générale de Châtillon-s-Seine. — A. Pichat.